Publireportages

L’entrepreneuriat de la femme rurale, cheval de bataille du FIDA

16/03/2020 La Rédaction Commentaires fermés sur L’entrepreneuriat de la femme rurale, cheval de bataille du FIDA
L’entrepreneuriat de la femme rurale, cheval de bataille du FIDA
Les trois gagnantes de la compétition des projets innovants...

Le Fond international pour le développement agricole (FIDA) se dit préoccupé par la situation socioéconomique de la femme rurale au Burundi. Dans le but de l’encourager à entreprendre davantage, vendredi 13 mars, il a décerné des prix aux meilleures candidates entrepreneures lors d’un concours de projets. C’est à l’occasion de la célébration de la journée mondiale des droits de la femme.

En lice, de jeunes femmes et filles. Dix candidates au total. Elles proviennent de différentes provinces du pays, avec différents projets. Ils ont été initiés depuis un temps relativement court. Parmi ces projets, la cordonnerie, la fabrique des souliers, l’élevage de poules, la fabrication de l’huile d’avocats, le tissage, etc.

Sélectionnées par le biais d’un concours de projets innovants organisé par le FIDA, sous la supervision du Burundi Business Incubator, BBIN. Ces femmes font partie s’inscrit du projet de création des emplois en faveur des jeunes ruraux du FIDA. (EJR)

L’enjeu du concours, c’est la promotion de l’entrepreneuriat féminin. Selon François Xavier Nsabimana, chargé de programme pays du FIDA au Burundi, l’insertion socioéconomique des femmes rurales constitue l’un des défis majeurs pour le développement du pays du tiers-monde, à l’instar du Burundi.

A la fin de la compétition, trois prix ont été décernés aux meilleures candidates. Le premier a reçu avec une valeur de 5 millions BIF. Il a été décerné à Brigitte Bukuru. Elle détient une fabrique de sandales. Le second prix est revenu à Ciella Akimana, éleveuse de poules. Il a une valeur de 3 millions BIF .Quant au 3è prix, il est revenu à deux jeunes femmes de l’ethnie batwa exerçant dans la couture et tricotterie. Il a une valeur de 2 millions BIF.

«Il ne s’agit pas des liquidités, ces prix vont financer les fonds de roulement, nous leur offrirons des équipements qui équivalent à ces prix», précisera Yvette Manirakiza, chargée de la section emploi des jeunes ruraux au sein du BBIN.

Le Fida-Burundi entend désormais assurer l’égalité des chances entre l’homme et la femme dans l’accès et la jouissance de toutes les opportunités mises à la disposition des ménages ruraux par les projets appuyés par le Fida, dixit Nsabimana. Il fait savoir qu’une stratégie genre vient d’être mise en place pour ce faire.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une ère nouvelle s’est ouverte à Kayogoro pour la presse ?

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Une ère nouvelle s’est ouverte à Kayogoro pour la presse ?

Une équipe de reporters d’Iwacu rentre de plusieurs jours d’investigation dans le sud du Burundi. Une affaire défraie la chronique. Des policiers, des autorités à la base, des jeunes Imbonerakure sont accusés d’extorsion de fonds et d’assassinats. Les victimes sont (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 478 users online