Samedi 28 janvier 2023

Politique

« Libérez Jean-Philippe Rémy et Phil Moore »

29/01/2016 Commentaires fermés sur « Libérez Jean-Philippe Rémy et Phil Moore »

C’est une demande de Human Rights Watch aux autorités burundaises.

Selon cette organisation internationale des droits de l’Homme, le journaliste français Jean-Philippe Rémy et le photographe britannique Phil Moore, détenus à Bujumbura, devraient être immédiatement libérés, à moins qu’il n’y ait une base juridique crédible pour les maintenir en détention. Selon elle, les autorités burundaises devraient garantir leur sécurité, s’assurer qu’ils ne sont pas maltraités en détention et permettre aux représentants diplomatiques et les avocats de leur rendre visite immédiatement.

D’après Human Right Watch, le gouvernement burundais devrait permettre aux journalistes étrangers et burundais de mener des enquêtes et faire des reportages sans intimidation ni obstacle – y compris des enquêtes sur les événements dans les quartiers de Bujumbura touchés par la violence actuelle. Et à parler à un large éventail de sources, dont des personnes favorables au  gouvernement, à  l’opposition, ainsi que d’autres.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une conscience collective pour recouvrer les fonds dérobés

Samedi 21 janvier, dernier jour de la prière interconfessionnelle organisée par le parti au pouvoir Cndd-Fdd, le Président Ndayishimiye a appelé les leaders à “remettre les choses en ordre” pour le relèvement économique du pays. Il les a exhortés à (…)

Online Users

Total 2 555 users online