Vendredi 19 août 2022

Politique

La Belgique salue le geste du président Nkurunziza

25/01/2017 13

Le vice-premier ministre et ministre des Affaires Etrangères belge, M. Didier Reynders« Cette grâce présidentielle est un pas dans la bonne direction et un geste d’ouverture des autorités burundaises. », lit-on dans le communiqué de Didier Reynders, ministre des Affaires Etrangères du royaume de Belgique, de ce mardi 24 janvier, à la suite de la mesure de grâce du président Pierre Nkurunziza, à l’intention de 2500 prisonniers dont des membres des partis de l’opposition .
Il rappelle que l’Union Européenne avait, dans le cadre du dialogue prévu par l’article 96 de l’Accord de Cotonnu, appelé à la libération de tous les prisonniers politiques en toute sécurité.

Le chef de la diplomatie belge réitère le soutien de son pays en vue d’une sortie de crise par un dialogue inclusif entre les parties prenantes à la crise.

Forum des lecteurs d'Iwacu

13 réactions
  1. Pablo

    Umuzungu aguma ari Umuzungu les DD commencent à céder !!! Demain on négocie avec les pucthistes ; Wait and se !!!

  2. eric

    Mr inclusif ne disparait pas.!!
    je pense que il faut absolument TOUT faire se debarrasser des belges.
    C’est la seule solution pour l’unity .et la liberte.
    Souvenez vous que le rwanda a tout fait se debarrasser de france qui avait pris en otage ce pays en division.
    Si vous ne discipliner pas ces blancs il ya peu de chance de vous developper.
    Autre chose , :intergration economic et social est entrain d’etre remplacer par le nationalism.
    il ya peu de chance que l’europe soit fort encore. meme l’ avenir de l east africa community est en question.
    Trump is killing globalization ,integration directive globally.
    integration is falling
    It is now clear that integration can only be economically and not socially.and this is a big obstacle for its success. Therefore if integration has to succeed it should start directly with political integration.

  3. Jean Bigirimana.

    Dieu est grand et Nkuru est son prophete.

    • Bakari

      @Jean Bigirimana.
      Il vous l’aurait chuchoté à l’oreil?

  4. Fofo

    La Belgique et l’UE sont fauchées! La situation en Europe se complique de jour au jour! Au-delà de la crise financière qui a frappé tout l’occident, de la crise migratoire, de la menace russe et du Brexit et le divorce s’annonce entre l’UE et les USA de Donald Trump ne fait qu’ajouter de pur au pur! En plus de cela, les dirigeants africains deviennent de plus en plus méfiants face à leurs chantages et commencent à se détourner de leurs anciennes colonies qui les ont jours dominés. Avec la perte de l’influence européenne dans le monde, les africains en profitent pour renforcer leur coopération avec des partenaires qui les considèrent notamment la Chine et l’Inde! C’est ce que les USA de Donald Trump a compris! Plus jamais passer par les anciennes colonies pour coopérer avec l’Afrique! Alors la déclaration de Didier Reynders, n’est regret de la perte du terrain qui risque à terme se tourner contre eux-même! Fin de citation!

  5. Micombero

    Yes the President of Burundi is releasing some terrorists and we hope that once released, they will stop their way of doing because forgive can’t be accepted twice. Politicians must bare in mind that Burundians shall not recognize people whom they did not vote.

    • Yves

      Les « terroristes » sont-ils ces pauvres gens qui ont subi des conditions de détention abominables, sans que la Justice ait délivré le moindre mandat d’arrêt et la moindre justification pour les enfermer, et que Bujumbura n’a relâché que dans l’espoir de déterrer l’étau dans lequel elle s’est enferrée à cause de son entêtement ? Ou les « terroristes » ne seraient-ils pas plutôt ceux qui affament le peuple burundais et conduisent le pays à une lente mais inéluctable banqueroute économique, tout en continuant à se goinfrer comme si de rien n’était ? Use your brain, if you still have one

  6. kibwa

    Maintenant on comprend pourquoi la prétendue libération a été organisée sous le roulement du tambour.
    Aux belges et à l’UE de ne pas se faire endormir par cette mascarade. Ils étaient innocents.
    La clique manque d’argent. Elle est sous pression externe et surtout interne. La famine est déjà là, la monnaie burundaise est devenue papier…..il pleut plus, les barages tarissent et bientôt Bujumbura dans le noir pour permettre à plus de voleurs de se servir …..tout ça à cause d’un mandat de trop.
    Maintenez plutôt la pression jusquà ce que les satrapes s’attapèrent. C’est pour bientôt
    Kibwa

    • Bakari

      @kibwa
      Ce mandat de malheur qui empêche la pluie de tomber et qui nous envoie un soleil accablant!

      • Jean Paul

        @Balai
        Ce mandat de trop qui nous prive des aides financières qui pourraient nous permettre d’acheter quoi manger chez ceux qui en ont encore au moment où chez nous la pluie ne tombe plus!

        • Bakari

          @Jean Paul
          Peut-être que ce mandat de trop va nous rappeler qu’il n’est peut-être pas bon d’être d’éternels mendiants (mayibobo)! Il est permis de rêver!

  7. KARUNDI

    Waouh!!! Désillusionnée, la Belgique jubile au moindre geste de Nkuru, hihihihhi!!! Reka nitwengere kweli.
    Dieu est Grand, mais Nkuru n’est pas petit,
    Hein!

    • Yves

      La Belgique jubile ? De toute évidence, vous ne savez pas lire entre les lignes. Le message est pourtant clair :  » c’est un bon début, mais il faudra bien plus que cela pour infléchir notre positionnement sur la crise intra-burundaise « 

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Entre espoir et résilience

En attendant la manne pétrolière promise aux Burundais par le Sieur Methussela Nikobamye, alias Pasteur Habimana, un ancien rebelle reconverti en importateur de produits pétroliers avec sa compagnie « Gasen Petroleum Group Africa Limited Burundi SA », – comme lui, prononcez « ça » (…)

Online Users

Total 1 109 users online