Mardi 27 février 2024

Environnement

Buterere/Canalisation des eaux : Mal exécutée

16/01/2024 Commentaires fermés sur Buterere/Canalisation des eaux : Mal exécutée
Buterere/Canalisation des eaux : Mal exécutée

Ces derniers jours, des pluies provoquent des inondations en zone urbaine de Buterere, commune urbaine de Ntahangwa détruisent des maisons d’habitation et emportent du matériel domestique. Ce qui déstabilisent plusieurs familles de la localité. La faute est imputée à un défaut de canalisation des eaux pluvieuses.

Nous sommes plus précisément dans le quartier Bumwe qui se retrouve avec des avenues sans caniveaux et partant sans canalisation des eaux de pluie. Là où les caniveaux existent, ils sont très étroits. Quand il pleut, l’eau déborde, stagne et s’infiltre dans des maisons. A la longue, ces dernières finissent par céder et s’écroulent.

Une mère de famille que nous avons rencontrée indique avec amertume que « quand il pleut, on se met débout puisque l’eau entre jusqu’à l’intérieur de la maison. Les matelas sont mouillés. Se coucher pour dormir devient impossible. On ne peut même pas cuisiner. Partout, ce n’est que de l’eau ».
Elle fait observer que les sanitaires ne sont pas non plus épargnés. Les fosses septiques sont en effet débordées et les toilettes à siège qui se trouvent à l’intérieur des maisons deviennent inutilisables. Et de craindre alors la survenue des maladies liées au manque d’hygiène. Présentement, la maison de la famille de cette femme mariée à un handicapé a déjà été inondée à quatre reprises.

C’est dans ces circonstances qu’elle a déjà perdu sa carte nationale d’identité et l’extrait d’acte de naissance de son enfant. Elle estime que se procurer d’autres lui coûtera cher puisqu’elle doit aller les chercher à l’intérieur du pays. Son souhait est de rencontrer une âme charitable qui peut lui trouver un autre endroit plus sécurisé afin d’y habiter.

Le grand défi qui se trouve à Buterere est que même les caniveaux tracés ne peuvent pas supporter et canaliser toutes les eaux de pluie qui y passent. D’autres n’ont pas où déverser les eaux parce qu’ils sont bouchés à leur sortie.

Evelyne Nininahazwe, stagiaire.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Crise à l’Est de la RDC. On ne choisit pas ses voisins

Le 37ème Sommet de chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA) s’est tenu dans un contexte très mouvementé de tensions dans plusieurs parties de l’Afrique. Lors du discours inaugural de la séance plénière, Moussa Faki Mahamat, président de (…)

Online Users

Total 1 269 users online