Infrastructures

Délestage : promesse non tenue

Wilson Tangishaka, directeur du département Électricité à la Regideso, avait annoncé, la semaine passée, dans les colonnes du journal Iwacu, un léger mieux par rapport au délestage. Ce qui ne s’est pas passé. 

Le rendement a chuté chez des soudeurs suite au délestage ©Iwacu

Le rendement a chuté chez des soudeurs suite au délestage ©Iwacu

Il avait alors expliqué que son service est en train de tout faire pour que toutes les communes soient servies : « Ces derniers temps, certains quartiers passaient 24 h sans électricité et cette situation doit changer. »
Pour ce faire, confiait-il, le réseau est en train d’être testé, depuis samedi 2 août 2014, pour voir comment il réagit. « Après cette phase de test, la distribution se fera de telle sorte qu’aucune commune ne passera toute une journée sans électricité. »

Malgré cette annonce, l’électricité n’a pas été fournie à tous, dans les communes urbaines, de la même manière. Les habitants des communes Kamenge, Kinama et une partie de Cibitoke, qui sont sur une même ligne, affirment avoir passé plus de 20h sans électricité : « Le courant est venu vers 16h et n’a duré que 30 minutes. Il est revenu vers 19 h et est reparti à 20h. La situation s’est produite samedi et même dimanche. »
Contacté, Wilson Tangishaka, indique être au courant de cette situation : « Nous avons donné de l’électricité à tous de la même manière. S’il y a eu des coupures à certains endroits, il doit s’agir d’un problème technique que nous allons rapidement corriger. »

  8   Vos commentaires
  1. Stan Siyomana

    POUR LA LIBERALISATION DU SECTEUR DE L’ENERGIE AU BURUNDI?
    1. D’apres le senegalais Makhtar Diop (docteur en economie et Vice president de la Banque Mondiale pour la region Afrique depuis 2012):
    « Les societes nationales d’electricite – publiques comme privees- DOIVENT DONC METTRE EN PLACE LES REFORMES NECESSAIRES POUR QUE LES CONSOMMATEURS AIENT ENFIN ACCES A L’ELECTRICITE… »
    (voir Makhtar Diop: « Developper les energies renouvelables: un imperatif pour le continent africain », http://blogs.worldbank.org, 7 August 2014).
    2. L’homme d’affaires nigerian Tony Elumelu (qui est tres actif dans le secteur de l’electricite en Afrique a travers sa compagnie Heirs Holdings) a raconte (au recent US Africa Business Forum a Washington, Etats-Unis) comment sa filiale Transcorp a achete la centrale electrique a gaz de Ughelli/Ughelli Power Plant dans l’Etat du Delta poor 300 millions de dollars quand le Gouvernement nigerian a privatise 18 compagnies auparavant sous Power Holding Company of Nigeria (PHCN) en 2003.
    En novembre 2013, Ughelli produisait 150 megawatts (MW) d’electricite, mais apres un investissement (supplementaire) de 65 milliards de naira (=devise nationale du Nigeria), la capacite installee est aujourd’hui de pres de 1.000MW et la production est de 453 MW et elle pourrait atteindre 700 MW en novembre de cette annee.
    La production pourrait atteindre 2.000 MW d’ici trois ans (quand d’autres 1.000MW seront ajoutes a sa capacite installee).
    (Voir 1. Video: « Tony Elumelu joins the US- Africa Business Forum Google Hangout », http://www.youtube.com;
    2.Chris Ochayi: « Nigeria: Ughelli Power’s N65 billion investment raises capacity to 420MW », http//:allafrica.com, 12 August 2014).
    Merci.

  2. Vios

    Mwaba DD pfuma mubaza mutama Bagaza ukuntu yashoboye kubaka izi ngomero dufise en 10ans ! Ntawumenya vyose harinaho yobibira akabanga kuko ntivyukana ko mwomara imyaka cumi mutubesha gusa

    Cioa

  3. Burundi

    Vous n’avez rien compris: qu’Est-ce que ça peut faire aux dirigeants actuels du moment où chez eux le courant ne manque pas. Vous ne comprenez rien de rien du système DD. Leur vision c’est d’appauvrir tout le peuple et le mettre à genou. Il y a une poignée de gens qui doivent à voir de quoi vivre et les autres vous n’avez qu’à crever. Tenez, on va créer des écoles d’excellences et qui vont dans ces écoles, surtout pas l’enfant du pauvre. l’enfant du pauvre , lui n’a qu’à ces m…de collèges communaux plutôt Yagamukama. Tenez, il faut brûler le marché central, les gens étaient trop bien, ils faut qu’ils crever, Il faut rehausser les taxes en tout au moment où cette poignée a des exonérations…. Tout le monde doit être pauvre sauf si l’on est dirigeant du CNDD-FDD.
    Ici je n’ai donné que quelques exemples c’est plein.

  4. KvR

    I would like to really hear from the Government and Regideso how they extend to manage this problem in the long term.
    Power outages have become a norm and consequently, we have adjusted our lives and work around it. But what I can’t help thinking is the amount of business we are loosing; what I can’t help thinking is how more expensive products and services become to consumers; what I can’t stop thinking is the impact of the shortages to businesses, public institutions, schools, students, hospitals, and last but not least…. you and I.
    Here is the challenge: how do we change our status quo of thinking “ it’s normal” to “how do we work to fill this gap that is causing so much to all of us?” Of course this is a challenge that seems to be ambitious to most of us (and a problem of Government and the Electricity Company provider Regideso) but my thinking is that we are all equally involved and impacted thus I ask the question: “How do we (both the public and private) work together to provide reliable and accessible electricity throughout our nation?” Do we have the political will required to undertake such grand challenge? What can you and I do in light of this grand challenge?

  5. Vu que la situation était nettement mieux avant la fameuse plaisanterie du ministre des finances et comme l’électricité à temps plein ce n’est pas demain la veille, disons tous ‘’ BRING BACK OUR DELESTAGE !!!! ‘’

    • Stan Siyomana

      @Nzobandora: (« Bring back our delestage!!!).
      Votre cri est trop simulaire a « Bring back our girls »/(Il faut nous rendre nos filles) lance dans le monde entier en signe de solidarite avec les parents de ces centaines d’eleves nigerianes enlevees par le Boko Haram (il y a quelques mois).
      DE GRACE, NE JOUONS PAS AVEC CA (vu l’angoisse/l’enfer que ces pauvres enfants vivent maintenant).
      Merci.

      • le Génie Noir

        None ga aho abo bagabo batwara igihugu ntibo » liberalisez » gushira imitahe mu masoko ntanga nguvu? Aho ntibarabona ko bikenewe ko abikorera utwabo bashobora kwubaka des centrales privées kugira abantu benshi baronke amatara? Abo bahungu batwara bakunda inda cane bagashaka kurya amahera kuri vyose ivyo bigaca inguvu abantu. Ariko ubushobozi ntanganguvu buri mu Burundi ni bwinshi. REKA ABABISHOBOYE BUBAKE INGOMERO , ATARI UKO NTITUZOPFA DUTEYE IMBERE: MBEGA KO BIBAGIRA KO I BULAYA ABIKORERA UTWABO BAFISE URUHARA RUNINI? IVYO KANDI BIJANYE N’IVYO AMAZI MEZA: TWIRIRWA TURANYWA AMAZI MABI KUBERA UBUBE GITO BW’ABADUTWARA KUKO NTAWUSHOBORA KUGIRA ADDUCTION D’EAU ATARI RETA: EREGA REGIES COMMUNALES KO ZISHAKA GUCA AMAFRANGA KU MAZI UMUNTU MURUNDI YIYUBAKIYE NTAWUZOKWONONA UDUFARANGA TWIWE KUGIRA ATUGABIRE ABATWARA. Libéraliser et encourager l’investissement privésans demander des pots de vin!!!!!!!!

        • Bududira

          Uwoba ashikira Kaburungu, Muhevyi Côme et consorts abambarize ngira bobo barafise solutions. Bace bahamagara muri kabizi baduhe izo solutions.

Publicité