http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/DG-Advisor-USAID-9-o-20-DEC.pdf
Politique

Paris appelle à nouveau toutes les parties à dialoguer

07-04-2016

La France appelle le gouvernement du Burundi à mettre en œuvre, sans délais, les annonces faites lors des récentes visites, à Bujumbura, du Secrétaire général des Nations Unies et des cinq chefs d’Etat africains, mandatés par l’Union africaine.

Paris appelle à nouveau toutes les parties burundaises à dialoguer sous les auspices de la médiation africaine et à respecter l’ensemble des engagements pris. «Nous soutenons les efforts, en cours, de l’ancien président tanzanien Benjamin Mkapa, qui a toute notre confiance.», souligne le gouvernement français.

Pour la France, la Résolution 2279, adoptée à l’unanimité le 1er avril 2016 par le Conseil de sécurité, renforce le rôle des Nations Unies notamment en donnant un mandat de « bons offices » au conseiller spécial du Secrétaire général en appui à la médiation. Le gouvernement français demande au secrétaire général de présenter des options de présence policière des Nations unies sous 15 jours.

Enfin, la France condamne le traitement indigne dont sont victimes les prisonniers dans les établissements pénitentiaires au Burundi, «comme le révèle, s’il en était besoin, la mort, le 31 mars, dans une prison de Bujumbura, de Jacques Bihozagara, ancien ambassadeur du Rwanda à Paris.» La France salue sa mémoire et présente ses condoléances à la famille du défunt.

  7   Vos commentaires
  1. SIMONA

    Un médium titrait « La France rappelle à l’ordre le gouvernement du Burundi », cf. http://www.arib.info/index.php?option=com_content&task=view&id=14602&Itemid=1

    Il y a des différences, me semble-il, par rapport à Fabrice MANIRAKIZA qui a titré : « Paris appelle à nouveau toutes les parties à dialoguer ». Bravo, si c’est permis.

  2. Fofo

    Harageze ko abo bazungu batureka kuko womengo abanyafirika n’abana babo! Bashaka kugira ejo abarundi nitwisubirako tukicarana tugasubira gufatana munda (nakare ntazibana zidakomanya amahembe) bazoce biha amanota ngo nibo babikoze batumye tuganira!

  3. Kabingo Dora

    La France veut faire la capote la demande d’intervention d’une vraie force onusienne, cela est connu. En proposant donc cette idée d’une dizaine de policiers la France reste égale à elle même , elle est profondément « vichyenne  » dans sa philosophie et ses pratiques. On se rappelle bien ce que vient de déclarer Alain Juppé il y a quelques heures à l’occasion de la commémoration du génocide anti tutsi au Rwanda. On n’oubliera pas cet affront.

  4. Salmia Irikungoma

    Les burundais n’ont pas besoin de ces genocidaires francais. Qu’ils se moquent des burundais en restant chez eux, la ou ils se trouvent. Venir assister comment les burundais sont tues, tortures, emprisonnes, pauvrete, humilies, etc…..ils le savent tres bien, puisque ce sont eux, les planificateurs et les financiers des genocides dans les pays des grands lacs.

  5. joseph

    Negociating with putchist is like accepting putch .it does not have any sense in a country.
    Since 1961 putch to putch ,it will be very important to discourage that.
    4years left for elections ,they are welcome .
    Putchism- dialogue business should not be a business in our country
    Who ever who is in presentency is a burundian and he should be respected to finish his mandate.
    Any other aproche is very dengerous.
    We should diostroy any politic of genocide and auto-genocide for respect of human rights for all ,majority and minority
    arusha accord should be respected in letter.
    no negociations anymore without inclusing to the very people not to the chosen ones.
    as burundi i integreting in east africa, burundi should be anglophone too because anywhere on the age we live in anglophonie is fast on investments approach but franchophonie is more on politics ,social and small none busting projects.
    We can attract more investiment in anglophonie than in francophonie.
    francophonie does not give much freedom to the leaders.

  6. aime

    aucain policier francais ne touchera pas sur notre sol ,ils sont genocidaires.
    hutu-tutsi we are the same.
    only 30-50 policiers without armes are welcome and 20 of them will be on borbers with rwanda.
    all must be african.
    burundi is a country of jehovah ,the all mighty God who is protecting us while others are rejecting us.
    He has promise me that no any other elected president will be killed in burundi.Watch my prophecy with time please.Rejoice for we are not alone but we should know that the condition is that hutu-tutsi must be always together no matter poverty …until God take us in the promesse land

  7. Mosta

    C’est ce qu’on peut appleler Nyawirarika. la France a cru bon de faire passer une résolution mais ses amis de l’opposition et son allié les ricains n’en sont pas satisfait. maintenant elle baragouine sur la mort de sieur jacques. Intéressant de savoir que les prisonniers au Burundi ne meurent pas chaque jour. Si la France a fait son autopsie à distance pour savoir la cause de la mort du monsieur, elle n’a qu’à partager les résultats. en tout cas bienvenu au Burundi les amis, le pays ou seul ceux qui pensent comme vous ont raison. Ca les apprendra de prendre des initiatives

Publicité