Jeudi 25 février 2021

Société

Afrabu Vs Coopérative ’’Tushiriki Wote’’ : à quand le déblocage des fonds ?

23/02/2021 Hervé Mugisha 0
Afrabu Vs Coopérative ’’Tushiriki Wote’’ : à quand le déblocage des fonds ?
La plupart de ces femmes vendent des articles variés

Après la décision de l’Afrabu de geler, si l’on en croit les membres de la coopérative ’’Tushiriki Wote’’, l’appui financier censé relancer leur business, ils crient à l’injustice.

Incompréhension, lassitude, …Entre autres mots pour qualifier le ras-le bol des membres de la coopérative ’’Tushiriki Wote’’. Cette dernière rassemble les femmes exerçant le commerce transfrontalier via le poste-frontière burundo-congolais de Gatumba.

Depuis que l’Afrabu (Association des Femmes Rapatriées du Burundi) leur a signifié que pour bénéficier de cette aide, elles doivent accepter l’adhésion à la plateforme ’’Mpaka ni Shamba Letu’’ (« La frontière, c’est notre gagne-pain, ndlr), une autre association de femmes faisant le commerce transfrontalier à Gatumba, ces femmes réunies au sein de la coopérative ’’Tushiriki Wote’’ (Participons tous, ndlr) dénoncent un diktat.

«Comment nous contraindre de nous allier avec une autre association alors que cette dernière n’était même pas née lorsque l’on nous avons introduit notre demande? », peste H.N, une d’entre elles.

Le montant de cet appui oscille autour de 25.800.000 francs burundais. Ces femmes, qui pour la plupart vendent de la farine de manioc, du jus, de l’eau en bouteille, … indiquent que cet argent devrait leur permettre de relancer leur business après les inondations survenues en mai 2020 à Gatumba.

« En aucune manière, l’Afrabu devrait se dérober de ses engagements. Elle sait la logique qui a guidé l’octroi de cette aide, comment cet argent sera réparti rubrique par rubrique. Pourquoi voudrait-elle nous mettre les bâtons dans les roues à la dernière minute ? Une preuve qui laisse croire qu’il y aurait anguille sous roche», lance J.K, une autre.

Et de lâcher : « Tout ce que l’on veut ce que cet argent soit affecté au motif qui a conduit à son décaissement par le bailleur. En l’occurrence, venir en aide aux membres de la coopérative touchés par les inondations de Gatumba ».

« Qu’elles se détrompent, cet argent n’est ni une aide ni un quelconque appui en rapport avec les inondations, c’est un financement octroyé par l’ONG Alerte Internationale. Il résulte de la compétition des plans d’affaires vendables pour faire face aux difficultés de leur métier durant cette pandémie de la Covid-19 », explique Godelieve Manirakiza, représentante légale de l’Afrabu.

Selon les termes du contrat avec le bailleur, il y a nulle part où est écrit que la coopérative gagnante devra bénéficier de l’argent. « C’est spécifié. Elle doit inventorier les marchandises, les articles nécessaires. Ce sera à l’Afrabu de leur en procurer ».

Par rapport à l’adhésion contre leur gré de l’association ’’Mpaka ni Shamba Letu’’, Mme Manirakiza indique que c’est un faux prétexte : « C’est une exigence du bailleur. Comme les deux associations, en l’occurrence ’’Tushiriki Wote’’ et ’’Mupaka ni Shamba Letu’’ sont appuyées par le même bailleur, ce dernier a jugé bon de ne pas créer une autre coopérative d’autant plus qu’il en existe une autre ».

Dans l’attente d’une solution, elle souligne que si la coopérative « désire bénéficier de l’appui, elle doit se soumettre aux exigences du bailleur ».

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19. Attention à la transmission locale

Un rapport de situation sur la réponse à la pandémie du coronavirus a été publié ce 14 février, un mois après la reprise d’une deuxième campagne de dépistage de masse. Une décision intervenue suite à la recrudescence des cas de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 251 users online