Mardi 18 janvier 2022

Société

Nouveau cahier de ménages, certains habitants de la mairie grognent

17/12/2020 Commentaires fermés sur Nouveau cahier de ménages, certains habitants de la mairie grognent
Nouveau cahier de ménages, certains habitants de la mairie grognent
Le nouveau cahier de ménages avec le code QR

La municipalité de Bujumbura compte instaurer un nouveau cahier d’enregistrements des familles. Dotés d’un code à scanner QR, les nouveaux livrets viennent remplacer les anciens. Les concernés évoquent une charge de plus pour les ménages.

Plus d’une fois, en l’espace de quatre ans, les petits registres de ménages ont été brusquement modifiés. A chaque fois, les habitants de Bujumbura doivent s’acquitter d’une certaine somme pour s’en procurer.

L’an dernier, le coût de ce livret s’élevait à 3.000 francs burundais. Certains habitants de la mairie approchés disent ne pas être au courant de ce changement, d’autres parlent d’une mesure précipitée et non avantageuse.

« On ne comprend pourquoi introduire de nouveaux, alors qu’on en a de presque vides », se plaint Emile Ndikumasabo, taxi vélo, un chef de ménage dans la zone Mutakura. Et Olivier, coiffeur de renchérir : « On ne vit qu’a deux, le cahier est vierge, pourquoi un autre ? ».

Pour Ndikumasabo, c’est encore une fois, un coup de couteau dans le dos des habitants de la ville aux maigres revenus : « Beaucoup de Burundais peinent à avoir 1000 francs en un mois. On est en train d’empiéter sur nos droits ».

Selon ces mêmes habitants, l’Etat ne devrait pas prendre en considération un simple cahier, « Au lieu d’en faire de nouveaux, qu’on les supprime, on a déjà des cartes d’identités», implore un autre taxi vélo, abordé à l’avenue de l’université. « Il faut plutôt tirer toute l’attention sur les autres documents d’identité officiellement reconnus ». Mais, « Que l’Etat ’’Mvyeyi’’ nous décharge de ce fardeau », conclut Emile Ndikumasabo.

Iwacu a essayé de contacter les services du bureau du Maire de Bujumbura, pour des éclaircissements, mais en vain.

Rappelons que le système d’enregistrement et d’identification des membres des ménages et des visiteurs a été instauré pour la première fois, en juillet 2016.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Burundi-Rwanda : vers le réchauffement diplomatique

La rencontre entre le chef d’Etat rwandais avec une délégation burundaise, porteuse d’un message de son homologue ce 10 janvier, est qualifiée de décisive dans la normalisation des relations entre les deux pays. « Le but de la visite était (…)

Online Users

Total 3 983 users online