Politique

Jacques Bigirimana : «Le général Adolphe, héros de la révolution»

22/03/2017 Egide Nikiza 25
Jacques Bigirimana : « Le général Adolphe Nshimirimana était quelqu’un de la carrure d’un homme d’Etat.» 
Jacques Bigirimana : « Le général Adolphe Nshimirimana était quelqu’un de la carrure d’un homme d’Etat.»

Le président du parti Fnl demande au président de la République d’élever feu Lieutenant général Adolphe Nshimirimana au rang du « héros de la révolution ». Il l’a déclaré ce mercredi 22 mars, lors d’un point de presse.

Selon lui, le général Adolphe a été la victime de son engagement contre le «mouvement insurrectionnel», ayant suivi l’annonce de la candidature par le président Nkurunziza en 2015, et la tentative de coup d’Etat du 13 mai de la même année.

«Il a été assassiné par ceux qui veulent taire le peuple burundais afin de mettre fin à l’expérience démocratique.»

Il soutient que l’ancien patron du Service national des renseignements (SNR) a été, au lendemain de l’assassinat du président Melchior Ndadaye, le leader du mouvement pour la restauration de la démocratie.

«Il n’a ménagé aucun effort pendant toute une décennie pour amener ceux qui avaient confisqué le pouvoir à emprunter la voie démocratique. C’est lui qui, sur proposition du président de la République, alors leader du mouvement Cndd-fdd, a convaincu les combattants à déposer les armes.»

M. Bigirimana affirme que le général Nshimirimana s’est investi pour la réussite du processus de la réconciliation nationale. Il affirme que feu Nshimirimana avait réussi à transcender les clivages ethniques.

«Certains de ses compagnons ne le comprenaient pas. Ils trouvaient mal qu’il rende services tant aux Hutu qu’aux Tutsi. Le général Adolphe Nshimirimana était quelqu’un de la carrure d’un homme d’Etat.»

Le Lieutenant général Adolphe Nshimirimana a été victime d’une attaque à la roquette dirigée contre son véhicule le matin du 2 août 2015.

Forum des lecteurs d'Iwacu

25 réactions
  1. Congolais

    Mwanka Mwemera Uburundi Nubwabarundi,kand Imana Irabuzi.Ubutware Nuburongozi Buva Kumana.

  2. Kabwa

    uwo Jacques jewe sinkicumviriza . hari n’ikindi bita Ndabirabe alias Ndasubiramwo wewe ntaherutse

  3. Ntazizana

    @Is tes arguments se focalisent plus sur l’arméé que la personne que tu défends! Voilà pourquoi c’est l’armée qui est peut être l’heroine!

  4. Ntazizana

    @Kagabo, dites pourquoi vos chefs l’ont assassiné? Le reste c’est verse des larmes de crocodile.

  5. Euphrasie Ngoyi Gaghbo

    Canke igifaransa cakamye!!!!!! Beshera hiyo!!!!

  6. abruzi

    Murahumba basha!none ugira abo nyene badashaka KO aba incungu si bi nyene biyamiriza KO Ndadaye amuba? N’agira ndabibutse KO Ubu twama twibuka incungu y’a démocratie uko umwaka utashe. Mvuze mû kirundi kugira abanyamahanga crettol ,meursault na Yves ntibasubire kwivanga mu biraba abarundi. Nibaje iwabo na ho nyene ingorane ziruzuye.

  7. Gahutu Monamour

    Uyo mugabo Jacques akwiye uwomushona umunwa au laser ntababare quand meme. Kuko ni bibi kubabaza umuntu ngo nuko yavuze, meme nabi dans son cas.
    Niyaheza kukavuza, DD izomumumesa ntiyihende.

    C’est trop Monsieur Jacques. Arrete!

  8. Kagabo

    C’est une demande bien fondée. Utazi ukuri arakubaza? Adolphe fut un grand héros et il le sera, peu importe l’opposition. Na Ndadaye mwavuga ngo ni umugénocidaire, mais le parlement a fini par le hausse à sa juste valeur. Mais rappellons que c’est sous le 1er gouvernement CNDD-FDD. Et les fameux Frodebustes , les Domicien, Léonce et consorts ont passés plus de 10 ans sans rien faire(juste agrandir leur mancoires et manger plus) Honte aux Frodebustes

  9. Nani

    Ce Jacques n’est pas vraiment “assez inventif”. A sa place, je demanderai au Pape de bien vouloir CANONISER feu Gnl Adolphe Nshimirimana. Il auarait meme construit avec ses propres fonds (venant d’ou… ) une grande eglise a Gishubi. Puis, il etait genereux et aidait des pauvres.

