Jeudi 01 décembre 2022

Société

Le pont Kamesa réhabilité, un soulagement chez ses usagers

09/11/2022 Commentaires fermés sur Le pont Kamesa réhabilité, un soulagement chez ses usagers
Le pont Kamesa réhabilité, un  soulagement chez ses usagers
La circulation a repris sur la RN7 en passant par le pont Kamesa

Sur le pont Kamesa séparant la zone urbaine de Musaga et la province de Bujumbura sur la route nationale 7, la circulation a repris depuis quelques semaines. Des usagers de ce pont apprécient sa réhabilitation.

A 11 heures ce 8 novembre, les travaux de réhabilitation du pont de Kamesa sont en cours. Des maçons construisent des colonnes en béton sur les bords du pont. La partie au-dessus du pont n’est pas encore goudronnée. La circulation sur la RN7 en passant par le pont de Kamesa est normale malgré  les travaux. De piétons et des véhicules  passent. Des usagers de cette route ne cachent pas leur joie.

« Nous apprécions que les activités soient presque terminées. La circulation est redevenue normale sur cette route, ce qui est bénéfique pour nous », indique Abraham Ngabirano, chauffeur d’un véhicule de transport en commun vers l’intérieur du pays. Et de demander à l’Agence routière du Burundi (ARB) d’y mettre le goudron et de construire des garde-fous le plus rapidement possible pour prévenir des accidents.

Avant la réhabilitation de ce pont, se souvient-il, il fallait passer par une voie de déviation qui était presque impraticable pendant la saison pluvieuse : « Comme il n’y a pas de goudron, cette voie de déviation est glissante. En plus, deux voitures ne pouvaient pas facilement s’y croiser. Il y avait aussi beaucoup d’embouteillage ».

Pour Cyprien Ndikuriyo, habitant de la zone de Kanyosha au sud de la ville de Bujumbura, la reprise de la circulation sur la RN 7 en passant par le pont de Kamesa est bénéfique pour la population. Il témoigne qu’il devrait payer chaque jour l’argent aux jeunes hommes qui aidaient les passagers à franchir la rivière Kamesa.

Suavis Nduwimana, habitante du quartier Busoro dans la zone urbaine de Kanyosha, se réjouit aussi de la reprise de la circulation sur cette route : « C’était gênant de passer par cette voie de déviation, il y avait beaucoup de poussière et d’embouteillage ». Selon elle, des enfants qui doivent franchir la rivière Kamesa pour aller à l’école ne feront plus des contours ou ne passeront plus dans les ravins de cette rivière avec les risques d’accidents.

Les travaux de réhabilitation du pont de Kamesa ont commencé le 27 septembre 2021. Le directeur général de l’ARB avait indiqué que ces travaux allaient durer environ cinq mois.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Je suis Misago. Ou presque

Après sa tribulation, sa réapparition, lundi 21 novembre vers midi après deux jours d’inquiétude, suivi d’une sorte d’arrestation par des agents du Service national de renseignements (SNR) dans les montagnes ’’sacrées’’ de Magara, devenues un lieu de pèlerinage pour quelques (…)

Online Users

Total 2 639 users online