http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/Mail-Room-VA-7dec.pdf
webtv

Gouverneur de Muramvya : « Pierre Nkurunziza, président de la République seconde Dieu »

Ce lundi 6 juin, une réunion des parents avec le gouverneur de la province Muramya a été tenue au Lycée de Muramvya. La réunion se focalisait sur les 11 élèves emprisonnés accusés d’avoir barbouillé la photo du président de la République

Mots-clés :
  3   Vos commentaires
  1. avatar Jereve

    Oui, la tradition voulait qu’on respecte le roi. Mais, malgré tout cela, les rois ont été chassés comme des malpropres. Où sont-ils maintenant? La comparaison du gouverneur ne tient pas debout, à moins qu’il veuille nous dire que le nouveau roi risque de subir le même sort que les anciens rois, respectés et bien-aimés.

  2. avatar Theus Nahaga

    Maintenant on veut nous faire passer de Gisabo à Nkurunziza? Pour ceux qui rêvent de monarchie, je rappellerai seulement que nous avons encore des descendants directs de Gisabo, nous n’avons pas besoin de Nkurunziza sorti de je ne sais où. Pour lui la République qui appelle des citoyen égaux est une option autrement plus logique que la monarchie dans laquelle il faut naître. Seulement la République stipule que tout est discutable et qu’on peut même se torcher le cul avec la photo du président.
    Mais qu’importe, Bokassa se fut couronné empereur, Kaddafi chef des rois traditionnels et voilà notre Nkurunziza national qui se rêve Pape voire fils de Dieu.

    • avatar Bakari

      @Theus Nahaga
      « Seulement la République stipule que tout est discutable et qu’on peut même se torcher le cul avec la photo du président. »

      Tout reste discutable comme vous dites; même dans les royaumes ou les empires. On peut faire tout ce qu’on veut de la photo de n’importe qui; autant la tienne que la mienne; à fortiori celle de celui qu’on déteste.
      Un royaume n’a rien de plus qu’une république! C’est une question de choix ou de contrainte des peuples!

Commission Vérité et Réconciliation

Jean Bigirimana

Pour Jean Bigirimana

Notre collègue Jean Bigirimana a disparu depuis 139 jours

Finding Jean

Carina Tertsakian : «  … La famille de Jean a droit à une enquête pour déterminer ce qui s’est passé… »
La famille de Jean a droit à la justice

Voir toutes les actualités
Rendre hommage

Le Club des amis d'Iwacu

Devenir membre du Club des amis d'Iwacu, c'est bénéficier de l'offre d'informations la plus complète sur le Burundi.
Vos avantages :
  • chaque matin, vous recevez notre newsletter
  • du contenu exclusif vous est réservé
  • vous bénéficiez d'un accès complet à toutes nos archives (web et papier)
  • vous accédez à l'hebdomadaire et au mensuel Iwacu, en version électronique, dès leur parution