Vendredi 21 juin 2024

Santé

Vyanda : « Il faut des médecins spécialistes pour l’hôpital de Kigutu »

25/06/2023 Commentaires fermés sur Vyanda : « Il faut des médecins spécialistes pour l’hôpital de Kigutu »
Vyanda : « Il faut des médecins spécialistes pour l’hôpital de Kigutu »
Vue de l'hôpital de Kigutu en commune de Vyanda inauguré par le chef de l'Etat Burundi ce mardi

La ministre de la Santé Publique demande qu’il y ait des spécialistes à l’hôpital de Kigutu, construit en commune Vyanda de la province de Bururi. Cet appel a été lancé ce mardi 20 juin au cours de son inauguration par le chef de l’Etat. Son vœu : voir d’ici 2040 toutes les régions du Burundi se doter d’un hôpital similaire.

Cette infrastructure sanitaire dont les travaux de construction ont débuté en 2017 est bâtie sur une superficie de 85.000 m2. Initié par l’ONG « Village Health Works », cet hôpital dispose de plus de 150 chambres et compartiments, a fait savoir Melchiade Niganza, chargé de la communication à cet hôpital.

Dans son discours d’inauguration, le président de la République a tenu à remercier Déogratias Niyizonkiza, un natif de cette colline de Kigutu, initiateur de ce projet de construction d’un hôpital moderne.

Il n’a pas tari d’éloges pour différents donateurs qui ont financé la construction de cet hôpital surtout des délégations venues des Etats-Unis. Parmi les donateurs Melinda Gates et Hilary Clinton.

Le chef de l’Etat Burundais a émis le souhait de voir d’ici 2024 toutes les régions du Burundi se doter de pareilles structures sanitaires modernes. « Cet hôpital va améliorer la santé de la population ».

« Qu’il y ait des médecins spécialistes »

La ministre de la Santé publique, Dr Sylvie Nzeyimana, a demandé au responsable de cet hôpital de recruter des médecins spécialistes pour sa bonne marche. Elle a indiqué que cet hôpital dispose d’un équipement technique moderne nécessitant des médecins spécialistes pour donner des soins de qualité.

La ministre Nzeyimana a indiqué que les patients souffrant des différentes pathologies ressortissants des provinces de Bururi, Makamba et Rumonge ne seront plus transférés vers les hôpitaux de Bujumbura mais seront transférés à cet hôpital de Kigutu.

Elle a émis le souhait de voir cet hôpital se doter ou abriter un centre de formation des médecins burundais. « Toutes les dispositions sont en place afin d’y recevoir des médecins et autres professionnels de la santé pour des formations diverses ».

Cet hôpital de Kigutu dispose de différents services comme la chirurgie, la pédiatrie, le service de néonatologie, il y a également un service d’intervention gynéco-obstétricale, un service de santé mentale, …

Déogratias Niyizonkiza, initiateur de ce projet a remercié le gouvernement du Burundi pour le soutien qu’il a accordé dans la réussite de ce projet. Il avait un message spécial pour les donateurs. Certains étaient présents.
Selon ce natif de Kigutu, une bonne santé et une bonne éducation sont des atouts : « Là où il y a la bonne santé, il y a l’espoir et là où il y a l’espoir, il y a l’avenir ».

« Le bitumage de la piste menant à cet hôpital »

Les bénéficiaires des soins à cet hôpital de Kigutu demandent que l’accessibilité et la disponibilité soient la préoccupation première des responsables de cet hôpital de Kigutu.

Les habitants de Kigutu et de ses environs bénéficiant des soins à cet hôpital demandent que la piste Buzimba-Kigutu, long de 11 km soit goudronnée afin de permettre un accès facile à cet hôpital.

Ils demandent que la prise en charge des personnes souffrant de la malnutrition soit renforcée. Ils en appellent aussi à une implantation d’une école supérieure paramédicale au sein de cet hôpital.

Avant la construction de cet hôpital d’une valeur de plus de 20 millions de dollars américains, il était difficile d’amener un malade à une formation sanitaire, il fallait parcourir plusieurs kilomètres, pas moins de dix.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La mobilisation des « radins » pour les quatre bougies de Neva

Comme il se doit en pareille situation, les festivités marquant les quatre ans au pouvoir du président Evariste Ndayishimiye, organisées à Nyabihanga, en pleine province de Mwaro, une contrée de citoyens jouissant à tort ou à raison d’une légendaire réputation (…)

Online Users

Total 1 787 users online