Société

Portes fermées de l’Institut Commercial de Bujumbura

Depuis le 17 octobre, élèves et professeurs n’accèdent plus aux enceintes de l’ICB, sise à Rohero. 

Les élèves et professeurs ne peuvent plus accéder aux enceintes de l’ICB ©Iwacu
Les élèves et professeurs ne peuvent plus accéder aux enceintes de l’ICB ©Iwacu

« Nous voulons reprendre les cours sinon qu’ils nous remettent le minerval que nous avons déjà payé pour s’inscrire ailleurs », lance en colère une élève de la 8ème année. Une autre fille de la seconde fait savoir que quelques-uns de ces camarades ont déjà commencé à chercher à s’inscrire dans d’autres écoles. Tous les élèves sont devant le portail qui est fermé avec un cadenas et sur lequel les écriteaux ont été effacés.

A l’intérieur, comme le témoignent le préfet des études et le directeur de l’école, les pupitres ont été déplacés dans un endroit toujours inconnu.
Ces derniers accusent l’ancien représentant légal de l’institut, Nicodème Ahishakiye, démis de ses fonctions par le ministère de l’Intérieur, d’être derrière tout cela. Il est allé remettre les locaux à son propriétaire, s’étonne Mwanakilwa Bandela, alors qu’il n’en a pas les prérogatives devant la loi puisqu’il a été remplacé par Jeanne Kayumbu. Le constat est que l’ancien représentant légal est toujours inscrit sur le contrat de bail.

Le Tribunal de Résidence de Rohero a demandé à l’ICB de présenter un document attestant que Mme Kayumbu est bel et bien la nouvelle élue. Iwacu a essayé de contacter M. Ahishakiye et Dieudonné Cimpaye, le propriétaire (en prison), sans succès.

Forum des lecteurs d'Iwacu

2 réactions
  1. Mthukuzi

    En lisant le titre, je me suis dit “Yes! Quelqu’un a enfin compris que cette ecole, comme des dizaines d’autres, n’a pas sa place dans la noble tâche qu’est l’education de nos enfants.” Seulement voilà, mon soulagement fut de courte duree…:-(
    La revocation des licences attribuees à un certain nombre d’etablissements devrait faire partie des reformes scolaires en cours, si reellement nos autorites tiennent à ameliorer l’enseignement. Cela concerne tous les niveaux, depuis le collège jusqu’à l’universite.

  2. Mushikiwabo

    Et que fait ce gvmnt?

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Le flambeau et non la torche !

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Le flambeau et non la torche !

« Rumuri », le flambeau. C’est ce nom élogieux que l’on donne à un universitaire. Tout un symbole. Pour les Burundais, un universitaire devrait être un modèle de la société, un éclaireur de ses petits frères et parents laissés à (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

647 utilisateurs en ligne