Jeudi 11 août 2022

Économie

Bientôt une conférence-exposition de l’EAC à Bujumbura

02/08/2022 1
Bientôt une conférence-exposition de l’EAC à Bujumbura
Table ronde des partenaires du ministère du Tourisme sur la tenue de la conférence-exposition EARTE-2022 du 23 au 30 septembre à Bujumbura

Le Burundi va abriter la deuxième conférence-exposition régionale du tourisme (EARTE-2022) du 23 septembre au 30 septembre, a indiqué la ministre du Tourisme, Chantal Nijimbere.
C’était ce lundi 1er août au cours d’une table ronde des partenaires locaux et internationaux pour la mobilisation des financements pour cet événement.

Il s’agit des institutions gouvernementales, des hôteliers, des agences de voyages et des institutions des tour-opérateurs, des investisseurs, des industriels, etc.

« Il est donc plus urgent à vous exprimer au mieux ou dans les très brefs délais, sur la contribution ou l’appui de votre institution, de votre organisation ou de votre société publique ou privée », a-t-elle appelé.
La ministre Nijimbere appelle tous les partenaires à se focaliser sur la réussite de cette conférence-exposition. « Surtout qu’elle se déroule au moment où le Burundi a la présidence de la Communauté de l’Afrique de l’Est », a-t-elle insisté.
La ministre du Tourisme a signalé que cette activité est organisée après une forte crise liée à la pandémie de la Covid-19 qui avait sérieusement frappé ce secteur au niveau international.
Pour elle, le Burundi n’a pas de statistiques touristiques, des applications informatiques sur le tourisme au Burundi.

Elle a interpellé les ambassadeurs à faire la promotion du Burundi dans ce secteur touristiques.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. Ngenzi

    Petit à petit l’oiseau fait son nid. Ariko banza murabe ingene ibihugu bidukikije vyorohereza ingenzi zije kubatemberera : visas, tranquilité des séjours (pickpockets, transports faciles, hébergements,…

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Pénurie du carburant. La voie lacustre serait un soulagement

Les pénuries épisodiques de carburant n’ont rien de nouveau au Burundi. Mais celle que nous vivons se distingue des précédentes par sa longueur et sa gravité qui compliquent encore davantage le quotidien de la population. Devant des stations-services, à sec (…)

Online Users

Total 1 543 users online