  10. ls

    Ils n’ont pas pris le pouvoir par la force mais sont parvenu à ouvrir l’armée mono ethnique et mono régionale à toutes les composantes de la nation burundaise.Prendre le pouvoir n’était pas leurs o Pour rappel, cette armée était devenue une véritable plaie pour la nation burundaise. Très peu de personnes se sentait en sécurité lorsqu’ils croisaient un soldat.
    C’était une armée qui s’était illustrée surtout par des putschs et des massacres à grande échelle. D’ailleurs, l’une des causes directes de la prise des armes par Adolphe et ses frères a été l’assassinat d’un nombre ahurissants de cadres politiques nouvellement élu, sans raison valable, jusqu’à leurs épouses qui n’avaient pourtant rien à avoir avec la politique ainsi que la chasse à l’homme(comme des lapins) à l’endroit des Frodebistes(c’est-à-dire la plus grande partie de la population, selon les éléctions de 1993).Elle était devenue réellement dangereuse : la moindre bataille était devenu un prétexte pour massacres un grand nombre de civils innocents.

    Cette armée est directement responsable du massacre effroyable des tutsi qui a suivi la décapitation des institutions de 1993. Ils ont mis le feu sur une poudrière prête à exploser, au regards de l’histoire qu’avait connu le pays jusque là. Et ils ne diront pas qu’ils ne connaissaient pas les conséquences de leurs actes , vu que le plus important d’entre leurs victimes leur avait averti avant qu’ils ne décident de lui couper la tête!

    Cette intégration fut tellement une grande réussite que ceux qui voulaient qu’on retourne en arrière en 2015 firent tout pour diviser cette nouvelle armé véritablement nationale(hélas pour eux, sans succès!)

    Voilà pourquoi Adolphe mérite d’être un héros national. Si vous n’êtes pas d’accord, faisons un référendum…..

  11. GIHUGU

    Erega Jacques Bigirimana asigaye ari umuvugizi wa DD. Harya avuga ivyo yatumwe…..et il se réclame de l’opposition!!!

  12. Euphrasie Ngoyi Gaghbo

    Mais c’est quelle révolution même dont il est question. Le Burundi reste une république. Les DD sont au pouvoir à travers les élections, résultant d’un processus de négociation. La structure politique, sociale et économique reste la même, voir même plus médiocre qu’avant, raison pour laquelle, pas de progrès sur le plan économique et social malgré les dix ans de pourvoir DD. Qui dit révolution signifie révolte et prise brusque du pouvoir par la force. Les DD d’Adolphe ont rêvé, mais n’ont jamais eu la capacité de prendre le pouvoir par la force.

    JB, arrête l’amalgame.

  13. Meurlsaut

    Lorsque ”les zéros sont maquillés en héros et les médiocres présentés comme des modèles et stars,la vérité devient hors-la-loi”!!!(je paraphrase un internaute dont j’ai perdu le nom).Et j’ajouterai que ce qui se ressemble, s’assemble!! Bigirimana est un précieux courtisan du pouvoir dd,il ne peut que vanter toutes les platitudes au sein de ce parti!

  14. Munyangeri

    Burya ngo Jacques Bigirimana ari muri opposition? Erega Bigirimana uraduhenda! Umuntu wo muri opposition niwe asaba ibintu nk’ivyo? Abarundi murakunda gutwenza. Uwagiye yarihuse.

  15. Traduit

    @Mthukuzi
    “… le paradoxe africain.”
    Zimbabwe, RDC, Afrique du sud, Ouganda, Erythrée, Rwanda, Burundi, …: dommage qu’après la pluie le beau temps se fait attendre.

  16. roger crettol

    … Ministère de la Vérité, évidemment. Lisez “1984” ou “La Ferme des Animaux” de George Orwell – aussi instructifs que la télé.
    A moins que les derniers exemplaires aient mystérieusement “disparu” des librairies. Pour cause d’attentat à la Vérité.

    JerryCan – entre deux quintes de toux.

  17. roger crettol

    Au lendemain de l’attentat d’août 2015, j’ai lu des commentaires qui regrettaient que feu Adolphe Nshimirimana ait été tué avant d’avoir pu être jugé. On peut imaginer que l’issue d’un improbable “procès en canonisation” serait des plus incertaines…

    On peut aussi relever que la “fin de l’expérience démocratique” n’est aucunement à mettre au compte des instigateurs ou exécutants de l’attentat. Les fétichistes du pouvoir en place y ont largement pourvu.

    Reste la question vexante de savoir pourquoi le “pouvoir” fait appel à un petit parti satellite pour honorer la mémoire de son combattant. N’étant pas Burundais, je ne sais qu’en dire.

