Économie

Cibitoke : Timide commerce entre Rugombo et la RD Congo

05/12/2019 Jackson Bahati Commentaires fermés sur Cibitoke : Timide commerce entre Rugombo et la RD Congo
Cibitoke : Timide commerce entre Rugombo et la RD Congo
Pas de marchandises au poste de Rubanga entre la commune Rugombo et le groupement d’Itara-Luvungi.

Les autorités de la commune Rugombo ont pris des mesures pour réduire les exportations de produits alimentaires vers la RD Congo depuis une semaine. Les Congolais n’autorisent pas non plus le commerce vers le Burundi. L’administration communale à Rugombo promet une rencontre avec celle de l’autre côté de la frontière.

Poste frontalier de Rubenga, commune de Rugombo, frontière avec le groupement d’Itara-Luvungi territoire d’Uvira en République Démocratique du Congo. La population, surtout les commerçants d’Itara-Luvungi sont frustrés. Pour cause, plus de 270 kg de farine ont été saisis la semaine passée et conservés au bureau de la commune Rugombo. Ce lundi 25 novembre, un de ces Congolais s’est présenté au bureau de la commune pour réclamer ses 30 kilos de farine saisis, sans succès.  Ces Congolais ne comprennent pas cette décision soudaine car ces deux pays échangent normalement les produits commerciaux et les relations sécuritaires et sociales sont bonnes depuis longtemps. Des familles  organisent  des mariages entre les populations des deux pays et autres cérémonies.

Des commerçants burundais rencontrés à la rivière Rusizi qui exportent les produits Brarudi (Amstel, Primus, Limonades) au Congo et de retour  importent d’autres produits de ce pays ont aussi  été dépouillés de leurs biens.

                        Bientôt une rencontre entre les autorités

Les autorités du territoire d’Uvira sont indignées contre cette mesure qui pourrait affecter les bonnes relations existant entre le Burundi et le Congo.

Ombeni Kimbumbu Joseph Mbabaro, parlementaire provincial élu dans le territoire d’Uvira, affirme qu’au Congo de nombreux Burundais poursuivent leurs études et s’approvisionnent au Burundi. Ce représentant du peuple demande à l’administration de la commune Rugombo de revoir cette décision « car le Burundi et le Congo sont des pays frères ».

Béatrice Kaderi, administratrice de la commune Rugombo, souligne que cette mesure a été prise pour réglementer les exportations de denrées alimentaires vers les pays voisins afin de bien gérer la récolte dans le pays. « Les Burundais ont besoin d’argent, mais  ils doivent aussi  garder la nourriture et la consommer pour une bonne santé », estime-t-elle.

Cette autorité communale précise que cela ne devrait pas entraver les bonnes relations entre les deux pays. Elle promet de se concerter avec les autorités du groupement d’Itara-Luvungi  pour voir comment gérer ensemble cette situation.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Covid-19 : Pour que la peur ne prenne pas toute la place

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Covid-19 : Pour que la peur ne prenne pas toute la place

On est en plein dedans, le coronavirus est dans nos murs. La menace est bien réelle. Deux cas ont été recensés, avérés positifs à Bujumbura. Le ministre de la Santé l’a déclaré lors d’une conférence de presse, ce 31 mars. (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 385 users online