Dimanche 25 février 2024

Politique

CNL : « C’est une décision qui émane de certains officiers »

03/03/2019 Commentaires fermés sur CNL : « C’est une décision qui émane de certains officiers »
CNL : « C’est une décision qui émane de certains officiers »
Agathon Rwasa : « Nous ne perdons pas courage. »

« Vos activités ne sont pas autorisées pour des raisons sécuritaires», a répondu Freddy Mbonimpa, le maire de la ville de Bujumbura, dans sa correspondance du 1er mars, au député Agathon Rwasa lui annonçant la tenue des cérémonies d’ouverture et de lancement des activités du CNL.

Elles étaient prévues cet après-midi du dimanche 3 mars à Bujumbura. Les membres du Congrès national pour la Liberté estiment que le pouvoir a peur du plus jeune parti du Burundi. « Soyons persévérant ! A cause de la peur, le pouvoir du Cndd-Fdd vient d’interdire le parti CNL d’ouvrir solennellement sa permanence », juge un membre du CNL. « Il faut rester calme, on ne sait pas ce que Dieu a voulu », tempère un autre.

Agathon Rwasa, son leader, déplore que les activités d’un parti agrée soient considérées comme une menace sécuritaire. C’est une décision qui émane de certains officiers, peut-être trop zélés, explique-t-il, qui ont du mal à se départir de leur ancien mouvement lorsqu’ils étaient dans la rébellion. Et de conclure : « Nous ne perdons pas courage.Nous sommes dans une lutte, nous devons persévérer. Après tout, il n’y a pas une nuit sans fin. »

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Crise à l’Est de la RDC. On ne choisit pas ses voisins

Le 37ème Sommet de chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA) s’est tenu dans un contexte très mouvementé de tensions dans plusieurs parties de l’Afrique. Lors du discours inaugural de la séance plénière, Moussa Faki Mahamat, président de (…)

Online Users

Total 1 177 users online