    Mais je me réjouis de voir que le Miistère de la Vérité est toujours aussi actif, et que ses productions témoignent d’une constante inventivité.

    Comment respirer, avec ce rideau de fumée qui menace de tout recouvrir ? Je rentre chez moi en toussant.

  18. Valéry Muco

    Je me demande bien ce que fume ce gars à ses heures perdues…..
    Mais il parle de quelle “révolution” ???

  19. Mthukuzi

    La vie de Nshimirimana Adolphe résume, à elle seule, le paradoxe africain. Celui des libérateurs qui, une fois aux affaires, prennent la casquette de l’oppresseur. Malgré les crimes commis pendant la lutte (qui n’en commet pas en période de guerre?) l’histoire retiendra le courage et la détermination des fondateurs de ce qui par la suite est devenu le CNDD FDD. Face à ce qui s’apparentait à un “remake” de 72, des petits groupes de gens, surtout des jeunes, avec des moyens très dérisoires, ont dû affronter l’armée de Bikomagu, mieux équipée et, surtout, détermineée à garder ses privilèges et son hégémonie sur les affaires du pays. Adolphe Nsimirimana, ainsi que certains de ses compagnons de la première heure avaient tout de héros, jusqu’au jour où leur parti remporta les élections. La suite, on la connaît.

  20. Boss

    Hahaha uti Adolf incungu y´uBurundi ! Urazi kwisabira muta , ni mumwite uko mushaka muryoherwe !!

  21. Salmia Irikungoma

    Mutiyizi, abarundi bo barabamenye, izina abarundi bazobita hageze nibo barizi. Ivyo mwitazira navyo ; ntawe biraba, n’umurimo wanyu nabo mubikorana. Abafise ivyiza bamaze, intungane, intwari, sibo bishingira agashimwe bakwiye ; vuga make , bandanya umugambi wanyu “kora” ; gushika uwabatumye abagotore. Uburundi bwa Mwezi Gisabo, Cambarantama ; ntibuvutse ejo.

  22. Stan Siyomana

    1. ATTENTION, DANGER!!!
    MALHEUREUSEMENT, LES ANCIENS LIBERATEURS SONT AUJOURD’HUI DEVENUS LES OPPRESSEURS DE LEURS PROPRES PEUPLES.
    C’est ce qu’affirme le professeur Henning Melber (Extraordinary Professor, Department of Political Sciences, University of Pretoria, South Africa) en se basant sur l’histoire des principaux mouvements de liberation (qui sont aujourd’hui au pouvoir) en Afrique australe: Mouvement Populaire pour la Liberation de l’Angola (MPLA), Front pour la Liberation du Mozambique (FRELIMO), Zimbabwe African National Union- Patriotic Front (ZANU-PF), Namibia’s South West Africa People’s Organisation (SWAPO), et African National Congress (ANC) en Republique d’Afrique du Sud.
    (Voir Henning Melber: Why yesterday’s liberators turn into today’s oppressors. The case of southern African states. http://mgafrica.com, 11 April 2016).
    2. J’aimerais quand meme que Jacques Bigirimana (= PRESIDENT DU FNL) s’occupe plus d’expliquer la place de Remy Gahutu (que j’ai une fois rencontre par hazard a Independence Avenue a Dar es Salaam en Tanzanie en 1984 je crois), et se penche plus sur le sort et les droits de certains membres FNL (MEME S’ILS SONT DE L’AILE D’AGATON RWASA, ILS RESTENT DES FNL QUAND MEME).
    3. Le parti au pouvoir CNDD-FDD a assez de controle sur le Parlement burundais et sur l’opinion nationale burundaise. S’il croit qu’il peut a lui seul changer la Constitution du Burundi, c’est qu’iI pourrait aussi declarer qui il veut comme “Heros de la Revolution” SANS L’AIDE DU PRESIDENT D’UN AUTRE PARTI POLITIQUE AU BURUNDI.

  23. Ntazizana

    None uyo mugabo Jacques ivyo avyitamwo kabuki? Niwe arusha abandi bose kumumenya kandi batari kumwe muri CNDD FDD?

  24. Pablo

    Abandi bari munyuma! ! Wait and see!

  25. Kindros

    Urahumba muta !

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Confession

Abbas Mbazumutima Commentaires fermés sur Confession

La énième mise en garde adressée à Iwacu par le Conseil National de la Communication pour non-respect du principe de l’équilibre de l’information est tombée comme un couperet. Je suis resté sans voix. L’équilibre de l’info, c’est notre ADN, fondamental, (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 199 users online