Editorial

Une CENI, aveugle, sourde et muette

29/05/2015 Antoine Kaburahe 25

Antoine KaburaheIl paraît que les élections doivent être libres, apaisées, transparentes, inclusives, crédibles, bref des élections respectueuses des principes et valeurs démocratiques. Les nôtres sont très loin de cette aune.

Sont-elles libres et apaisées lorsque des leaders politiques n’osent pas faire campagne de peur d’être assassinés ?
Sont-elles transparentes quand elles ne sont couvertes par aucun média burundais indépendant ?

Peuvent-elles être crédibles quand certains partenaires, comme les représentants de l’Eglise catholique, se retirent pour ne pas cautionner « un processus électoral non consensuel » ?

Et pourtant. On a la triste impression que la CENI, la Commission Electorale Nationale Indépendante est devenue aveugle, sourde et muette.

Ne parlons pas du principal candidat, Pierre Nkurunziza. Lui non plus, rien ne semble plus l’arrêter. Les conseils de ses pairs, les appels, les menaces, les suspensions des coopérations internationales, rien, il fonce toujours vers « ses » élections.

Conclusion : au moment où nous mettons sous presse, à une semaine d’un scrutin déjà une première fois différé, le discours officiel n’a pas changé : « Tout va bien ».

Tout va bien, même si Bujumbura reste le théâtre d’affrontements entre les protestataires et les forces de l’ordre.
Tout va bien, même si la contestation gagne l’intérieur du pays: Bujumbura rural, Mwaro, Bururi…

Tout va bien, même si des dizaines de milliers de nos concitoyens ont pris le chemin de l’exil, même s’il faut financer des élections organisées en catastrophe. On ponctionnera au passage les budgets de plusieurs ministères vitaux, comme celui de l’agriculture, de l’enseignement de base et de la santé…

Tout va bien. Selon M. Ntahorwamiye, le porte-parole de la CENI, les bulletins de vote seront bientôt disponibles. Mais quels bulletins au fait, avec quelles listes ? Personne ne le sait, personne ne les a encore vus, ces fameux bulletins législatifs. Devrons-nous être aveugles nous aussi ?

Tout va bien je vous jure !

Forum des lecteurs d'Iwacu

25 réactions
  1. Amédé

    Hahahaha, rira bien qui rira le dernier monsieur Bizos.

  2. Amédé

    Muvandimwe Bizowabizo. Urakoze cane kumpa pole, nari ndayikeneye. Nanje sinzokwibagira kuguhoza muminsi iri imbere kuko muvyukuri niwewe unteye ikigongwe. Ko mbona uvuga nk’incabwenge, ubona koko kwivyo ukurikira bizorama? Igikenye ntaco gikiza, kirica kandi kenshi gihumira nyeneco. Igenzabuhoro ricisha inka ku kiraro.

  3. hat

    He ,gitega, depuis la rébellion et 10 ans plutard vous attendez 2017? Ça aurait été plus contributif aujourd’hui.

  4. bizowabizo bizos

    Amédé, jewe reka nubu ndakubwire:
    ubwambere unkundire ndaguhe pole kuko ndumva nawe vyakurwaje,
    wewe warumvise ivyabaye i Dar salam?
    Abo banyepolitike bawe uvuga hakuja muri campagne batonze umurongo ngo bagiye kugabura ibiti.
    En tout cas, uravye abantu bari bagiye i Dar salam, vyarerekanye ko matirité politique ari zéro .Erega wamengo imyiyerekano bayimuriye mu gihugu c’abandi ariko Tanzania yo yaraye iberetse ko atari igihugu c’ubusimbirahamwe? Urya mugore atwara COSOME we nubu ngo yataye umutwe Kubera amahera yatanze mumigumuko yari azi ko hari ico ahanoba.hahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahaha!!!!!

