Jeudi 01 décembre 2022

Politique

Sommet de Goma : Gitega aurait dit gentiment non

12/09/2020 Commentaires fermés sur Sommet de Goma : Gitega aurait dit gentiment non
Sommet de Goma : Gitega aurait dit gentiment non
Le président Ndayishimiye ne sera pas à Goma d'après un document qui émanerait du ministère burundais des Affaires Etrangères circulant depuis hier sur les réseaux sociaux.

Un document qui émanerait du ministère burundais des Affaires Etrangères circule depuis hier sur les réseaux sociaux. Selon ce dernier, Gitega aurait décliné l’invitation du président congolais, Félix Tshisekedi, au Sommet de Goma qui devait réunir les présidents de la RDC, du Rwanda, de l’Angola, de l’Ouganda et du Burundi.   «Suite à leur calendrier chargé, les plus hautes autorités burundaises ne pourront malheureusement pas participer aux travaux de ce sommet important, prévu du 09  au 13 septembre 2020».

D’après ce document, le gouvernement du Burundi estimerait prioritaire, dans un premier temps, «l’organisation d’une rencontre bilatérale au niveau ministériel». Les points à discuter seraient : la gestion  des questions de sécurité à la frontière commune entre le Burundi et la RDC, promotion des échanges commerciaux entre les deux pays, la gestion de la pandémie Covid-19 ainsi que d’autres questions d’intérêt commun.

Interrogée sur l’authenticité de ce document, la porte-parole du ministère des Affaires Etrangères, Sonia Niyubahwe, n’a ni confirmé ni infirmé. Elle a botté en touche : «Le ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement  communique par la voie des canaux diplomatiques autorisés et non par les réseaux sociaux».

Signalons que dans sa conférence publique du 6 septembre dernier, le président rwandais avait émis des doutes sur l’organisation de ce sommet dans le contexte de la pandémie de la Covid-19.  Du côté de Goma, on commence a douter de la tenue de ce sommet.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Je suis Misago. Ou presque

Après sa tribulation, sa réapparition, lundi 21 novembre vers midi après deux jours d’inquiétude, suivi d’une sorte d’arrestation par des agents du Service national de renseignements (SNR) dans les montagnes ’’sacrées’’ de Magara, devenues un lieu de pèlerinage pour quelques (…)

Online Users

Total 2 057 users online