Mardi 13 avril 2021

Économie

Budget de l’Etat : les éléctions en vue expliqueraient en partie sa  hausse

03/03/2020 Commentaires fermés sur Budget de l’Etat : les éléctions en vue expliqueraient en partie sa  hausse
Budget de l’Etat : les éléctions en vue expliqueraient en partie sa  hausse
Jean-Prosper Niyoboke : « Le contribuable burundais sera davantage taxé »

Face aux incompréhensions liées à la hausse du budget annuel de l’Etat pour l’année 2020-2021, l’économiste Jean-Prosper Niyoboke rencontré ce lundi 2 mars, apporte quelques précisions.

Ce mercredi 26 février, le conseil des ministres a adopté le budget annuel de l’Etat pour l’exercice 2020-2021 qui passe de 1327.08 milliards à 1415.51 milliards. Une augmentation de 6,66%.

Pour Niyoboke, cette hausse du budget annuel peut s’expliquer par deux facteurs majeurs : Les échéances électorales de cette année et la prévision d’activités d’investissement d’envergure de la part de l’Etat.

Le professeur en économie avance par la suite que l’Etat n’a pas mille et une façons d’augmenter les recettes du trésor public qui justifieraient en partie cette hausse.

« Soit le contribuable burundais sera davantage taxé, auquel cas, cela risquerait d’aggraver la précarité à laquelle est confrontée la population. Soit une telle hausse peut-t-elle être motivée par une révision des dispositifs de recouvrement fiscal, ce qui serait fort appréciable ».

Sur cette dernière option, cet économiste précise qu’il faut « interroger les instruments pouvant être mis en place tant au niveau monétaire qu’au niveau budgétaire pour que l’Etat puisse décider qu’avec cet exercice 2020-2021, le taux d’augmentation soit de 6,66% par rapport à l’année dernière ».

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Hippocrate au secours !

« Dans toute maison où je serai appelé, je n’entrerai que pour le bien des malades. » Cet extrait du serment d’Hippocrate « échappe » à certains praticiens du corps soignant. Iwacu a mené une enquête en rapport avec le traitement des patients dans (…)

Online Users

Total 1 396 users online