  5. Gitega

    Je suis en train d ecrire un livre sur le pouvoir de Nkurunziza et la fragile democratie des africains.. .Ce livre s intitule “psychologie des dictateurs populistes et la magie de leur reussites”.. Je prevois le terminer avant 2017…

  6. Jambo

    Le calme qui règne au centre ville Bujumbura en ce dimanche matin du 31 mai est inquiétante de par la présence massive des policiers.
    Ont ils peur des femmes qui comptent manifester en ce jour? En tout cas une chose est sure ,ce pouvoir dictatorial,sanguinaire qui tue sœurs religieuses de + 80 ans ,mamans commerçantes et des enfants du pays par balles réelles,gaz lacrymogènes a visiblement peur de ces femmes ayant des couilles plus solides que celles des hommes.Tenez,2 femmes ont parait il quitté la ceni ,et comment le pouvoir pense t-il les remplacer?C’est un attentat de la ceni sans violence aucune.Malignes ces femmes!!!Je peux imaginer déjà que la branche sur laquelle ce pouvoir était assis est pour le moment a moitié sciée, n’est pas encore tombée mais pend pour se maintenir en vain.
    .

  7. Amédé

    De qui tu parles?

  8. JP-K

    Chers amis

    Yarabivuze. “Amatoora azogenda neza kurusha ayamaze kuba muburundi yose”.
    ” Mukinda…” (non, pas capable de continuer).

    Dans l’histoire, nous avons appris que des peuples furent pris en otages par des groupes criminels bakahakugwa na soulèvement général canke amakungu. Pensez au pouvoir Duvalier et Tontonts macoutes en Haïti!
    I Burundi on s’achemine vers là. Nta Nkurunziza et sa clique bazotwara iyindi mandat. Abandanije, il ne gardera pas le monopole de la violence. Le risque d’une somalisation existe. Malheureusement !

    Quant à la CENI, vous perdez votre temps à parler des deux individus indignes de leur rang et de leur formation. Je salue quant à moi je courage des deux dames qui ont préféré fuir plutôt que de couvrir un scrutin déjà volé. Elles méritent nos hommages.

    JP-K

  9. JP-K

    @,Terimbere. De qui parlez-vous?

  10. murundi

    Bagbo Laurent il s’entêtait de la même façon que Nkurunziza mais il a fini à tomber.
    la sous région, l’onu, USA, la France, la Belgique,l’UA doivent faire tout pour empêcher un autre génocide
    dans la même région quand les terroristes menaçaient Bamako Hollande a pris ses responsabilité sans attendre le conseil de sécurité de l’ONU . Nkurunziza il fait partie des terroristes car il tue sa population il lance des grenades à la population c’est vrai criminel.
    la base française la plus proche se trouve à Bangui en Centre Afrique,
    l’autre se trouve à N’djamena – Tchad et à Libreville au Gabon.
    d’abord
    il faut détruire toutes les armes lourdes que la garde présidentielle utilise pour arriver à arrêter Nkurunziza, Bunyoni, Ndakugarika, Adolphe, Etienne, Tibia,Prime, Evariste, Agricole, Kazungu vivant ou mort parce que l’heure est grave .
    il faut désarmer cette police rebelle et remplacer par la gendarmerie
    destituer les membres de la cour constitutionnelle
    destituer les membres de la CENI
    nouveau fichier électoral
    rapatriement des réfugiés
    un gouvernement de transition présidé par un prêtre de l’église catholique
    sans Nkurunziza et son clan qui a commis des bavures
    élection dans une année
    pour ramener la paix et la sécurité dans le pays.

  11. Mon cher pays le Burundi est maudit. C est tout ce que je peux dire.
    Courage quand même Kaburahe, Courage les manifestants,
    Courage nous les Burundais, damnes de la terre qui n avons que nos yeux pour pleurer.
    Qu avons nous fait au bon Dieu pour mériter pareille punition.
    Nkurunziza a fait du Burundi le pays le plus corrompu du monde. une république bananière sans lois.
    Et il devra régner jusqu’à l avènement du Christ!!!!
    Pleures mon beau pays, mon beau peuple

  12. United Tsinda

    Apana aveugle, sourd etc. N’ubugizi bwa nabi butagira izina.

