http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2017/06/ECOBANK-14-JUIN-COMMUNIQUE-DE-PRESSE-_IWACU-ET-JOURNAL-LE-RENOUVEAU_CONSOLIDATION-DES-AGENCES-_13-JUIN-2017.pdf
Politique

Ban Ki-moon : un dialogue véritablement inclusif est la seule option pour le Burundi

01-06-2016
Ban Ki-moon : «Il faut un dialogue inclusif, fondé sur la Constitution et les principes de l'Accord d'Arusha»

Ban Ki-moon : «Il faut un dialogue inclusif, fondé sur la Constitution et les principes de l’Accord d’Arusha»

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, salue les dernières rencontres relatives au dialogue politique sur le Burundi qui ont eu lieu à Arusha, en Tanzanie, du 21 au 24 mai, sous les auspices du facilitateur désigné par la Communauté Est-Africaine, Benjamin William Mkapa, ancien président de la République-unie de Tanzanie.

Pour Ban Ki-moon, ’’la solution à la crise politique qui dure depuis une année au Burundi ne peut être trouvée qu’à travers un processus de dialogue véritablement inclusif, fondé sur la Constitution et les principes de l’Accord d’Arusha pour la Paix et la Réconciliation, dont l’ONU est garante avec la région’’.

Le Secrétaire général se félicite de la décision du facilitateur de ’’poursuivre ses réunions avec les acteurs qui n’étaient pas présents à Arusha’’.

Le Secrétaire général réitère la disponibilité des Nations Unies à fournir un appui technique et une expertise appropriée à la Facilitation, conformément à la Résolution 2279 (2016) du Conseil de sécurité.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité