Société

« Une maison en tôles pour le mariage !»

21-02-2017
Thérence Ntahiraja : «L’Etat n’a pas mis en place une loi ordonnant aux couples demandant le mariage d’avoir préalablement une maison en tôles.»

Thérence Ntahiraja : «L’Etat n’a pas mis en place une loi ordonnant aux couples demandant le mariage d’avoir préalablement une maison en tôles.»

«Tout jeune homme qui voudrait se marier doit avoir construit une maison en tôles. Aucune demande en mariage ne sera acceptée auprès des services de l’état-civil en province de Bubanza, si le jeune homme n’a pas sa propre maison en tôles», a déclaré Tharcisse Niyongabo, gouverneur de la province Bubanza, ce samedi 18 février, à l’occasion d’une réunion de sécurité.

Ce gouverneur soutient qu’il s’avère difficile pour un homme de construire une maison quand il doit en même temps pourvoir aux besoins de sa famille.

Selon Thérence Ntahiraja, porte-parole du ministère de l’Intérieur, les propos du gouverneur de Bubanza ne sont que des conseils à l’endroit de la population pour son bien-être.

«Les dispositions relatives au mariage, en rapport notamment avec l’âge et l’état-civil, restent inchangées. L’Etat n’a pas mis en place une loi ordonnant aux couples demandant le mariage d’avoir préalablement une maison en tôles.»
Signalons que les gouverneurs des provinces Muyinga, Makamba et Ruyigi avaient tenu des déclarations similaires.

Selon Aline Manirabarusha, gouverneur de Muyinga, tout jeune homme doit avoir une habitation décente, des latrines et un matelas pour voir sa demande en mariage acceptée.

  11   Vos commentaires
  1. Paul Minani

    Nibaza ko abitwa ko baserukira abanyagihugu bafise ingorane. Uwo mu bulamatari yasambuje inzu abo ajejwe ubu bari mw’ibarabara bose. Hanyuma ngo imber yo kurongora umuhungu atagerezwa kuba afis inzu. Burya we yarongoy ayifis? Mbega harongora inzu cnk ni urukundo abubakana baba bafitaniy? Ako bakita agahimbo sha. Abanyagihugu barara batariy bashobora kwubaka inzu z’amabati? Cnk iryo tegeko yarikuy heh ko mu bushikiranganji atwarwamwo bavyiyamirij. Ahubwo aba bulamatari bose bamaz kuvuga ivyo bakeney gushimirwa. Ni akamaramaza. Umw wese ashinga amategeko yishakiy.

  2. Jereve

    Monsieur le Gouverneur, quel plan de développement avez-vous mis en place pour que les couples qui veulent se marier aient la possibilité d’avoir une maison en tôles ? N’est-ce pas que vous êtes grassement payé par les contribuables pour développer votre province ? Si ce plan n’existe pas, on pourrait vous accuser d’incompétence et manque de vision.

  3. dora kabingo

    Ce gouvernement DD nous étonnera toujours , tantot on s’en prend aux tutsi , tantot on s’en prend aux partis politiques , voici le tour des pauvres , demain ce sera le tour des gens de petite taille , et puis aux chauves , et puis aux gros, et finira comme cet insecte dont la femelle tue son male après l’accouplement.

  4. Ayuhu Jean Pierre

    «Tout jeune homme qui voudrait se marier doit avoir construit une maison en tôles. Aucune demande en mariage ne sera acceptée auprès des services de l’état-civil en province de Bubanza, si le jeune homme n’a pas sa propre maison en tôles»
    C’est quoi cette histoire eeet ooooh! L’exécutif n’est chargé de veuille que le mariage est conforme à la loi. Les conditions matérielles ne sont pas de ces compétences svp…qu’un jeune se marie et qu’après il vit dans la hutte avec sa bien aimée, c’est son problème! Qu’il s’installe sur mars, cela ne vous regarde pas, les amis!

    • Corneille

      L’incompétence, le tatonnement, un manque de vision, etc…voilà où nous sommes rendus. Pathétique.

    • Mami

      C’est un très bon conseil. Je me rappelle que dans mon jeune âge un Mugabo ou un Mushingantahe respectable était évalué d’abord par son habitation décent. La bien tenue de son Urugo, la propreté des siens. Umugabo adafise urugo rushajije ntiyatirwa. Je crois que les jeunes filles à l’âge de se marier devraient en être contentes parce que la mesure leur donne de la valeur.

      • Bakari

        @Mami
        « Umugabo adafise urugo rushajije ntiyatirwa. »

        Umugabo adatunze ntiyatirwa; vyitwa ko ubushingantahe ari ubw’abakize.
        None ko umushingantahe yarinda kuba intungane, ugutunga n’ukuba intungane bihuriye he? Jewe ndamaze kubona abatunzu bafise ingeso mbi!
        Ntuba wumva rero? Hanyuma mukirirwa mutumena amatwi ngw’abashingantahe bari intungane?

      • Stan Siyomana

        @Mami: « Umugabo adafise urugo rushajije ntiyatirwa »
        Il faut quand meme reconnaitre qu’en general il y a environ 20-30 ans de difference d’age entre un jeune homme qui se marrie et quelqu’un qui devient un notable/mushingantahe.

  5. My vad

    Burya abarundi baratunze.no muri United States of America ababuka bafise inzu zabo ntibashika 0.01 pour cent .none Mu Burundi ,nabize bataronka akazi .ni bigire Mu gipatiri n’ikibikira.

  6. MUSHI

    Pourquoi pas ? Une façon de kugwanya nyakatsi.

    • Stan Siyomana

      @Mushi: « Une facon de kugwanya nyakatsi »
      Y AURAIT-IL UNE POLITIQUE NATIONALE DE LOGEMENT AU BURUNDI?
      « Depuis septembre 2007, le regime actuel du president Pierre Nkurunziza y est alle egalement avec d’autres idees en sortant une letter de nouvelle politique nationale d’habitat et d’urbanisation qui ambitionne d’assurer in habitat decent a toutes les couches de la population par l’amenagement de 855 ha de terrain et construire annuellement 26.000 unites de logements, le tout jusqu’a l’horizon 2020… »
      (Voir Echec de la politique nationale de logement au Burundi. http://www.arib.info, 12 fevrier 2009).

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité