Mardi 16 juillet 2024

Hommage

Merci pour tout, Christophe !

08/06/2024 Commentaires fermés sur Merci pour tout, Christophe !
Merci pour tout, Christophe !

Par Antoine Kaburahe

La nouvelle nous est parvenue en milieu d’après-midi, claire et sans équivoque : « Très chère équipe, très chers administrateurs, nous avons l’immense tristesse de vous informer du décès de Christophe cet après-midi à l’hôpital Saint-Louis. » Certes, au Conseil d’Administration de Reporters Sans Frontières, nous savions Christophe malade, hospitalisé depuis deux mois à peine. Mais personne n’imaginait une issue aussi rapide et tragique. A 53 ans.

J’ai lu le mail, tétanisé. En quelques minutes, tous les combats de Christophe me sont revenus en mémoire. Le travail des journalistes est malmené presque partout dans le monde, et Christophe était sur tous les fronts. En tant que directeur de Reporters Sans Frontières, il était très sollicité, mais il possédait cette capacité rare de pouvoir accorder à chaque situation l’importance qu’elle méritait.

Le Burundi était une de ses préoccupations majeures. Je me souviens que lorsque l’accès au site internet du journal Iwacu a été bloqué au Burundi, il a déployé une énergie considérable pour que le site reste accessible via un dispositif internet ingénieux appelé « collateral freedom ». Chaque média confronté aux restrictions de la liberté de la presse en Afrique ou ailleurs a une histoire avec Christophe. Efficace, toujours sur la brèche, pressé, mais en même temps à l’écoute, il va vraiment nous manquer.

Cher Christophe, en ce triste moment, nos pensées vont à ton épouse, à ton fils et à tous tes proches, anéantis comme nous tous.

En hommage à ton combat, nous continuerons ton engagement. Et tu seras toujours avec nous. Comme disait quelqu’un, « je crois dans les forces de l’esprit ». Merci pour tout.

Antoine Kaburahe, journaliste, Membre du Conseil d’Administration de Reporters Sans Frontières

 

RSF

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Dépités par nos députés

En décembre dernier, une députée a revendiqué, lors d’une séance de questions au ministre de l’Énergie, une station-service réservée uniquement aux élus, se plaignant d’être méprisée lorsqu’elle devait faire la queue. Ces propos ont profondément choqué l’opinion publique et ont (…)

Online Users

Total 2 179 users online