Jeudi 25 avril 2024

Les billets d'Antoine Kaburahe

Billet – Au revoir les enfants

14/08/2020 Commentaires fermés sur Billet – Au revoir les enfants
Billet – Au revoir les enfants

Il ne reste plus rien sur cette terre desséchée par le soleil brûlant du mois d’août. La terre du quartier Gahahe a bu les flaques de ce sang innocent. Presque plus rien de ces trois jeunes vies emportées par une déflagration en quelques secondes. Il reste juste quelques babouches bon marché, maculées de sang, où se délectent de grosses mouches noires repues…

Comme tous les matins, une dizaine de gamins du quartier Gahahe venaient regarder la télé chez le coiffeur du coin. Sympa, selon les témoignages recueillis par Iwacu, le coiffeur laissait les petits s’agglutiner sur les fenêtres de son salon. Pour beaucoup de gamins de ce quartier, une télé est un luxe . Telles des abeilles qui partent butiner les fleurs, tous les matins les enfants venaient rêver sur des images d’ailleurs, voir des films d’enfants, des dessins animés, parfois dans une langue qu’ils ne comprennent pas. Sur cette télé du gentil coiffeur, ils s’évadaient un peu de leur triste quotidien. Hier, on leur a fracassé ce pauvre rêve. Une puissante grenade. Du sang. Des corps déchiquetés. Des gamins qui agonisent. La sidération, puis le silence. Comme toujours. Au revoir les enfants et comme chantait Enrico Macias,  » malheur à celui qui blesse un enfant« .

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une responsabilité de trop

« Les décisions prises par la CVR ne sont pas susceptibles de recours juridictionnels. » C’est la disposition de l’article 11 du projet de loi portant réorganisation et fonctionnement de la Commission Vérité et Réconciliation analysée par l’Assemblée nationale et le Sénat (…)

Online Users

Total 3 698 users online