Culture

La Nuit des idées : Bujumbura n’est pas en reste

25/01/2018 Egide Nikiza 3

La capitale du Burundi va se joindre, ce jeudi 25 janvier, aux autres villes à l’occasion d’une manifestation culturelle mondiale appelée «Nuits des idées». C’est une initiative conjointe du collectif de blogueurs Yaga et de l’Institut français du Burundi. Elle va avoir lieu dans les enceintes de ce dernier à partir de 16h.

La Nuit des idées permet aux personnalités de différents horizons de débattre de divers sujets autour d’un thème commun. Artistes, scientifiques, experts, blogueurs, etc., vont échanger des thèmes portant sur le sujet : «l’imagination du pouvoir».

En outre, la Nuit des idées est un événement intergénérationnel. Les jeunes et les moins jeunes se donnent rendez-vous pour réfléchir ensemble sur l’avenir.

«Et si la population burundaise avait stagné voire régressé en 2037 ? Et si tout était privatisé ? Et si la société burundaise était matriarcale ?» Entre autres questions auxquelles les participants vont répondre.

La Nuit des idées a été créée par le ministère français des Affaires Etrangères et l’Institut français de Paris, il y a deux ans. Elle se déroule au Burundi pour la première fois.

Forum des lecteurs d'Iwacu

3 réactions
  1. democrate

    A cette occasion je vous invite a réfléchir sur cette question : Pourquoi frapper quelque un est toujours légale chez nous alors que cette pratique est criminalise ailleurs dans le monde et n existe presque plus. Les hommes se font frappes par la police a leur tour frappent leurs femmes les femmes frappent leurs enfants. N y a t il pas moyen de punir sans toucher la vie humaine. Rwagasore nous a libéré du­ ikimoko des colonisateurs et 50 ans après on se fait frappe sous les yeux des dirigents et des fois sous leur ordre c est une hôte totale.

  2. Jereve

    Gare à ceux qui vont exprimer des idées noires dans cette Nuit des idées! La documentation veille.

  3. Pce

    Pour avoir des idées Il faut l’imagination et pour avoir l’imagination Il faut la libre pensée et pouvoir penser librement et disposer de la libre analyse . Aucune de ces conditions n’est réunie et surtout pas à Bujumbura. On peut toujours faire semblant d’organiser l’évenement à cet endroit et le mentionner dans tous les rapports à l’intentuon des biens pensants si la conscience vous le permet , mais à qoui cela sert Il ?
    Bonne réflexion

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Une opinion déboussolée

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Une opinion déboussolée

Après le fiasco des pourparlers d’Arusha, plus d’un se demandent que pourrait être la suite. L’incertitude politique fait grandir les inquiétudes. Une opinion ne semble plus croire aux solutions qui viendraient des chefs d’Etat de la Région, encore moins de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

701 utilisateurs en ligne