EN

Santé

Kira Hospital : tout soigner au Burundi

11/07/2011 Cédric-Soledad Urakeza Commentaires fermés sur Kira Hospital : tout soigner au Burundi

C’est un projet de construction d’un hôpital moderne qui va coûter 8 milliards de Fbu. Les investisseurs sont des entreprises suisses, des médecins burundais et la Socabu.

« L’idée de la création de Kira Hospital est d’éviter le flux des Burundais qui sont autour de 100 par mois à se rendre à l’étranger pour des soins qu’ils pourraient avoir sur place s’il y avait des équipements nécessaires», estime le Dr. Christophe Sahabo, un des initiateurs du projet. Après ses études et ses prestations médicales à Genève, cet ophtalmologiste s’est concerté avec d’autres médecins burundais sur une solution à apporter à la carence de spécialistes dans les hôpitaux de Bujumbura. D’où l’idée de construire un grand hôpital, des contacts en Suisse avec deux entrepreneurs (Suiss Made International, 40% du capital, Lamelec, 20 %) qui ont accepté de financer « un capital total qui s’élève à 8 milliards de FBU», souligne le Dr. Sahabo. « Un groupe de médecins et quelques opérateurs burundais ont aussi contribué à 20%, la Socabu s’engageant à financer les 20% restants, dont la parcelle sur laquelle sera bâti l’hôpital », révèle toujours l’ophtalmologiste. Celui-ci salue d’ailleurs le geste de la Société d’assurance du Burundi car «beaucoup d’entreprises burundaises ne pensent pas à investir dans le domaine de la santé ».

Kira Hospital, dont la première pierre a été posée ce 29 juin par le ministre des travaux publics, Saїdi Kibeya, sera construit pendant 12 mois «en briques industrielles importées du Rwanda sur un espace de 10.000 m2. Avec deux niveaux, sa capacité d’accueil sera de 120 lits dans un premier temps. A la 3è-4è année, un troisième niveau sera érigé et l’hôpital pourra loger 120 patients de plus », indique Dr. Sahabo. L’hôpital sera en outre garni d’un parking souterrain de 60 places, en plus du parking principal.

L’établissement, dont une partie du personnel sera suisse, aura 11 médecins spécialistes à temps plein, 10 médecins spécialistes à temps partiel dont plus de la moitié sont des Burundais formés en Europe. «Les prix seront légèrement moins chers que ceux pratiqués par les autres privés», fait savoir le spécialiste d’yeux. Parmi les innovations, il mentionne aussi la télémédecine et l’assistance chirurgicale à distance. « Un clin d’œil aux médecins burundais qui ne pensent pas rentrer au pays qui les a formés … », glisse le Dr. Sahabo.
__________
Les soins spécialisés qui y seront offerts : Gynéco-obstétrique/ Chirurgie viscérale et orthopédique / Pédiatrie/ Neuropsychiatrie/ Soins intensifs/ Médecine interne (cardiologie, gastroentérologie, rhumatologie)/ Ophtalmologie/ ORL/ Stomatologie/ Neurochirurgie/ Allergologie/ Cancérologie/ Céliochirurgie/ Anatomopathologie/ Radiologie (imagerie médicale)/ Chirurgie cardiaque

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19. L’heure est grave

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Covid-19. L’heure est grave

« 41 nouveaux cas positifs ont été notifiés sur 1 242 tests réalisés, soit un taux de positivité de 3,3 %. Parmi ces cas, 35 sont de transmission locale, soit 85,37 % et 6 cas importés, soit 14,63 %. Ce (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 684 users online