Société

Cibitoke : Des riziculteurs impuissants devant les destructeurs de leurs champs

19/12/2019 Jackson Bahati Commentaires fermés sur Cibitoke : Des riziculteurs impuissants devant les destructeurs de leurs champs
Cibitoke : Des riziculteurs impuissants devant les destructeurs de leurs champs
Vue partielle d’un champ de riz détruit.

La ferme de Nyakagunda, ancienne propriété de la société agro-alimentaire, Rugofarm, de la commune Rugombo est en train d’être détruite par le projet mis en place par l’Etat afin d’exploiter ces terres de manière moderne. La population qui y avait pratiqué la culture du riz est désespérée.

Ferme Nyakagunda, ancienne propriété de Rugofarm se trouvant dans le secteur Gabiro-Ruvyagira, moins de 3 km du chef-lieu de la commune Rugombo province Cibitoke, les riziculteurs se plaignent d’un nouveau projet mis en place pour développer cette propriété de manière moderne.

D’après les cultivateurs rencontrés sur place, le personnel engagé par ce projet se déplace d’un champ à l’autre en détruisant les rizières qui n’ont  qu’un mois pour être récoltées.  Les propriétaires de ces champs sont surpris de cette situation. Selon eux, ils ont contracté des prêts auprès des banques et des dettes auprès d’amis et voisins mais ils ne voient pas comment ils vont les rembourser  alors que leurs champs ont été détruits.

Certains avaient cultivé du riz sur plus de 3 hectares et compte tenu de l’impossibilité de ne pas trouver cet argent, ces riziculteurs pensent déjà à quitter le pays pour vivre ailleurs de peur d’être emprisonnés.

Pourtant, les champs de la coopérative Sangwe n’ont pas été touchés. Ces riziculteurs s’indignent contre cette mesure qui leur rend la vie très difficile alors qu’ils espéraient avoir une bonne récolte et développer leur famille.

 

                « Ces riziculteurs ont fait la sourde oreille »

C’est du moins la déclaration de  Prudent Mahoromeza, le coordinateur  du projet mis en place pour exploiter cette ancienne propriété de l’industrie agro-alimentaire Rugofarm.  Il dit que ces riziculteurs ont été avertis depuis longtemps de ne pas continuer à exploiter cette terre, mais ils ont fait la sourde oreille. Il leur demande de respecter la loi car personne ne peut accepter que les projets de l’Etat tombent en faillite.  Le gouverneur de Cibitoke déplore cette situation. Selon lui, au lieu de détruire ces champs, ils devraient avertir ces riziculteurs où au moins, leur donner un délai ou attendre la période de récolte.

Joseph Iteriteka appelle ces riziculteurs à faire preuve de retenue et au projet, de faire des rencontres avec eux afin d’éviter les pertes.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Marcher dans les pas de Mutara I et Mutaga II

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Marcher dans les pas de Mutara I et Mutaga II

Des pourparlers entre le Rwanda et l’Ouganda devraient avoir lieu ce vendredi  21 février à un poste de leur frontière commune. Ils font suite à d’autres initiés dès le début de ce mois. C’est le cas de la rencontre de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 391 users online