Vendredi 17 mai 2024

Publireportages

Un pas de géant chez Budeca s.a.

24/07/2013 Commentaires fermés sur Un pas de géant chez Budeca s.a.

Une année après sa création, Budeca s.a., active dans le domaine du café burundais, épate et démontre ses performances tant qualitatives que productives dans sa gestion de l’or brun.

Bénéficiaires de l’emploi à la Sodeca ©Sodeco s.a.

Succès de la privatisation

Fondée le 6 juillet 2012, la société Sodeco Songa, qui se nomme à présent Budeca s.a., avait vu le jour au début des années quatre-vingt. Présente dans le déparchage des cultures de café burundaises, sa capacité de traitement maximale était de 5 tonnes par heure. Le café vert traité bénéficiait des technologies de pointe de cette époque.
L’année passée, dans le cadre de la privatisation, l’entreprise fut rachetée. A ce moment, Budeca traversait une période douloureuse où sa production stagnait à 2 tonnes par heure ; la conséquence directe de l’ancienneté des infrastructures en place. Il a alors été décidé de moderniser le site une fois la saison achevée. Celle-ci vit traiter déjà 40 % de la culture du Fully Washed burundais.

Les investissements pour la modernisation de Budeca en début d’année 2013, ont permis de remplacer des installations vieilles de 30 ans. Afin d’améliorer la qualité et la quantité de café traitée, la société s’est procurée des équipements américains et européens de toute nouvelle génération. La capacité d’usinage a alors atteint les 8 tonnes par heure en consommant moins d’énergie qu’auparavant.
Ces récentes acquisitions, telles que les déparcheurs, les calibreurs, les tables densimétriques ou encore les trieuses tri-colorimétriques, permettront dès lors de proposer un café de qualité aux clients, produit dans une hygiène et un milieu irréprochable.
Avec l’introduction des silos de stockage, l’usine sera plus flexible et apte à gérer indépendamment chaque section du traitement du café (pré lavage, décorticage, classification
en grade et triage d’abord par densité puis par couleur). Le site, élaboré de manière à limiter les déplacements du café, assurera ainsi sa qualité, une consommation réduite d’électricité et moins d’entretien.
La privatisation de Budeca puis sa modernisation en fait l’un des sites de traitement de café les plus modernes d’Afrique, contribuant à projeter le Burundi sur la scène des meilleurs spécialistes internationaux du café.

Cultures de café ©Sodeco s.a.

Une entreprise au service de ses partenaires

Budeca souhaite non seulement améliorer la qualité du café, mais aussi améliorer son service client. En effet, la progression des capacités d’usinage lui permettra de traiter une quantité de café considérable, rapidement et efficacement, assurant une livraison dans les délais, et ceci sans risquer de compromettre la qualité du café à chaque étape de sa production.

La nouvelle usine possède des entrepôts d’export agréés par l’ARFIC permettant de stocker le café avant son exportation à l’étranger.
De plus, les nouvelles capacités d’usinage rendent possible le traitement de micro lots en vue de desservir les petites et nouvelles stations de lavages spécialisées dans certains type de café qui fondent le monde du « Speciality Coffee ».
Enfin, les experts de Budeca sont capables de déguster et d’analyser le café invendu pour maximiser son prix et aider les clients à vendre leurs produits aux torréfacteurs internationaux.

Des meilleures conditions de stockage

L’usine est située à 1700 mètres d’altitude et compte plus de 10’000 mètres carrés d’entrepôts. Cette position unique lui permet de stocker le café – vert ou non déparché – sur de longues périodes, dans une atmosphère sèche et à température optimale. Ce qui constitue un avantage compétitif pour les clients de Budeca, qui pourront attendre et vendre leur café au meilleur prix sans se préoccuper d’une éventuelle dégradation des grains. C’est d’ailleurs pour cette raison que les organisateurs de la compétition Cup of Excellence ont choisi la société pour le stockage du café en 2012 et 2013 lors de la manifestation.

Pour un environnement et une production durable

Budeca est l’unique entreprise de déparchage certifiée UTZ au Burundi. En outre, elle et ses stations de lavages partenaires s’emploient activement à obtenir une certification « Cafe Practice », le but étant d’améliorer la gestion des caféicultures par les agriculteurs locaux.
La société va encore plus loin avec le développement d’un programme pour former les fermiers locaux. En effet, bien que l’entreprise ait été modernisée, pour assurer la qualité des grains il faut en prendre soin à son origine. Pour cela, ce sont 6 hectares de terrains dont disposeront les experts pour leur transmettre les nouvelles méthodes de gestion durable des caféicultures. Les propriétaires des stations de lavages seront sensibilisés à utiliser des équipements modernes et durables pour le lavage, le séchage et le dépulpage du café (par exemple : toitures au-dessus des tables d’égouttage, systèmes de récupérations, etc.).

Usine de la SODECA à Songa ©Sodeco s.a.

Budeca veut aussi élaborer une source d’énergie durable en récupérant la parche et en la transformant en briquets d’allumage. Elle étudie également la possibilité d’accroître de futurs partenariats avec des coopératives paysannes et d’autres petites sociétés par un accord de crédit à un taux préférentiel, ceci afin de maximiser les volumes de cafés traités et aider ses partenaires à certifier leur production.

Responsabilité sociale

Budeca s’investit dans plusieurs projets sociaux dans diverses régions. Par exemple, elle a offert des parches compostées aux agriculteurs locaux utilisables sous forme d’engrais. Sa contribution au marché du travail local est aussi fondamentale. D’une part, pour être parvenue à réengager une partie des effectifs, tous très compétents, de Sodeco ; d’autre part en offrant à plusieurs centaines de personnes un emploi temporaire pendant la campagne du café, lors des pics de production.
L’avenir de Budeca est porteur de nombreuses possibilités pour le Burundi, qui se voit propulsé parmi les meilleurs producteurs de café d’Afrique. La qualité supérieure des grains et les capacités locales, complétées de cultures durables et certifiées font donc de la région une référence dans la production du café.

Un futur qui promet d’être intéressant pour Budeca et l’industrie du café burundais, une affaire à suivre…

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La vie chère de plus en plus chère

Les incompréhensions sont profondes. La hausse constante des prix dans le panier de la ménagère devient un sujet de préoccupation majeure pour de nombreuses familles. Les consommateurs voient et décrient l’augmentation exponentielle des prix. La plainte retentit de toutes parts. (…)

Online Users

Total 2 031 users online