  13. Ndabirabe

    Que la Communauté internationale ainsi qu’Organisations internationales, les Bailleurs de fonds et Pays donnateurs internationaux, l’Opposition politique burundaise, la Société civile burundaise et les manifestants dans les rues donnent TOUS un ultimatum à Nkurunziza à l’effet qu’il ne pourra plus être investi comme Président de la République du Burundi après le 31 Août 2015 et les 10 années subséquentes tel que stipulé dans la Constitution burundaise. Il n’est plus question que Nkurunziza et son parti Cndd-Fdd profitent de leur position hiérarchique pour forcer un 3è mandat inconstitutionnel au burundais. Il est également hors question d’intimider, brutaliser, chasser, traumatiser, emprisonner, torturer, assassiner des citoyens qui revendiquent leurs droits parce qu’ils sont sans protection ni défense, non! Nkurunziza doit quitter dès le 31 août 2015 la Présidence et le Palais présidentiel puisqu’il n’est plus candidat éligible aux présidentielles en vue. Il doit laisser la place aux autres leaders bashingantahe poursuivre cette mission et pas nous retourner dans des guerres et tueries absurdes. Alors, un ultimatum de départ de Nkurunziza de la Présidence de la République après le présent mandat et dernier requis est de mise. C’est désormais sur ce point qu’il faut mettre l’emphase. Après le 31 août 2015, il doit être tenu loin de tout ce qui est élections présidentielles au Burundi … On veut la Paix et la Démocratie au Burundi et non leurs fossoyeurs!…

  14. Tout va bien, comme prévue la fraude continue sans encombre. Et vous voulez que Ntahorwamiye dise que rien ne va???

  15. Theus nahaga

    Espérons que Les présidents Kagame, Kikwete, Museveni et Kenyatta dimenche diront que la candidature de Nkurunziza est illégal. Cela ne changera rien sur le comportement de Nkurunziza et sa clique. ca serait juste une petite remarque pour que ces gens sachent qu’ils sont seuls dans leur délire et que leurs grimaces n’amusent plus personne. Ca serait juste une note qu’on mettra dans l’acte d’accusation de Nkurunziza et sa clique. Ces gens finiront devant un tribunal, non pas le tribunal célèste, mais bien un tribunal humain qui juge et prononce des condamnations.

  16. Terimbere

    Ah oui, il etait etudiant en 1972 avant de se retrouver dans les camps de refugies en Tanzanie apres avoir perdu tout y compris les membres de sa famille.
    Apres une decenie dans la pure pauvrete et desespoir, il s’est retrouve miraculeusement en Belgique ou il tentera de refaire sa vie.
    Il frequentera deux facultes dans deux differentes grandes universites de ce monde et sortira avec deux doctorats!
    Pourtant plusieurs annees de travail d’expert en Europe ne lui ont pas suffi, quelque chose lui manquait: il voulait rentrer servir son pays!
    Avec les DDs, il est rentre en 2005 et lui a ete reserve un poste de haut cadre de l’Etat!
    Il est reste haut cadre de l’Etat burundais pendant presqu’une decenie!
    Comme constat: Le Burundi est devenu plus pauvre, plus dangereux qu’avant!
    La loi ne signifie absolument plus rien dans son Burundi d’aujourd’hui!
    Ses neveux, oncles pour ne pas dire plus sont parmi ces refugies en Tanzanie, RDC, … aujourd’hui!
    L’histoire ne nous apprend rien! 
    Travaillons pour batter in Etat de droit!

  17. Amédé

    Wewe Bizowabija. Uti barondera des postes gratuitement? Ushaka ko bazirondera nkuko uriko urabikora mugufyeta ibirenge vya basobuja. Bifyete ukomeze umwanya bakigukeneye, kuko umunsi wohagarika wobona ayabonye Maregarege n’abandi benshi utayovewe. Ubwo ntiwoba uri W. Nyamitwe?

