Société

Traite des êtres humains : Plus de 4.000 cas enregistrés ces 7 dernières années

31/07/2018 Chanelle Irabaruta Commentaires fermés sur Traite des êtres humains : Plus de 4.000 cas enregistrés ces 7 dernières années
Traite des êtres humains : Plus de 4.000 cas enregistrés ces 7 dernières années
Jacques Nshimirimana : «Le gouvernement devrait signer un accord avec les pays du Golfe».

Poussées par la pauvreté et le chômage, de jeunes filles et femmes burundaises gagnent les pays du Golfe via le Rwanda et l’Ouganda et prennent l’avion au Kenya. Le phénomène prend de l’ampleur alertent des associations.

Dans une conférence de presse ce lundi, à l’occasion de journée mondiale contre la traite des êtres humains, Dieudonné Nshimirimana, porte-parole de la solidarité de la jeunesse chrétienne pour la paix et l’enfance (Sojpae) a indiqué que «64 cas ont été enregistrés ces 3 derniers mois dont 23 en provenance du Kenya».

Le rapport  sur  5 ans  (2011-2016) de la Fédération nationale des associations engagées dans le domaine de l’enfance (Fenadeb) indique  que 1.000 personnes ont été victimes de ce trafic. 824 d’entre elles sont des filles et femmes burundaises. Depuis, les chiffres ont considérablement augmenté.

Jacques Nshimirimana, le président de la Fenadeb parle d’une augmentation de 3.000 cas en 2 ans. «Environ 4.000 personnes sont victimes de cette traite de 2015-2018 au Burundi».

D’après ces associations, il est difficile d’empêcher des gens qui partent dans l’espoir de trouver un emploi dans ces pays. Pour M. Nshimirimana, ces Burundaises ont le droit de chercher un emploi où elles veulent.

Les associations invitent le gouvernement  à  signer un accord avec les pays du Golfe, afin que ces personnes puissent y travailler dans la légalité et la dignité. «C’est cet accord qui les protégera. Les femmes devraient cesser d’y aller avant sa conclusion ».

Samantha Sindakira, assistante du chef du projet sur la traite des personnes à l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), l’immigration devrait être réglementée comme  c’est le cas dans d’autres pays : «En Tanzanie, il y a l’agence des services de l’emploi TAESA». C’est une branche du ministère du Travail en charge du recrutement qui facilite la conclusion de bons contrats avec leurs employeurs.

La journée mondiale de lutte contre la traite des êtres humains de cette année est célébrée sous le thème : «Mobilisons-nous pour la prévention et la répression de la traite des personnes et la protection des victimes».

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Une opinion déboussolée

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Une opinion déboussolée

Après le fiasco des pourparlers d’Arusha, plus d’un se demandent que pourrait être la suite. L’incertitude politique fait grandir les inquiétudes. Une opinion ne semble plus croire aux solutions qui viendraient des chefs d’Etat de la Région, encore moins de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

484 utilisateurs en ligne