Vendredi 07 octobre 2022

Politique

Report du procès en appel des putschistes

07/03/2016 Commentaires fermés sur Report du procès en appel des putschistes
Arrivée à la Cour d'appel de Gitega des    prévenus encore en détention.
Arrivée à la Cour d’appel de Gitega des prévenus encore en détention.

Pour raison de mise en état du dossier, l’affaire a été remise au 11 avril. La chambre judiciaire de la Cour suprême a siégé à Gitega, ce lundi 7 mars, dans le procès en appel des 28 personnes poursuivies par le ministère public pour participation au putsch manqué du 13 mai 2015.

Le siège devait traiter le cas des conclusions non encore transmises à toutes les parties et même à la cour. Les généraux Cyrille Ndayirukiye et Zénon Ndabaneze ont soulevé la question de leurs avocats récusés en première instance par la cour. Le siège leur a demandé d’en chercher d’autres. Le ministère public a demandé que le dossier d’appel des trois parties soit fondu en un seul. Ces parties sont : le ministère public lui-même, les condamnés et la partie civile : radio Rema Fm, le parti Cndd-Fdd, la police nationale du Burundi et les forces de défense nationale.

Deux personnes acquittées par le premier juge manquaient à l’appel. Il s’agit de Richard Hagabimana et de Déo Ngabirano.

Signalons aussi que toutes les parties se disent satisfaites de la conduite de l’audience. Des observateurs nationaux et internationaux assistaient à l’audience qui a duré deux heures. La population de Gitega ne s’est pas déplacée massivement pour suivre le procès. Mais la cour avait pris soin d’installer des haut-parleurs à l’extérieur de la salle d’audience.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Université du Burundi, le flambeau risque de s’éteindre

« Il a été blessé grièvement au niveau du visage et du cou autour de la gorge. Il a aussi subi des coups dans le dos ». Un étudiant décrit la torture vécue par son camarade de classe. Emile Nduwimana (…)

Online Users

Total 1 921 users online