Jeudi 15 avril 2021

Société

Longtemps attendue, l’Académie Rundi ouvre sous peu

04/11/2020 Commentaires fermés sur Longtemps attendue, l’Académie Rundi ouvre sous peu
Longtemps attendue, l’Académie Rundi ouvre sous peu
D'après Gaspard Banyankimbona, le gouvernement du Burundi a déjà donné la ligne de conduite de l'Académie Rundi

Réclamée par les linguistes et autres professeurs de l’Université du Burundi, l’Académie Rundi sera bientôt mise sur pied. L’annonce a été faite ce mardi 3 novembre par le ministre de l’Education et de la Recherche scientifique. Objectif : renforcer la langue et la culture burundaises.

« Le gouvernement du Burundi a déjà donné la ligne de conduite de cette académie et il l’a placée au sein du ministère de l’Education et de la Recherche scientifique », a annoncé Gaspard Banyankimbona, ministre de l’Education et de la Recherche scientifique, ce 3 novembre.

C’était au cours de la présentation du bilan des réalisations trimestrielles de son ministère. Il confie qu’il ne reste que la révision de la loi sur la mise en place de cette institution et de son personnel.

Cependant, M. Banyankimbona a révélé que la loi sur la création de cette académie avait été adoptée en 2014, mais son exécution s’est heurtée au désaccord sur le ministère de tutelle.

« Certains voulaient que l’Académie Rundi soit dans les attributions du ministère de l’Education et de la Recherche scientifique, d’autres souhaitaient qu’elle soit placée au sein du ministère en charge de la Culture », a-t-il fait savoir. Selon lui, cette académie vient contribuer au renforcement de la culture burundaise ainsi que le kirundi.

Parmi l’une des réalisations faites par le ministère de l’Education et de la Recherche scientifique figure la réhabilitation d’un bâtiment à l’Université du Burundi qui abritera cette Académie Rundi.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Hippocrate au secours !

« Dans toute maison où je serai appelé, je n’entrerai que pour le bien des malades. » Cet extrait du serment d’Hippocrate « échappe » à certains praticiens du corps soignant. Iwacu a mené une enquête en rapport avec le traitement des patients dans (…)

Online Users

Total 970 users online