Lundi 22 juillet 2024

Politique

Environ « 130 militants » du parti CNL arrêtés dans un mois

19/04/2019 Commentaires fermés sur Environ « 130 militants » du parti CNL arrêtés dans un mois
Environ « 130 militants » du parti CNL arrêtés dans un mois
Les militants du CNL lors de l’ouverture officielle du parti.

Depuis le lancement officiel des activités du parti d’Agathon Rwasa, le 10 mars dernier, à peu près 130 partisans de ce parti ont été arrêtés et torturés. Certains d’entre eux ont été tués, emprisonnés ou libérés. Le porte-parole du parti CNL par a.i, Aimé Magera, l’affirme au lendemain de l’arrestation de six membres du CNL dans la province Muramvya mercredi 17 avril.

M. Magera déplore que les militants du CNL ne cessent d’être arrêtés et torturés presque partout dans le pays. « C’est un plan bien préparé par le pouvoir. » Il pointe du doigt les « Imbonerakure » qui arrêtent et torturent ces militants d’Agathon Rwasa.

« L’Etat devrait se rappeler que le Burundi est un pays multipartisme. Chaque parti a ses militants. » Selon lui, le parti au pouvoir devrait laisser les partis de l’opposition travailler en toute liberté comme lui. «Le parti CNDD-FDD veut s’accaparer tout le pouvoir politique. »

Aimé Magera souligne que le parti CNL tiendra une assemblée extraordinaire, ce samedi 20 avril, pour désigner solennellement ses représentants provinciaux, communaux et collinaires. « Ce prétexte non fondé que le CNL n’a pas de représentants n’aura plus raison d’être. » Il

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

L’interdiction de Sapor fait débat

Le chef est une figure singulière dans notre société. Son autorité est principalement exercée par la parole – Ijambo. Dans notre tradition, la parole est respectée, et celle du chef, en particulier celle du Chef de l’Etat, est presque sacrée. (…)

Online Users

Total 2 122 users online