http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/DG-Advisor-USAID-9-o-20-DEC.pdf
Agriculture

Cibitoke : Stévia divise

14-01-2015

Agriculteurs,autorités administratives et policières se regardent en chiens de faïence  

A Cibitoke, dans les communes de Rugombo et Mabayi ,  les agriculteurs soutiennent cette culture qui leur permettrait d’améliorer leur quotidien. Pour l’administration, Stevia , c’est la politique mise en place par un parti de l’opposition.

Les agriculteurs   ont pris l’initiative de  former des regroupements  dans le but de se développer et de lutter contre la pauvreté.

Ils affirment que la culture du Stévia exige moins de dépenses par rapport à d’autres cultures et ne demande pas beaucoup d’engrais chimiques s.

Dans ces deux communes, cette culture a été initiée par le projet Stevco en collaboration avec les groupements de la population intéressée dans les milieux ruraux et de plaines.

Grogne chez les responsables de stevia

D’après  le représentant de stevia chargé de multiplier cette culture dans la province Cibitoke, à Mabayi  un hectare a déjà était exploité et  les champs sont  florissants. Il demande à l’administration de favoriser cette culture.
Emmanuel Nkengurutse  qui représente les agriculteurs de cette plante  dans la province se dit étonné  par  cette politique de lutter contre la stévia alors que c’est une plante reconnue à l’échelle mondiale .Selon lui, c’est une façon d’opprimer et de menacer les militants des autres partis politiques qui ont des projets d’intérêt capital pour le pays.

L’administrateur de la commune Mabayi et celui de Rugombo rejettent  toutes ces accusations. L’ordre d’arracher cette culture  a été donné par « les instances supérieures. »

  4   Vos commentaires
  1. kajekurya

    Aka n’agasema c a d LE DEBUT D’UNE FIN!!! Point trait!!!!

  2. Mushakashatsi

    Nos illustres dirigeants nous vous vuent un amour sans borne! Ils nous veuilent du bien à profusion, nous les paganus pour qui ils pensent et réfléchissent. Ils veulent nous protéger contre la santé physique et financière qui n’émane pas d’eux. En détruisant nos plants, ils veulent nous prémunir contre la ‘mauvaise’ sortie de la pauvreté. C’est ainsi qu’ils ont mandaté le grand institut de recherche ISABU pour trouver des tares et des dangers à coller à cette maudite plante. Des dangers et des tares que les instituts de recherche européens , américains et asiatiques n’ont pu déceler.

  3. Au moins une chose est claire maintenant avec cette phrase tirée de l’article  »Pour l’administration, Stevia, c’est la politique mise en place par un parti de l’opposition »
    Cela veut dire malheureusement yuko hako iterambere rizanwa n’umukeba en politique abarundi bopfuma bicwa n’inzara.

    Voilà une autre excellente preuve d’amour de nos chers DD envers la population.

  4. Au moins une chose est claire maintenant avec cette phrase tirée de l’article  »Pour l’administration, Stevia , c’est la politique mise en place par un parti de l’opposition »
    Cela veut dire malhereusemen

Publicité