EN

Politique

Burundi/UE : Vers une normalisation « graduelle et complète » des relations

05/01/2021 Samuel Mbonimpa Commentaires fermés sur Burundi/UE : Vers une normalisation « graduelle et complète » des relations
Burundi/UE : Vers une normalisation « graduelle et complète » des relations
L’Ambassadeur de l’UE au Burundi Claude Bochu, en compagnie des Ambassadeurs de l’Allemagne, la Belgique et la France ont été reçus récemment par le président Ndayishimiye.

Cela ressort dans un message du Nouvel An adressé aux Burundais, ce lundi 4 janvier, par des chefs de mission de l’Union européenne au Burundi.

«L’Union européenne et ses Etats membres se réjouissent de la réciprocité dans le réchauffement des relations avec le Burundi », lit-on dans ce message. Et de souligner que l’UE et ses Etats membres ont fait à plusieurs reprises des gestes d’ouverture. Ce qui a abouti à la reprise de la coopération financière de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Elle se réjouit, en outre, de voir que le Burundi n’est plus considéré comme un facteur de risque sur le continent.  Ce qui lui a valu son retrait de l’agenda du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Ainsi, l’UE et ses Etats membres saluent les priorités du président de la République Evariste Ndayishimiye.  A titre illustratif, elle cite les gestes faits notamment à l’occasion des fêtes de fin d’année.  « Les chefs de mission forment le vœu que le climat de confiance retrouvée, de respect mutuel, de dialogue politique et de partage des valeurs se traduise sans aucun doute le plus rapidement possible. » Et de promettre une normalisation graduelle et complète des relations avec le Burundi.

Pour l’UE, 2020 a été intense pour le Burundi.  Et ce, en faisant référence aux élections générales et à l’installation de nouvelles institutions. Concernant la pandémie de Covid-19, l’UE affirme que cette dernière a été bien maîtrisée. « La lutte ne devrait pas baisser pour 2021 », prévient-elle.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Le parti de l’aigle, quel renouvellement ?

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Le parti de l’aigle, quel renouvellement ?

Dès l’élection d’Evariste Ndayishimiye à la tête de la République, la question sur son successeur au secrétariat général du parti a surgi. Mais selon plusieurs sources, au CNDD-FDD, c’est le Conseil des Sages qui détient le vrai pouvoir. En fait, (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 341 users online