  18. nturenganwe

    None mushaka Ntahorwamiye akore gute? Ntimuzi ingene yagiyeho n’abamushizeho? Ategerezwa kumukorera kugira bigenze neza azonamwongere kuko we nibazako arekuriwe kurenza mandat 2.

  19. United Tsinda

    CENI!! Que cherchez-vous encore en elle? C’est une Commission Electorale Non Independante; un autre levier du pouvoir de Nkurunziza et son CNDD-FDD.

  20. @Bizowabizo Bizos,
    Tout va bie, Cher Bizowabizo. Continuez votre marche vers la “glorieuse” victoire puisque tout va bien. Même si nous n’aurons plus de pays ami après les élections, pourvu que vous soyez élus. Tout va bien. Même si ces “imbéciles” restaient dans la rue, pourvu que vous soyez élus, tout va bien. Vous allez continuer à les mâter avec plus de détermination. Même si les écoles de Bujumbura restaient fermées, tout va bien. Vos enfants ne sont-ils pas dans les meilleures écoles de l’Europe et d’Amérique? TUT VA BIEN donc, cher Bizowabizo. Oh, là!

    Ndi Lololo, Umugumyabanga atari umugumyabondo.

  21. Theus Nahaga

    @bizowabizo bizos
    Est-ce vraiment lá toute l’analyse dont vous êtes capable sur les évènements qui sécouent le Burundi depuis bientôt trois mois?
    Pas un instant, vous ne pouvez pas envisager que les Burundais qui refusent le troisième mandat de Nkurunziza ont des raisons valables?
    Les accords d’Arusha, la constitution vous en faites des torchons? La mauvaise gouvernance des dix dernières années vous croyez qu’elle n’est pas visible? Le Burundi qui ne décolle pas, le Burundi qui s’enfonce ne parle pas à votre conscience?
    Les Burundais ont le droit de se choisir un autre leadership. Pour Nkurunziza, les accords d’Arusha et la constitution sont sans appel, quant à ses qualités de leader, on sait ce qu’elles valent.

  22. tabaruburundi

    Merci bcp Antoine pour votre analyse combien scientifique. Seul Nkurunziza, Nyamitwe, Ntahorwamiye et les autres courtisans voient que ” tout va bien”. bazobona ko bitagenda neza tubafashe tubahaye Court pénale internationale kandi sikera

  23. bizowabizo bizos

    Mon cher Kaburahe, je pense et je sais que vous connaissez personnellement tous les plans qui ont été mis en place pour déstabiliser le pouvoir,: boycotter l’enrôlement des l’électeurs (échoué), manifestations à burkinabé (échoué),coup d’Etat ( échoué),maintenant on arrive à boycotter les élections proprement dites dans le but d’arriver à un gouvernement de transition.
    A vrai dire, ce n’est pas étonnant que certains partis politiques se retirent car depuis 2010, au moment où certains partis circulaient à l’intérieur du pays, les autres sillonnaient les chancelleries accréditées à Bujumbura pour intoxiquer.
    A voir la liste des partis en compétition, si on peut se permettre de faire un sondage, le classement est très simple et se retirer pour ces partis qui n’existent que sur les emblèmes est pour moi normale car la transition les avantagerait car certains d’ailleurs sont des expérimentés de cet exercice d’avoir des postes gratuitement.
    Il reste à voir si la succession des évènements va encore être bénéfique pour ces vieux qui se nomment politiciens.

  24. nizigama aloys

    C’est vraiment dommage!en 2005 on avait tous espoir qu’on allait tourner une page noir qui était sensé ne plus jamais se rouvrir!quel gâchis. tout ça a cause de la mégalomanie d’un seul homme!

  25. Youngson

    Tout va bien,tout va bien:la paix,la paix…
    Que le Seigneur aide le Burundi!

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 508 users online