Vendredi 01 mars 2024

Société

Jabe : plus de 200 kiosques démolis

28/03/2021 Commentaires fermés sur Jabe : plus de 200 kiosques démolis
Jabe : plus de 200 kiosques démolis
Des stands démolis

Des  kiosques et  boutiques   aux environs du marché de Jabe ont été démolis. Les commerçants dont les kiosques sont démolis  sont dans le désespoir.

Vers 9 heures, samedi 27  mars 2021. Nous sommes  au marché de Jabe en  zone Bwiza  commune Mukaza en mairie de Bujumbura. Un grand nombre de policiers sont sur place. Ils sont mobilisés pour démolir  tous les kiosques   situés à l’extérieur  du marché  de  Jabe.

Des policiers avec des marteaux  défonçant  les portes et fenêtres de  tous ces kiosques. Certains commerçants  qui s’y opposent car  leurs affaires sont encore à l’intérieur sont même battus. Cette campagne de démolition  coïncide avec les travaux communautaires et prend fin à 10 heures.

Certains commerçants dénoncent une  mesure unilatérale. « Cette démolition est mise en application avant le délai deux de semaines fixé  par le ministère de l’Intérieur, de la Sécurité  publique et du Développement communautaire.  C’est donc lundi le 29 mars», indique J.K en larmes.

Même sentiment d’indignation  chez H .K, ancien vendeur aux environs du marché. Il affirme avoir contracté un  crédit aux institutions financières pour  exercer l’activité commerciale. « Aujourd’hui nous ne voyons pas comment vivre et nourrir nos enfants ». Il  demande au ministère en charge du développement communautaire  de revenir sur sa décision.  Avant de prendre la mesure, dit-il, l’Etat doit penser aux intérêts  des citoyens.

Pour sa part, Idi Kaunda, commissaire du marché de Jabe tente d’expliquer cette  mise en application anticipée de cette mesure. « Nous profitons de ce samedi le jour qui est destiné aux travaux communautaires on ne peut attendre ce lundi le 29 mars la date de fin du délai donné par le ministre».

A la question de savoir si les commerçants dont les Kiosques  sont démolis peuvent bénéficier facilement des nouveaux stands, il tranquillise. D’après lui, le comité du marché est  l’œuvre pour résoudre ce problème. Il affirme néanmoins que les stands ne sont pas nombreux. Pour lui,  les autres pourront aller au marché de Ngagara, Ruziba et les autres marchés où les emplacements restent disponibles.         
  
Le ministre Gervais Ndirakobuca en charge du développement communautaire  a  effectué une descente sur terrain  au marché de Jabe en date du 17  mars 2021. Lors de cette visite,  il a exigé la  fermeture de tous les kiosques situés à l’extérieur du marché dans deux semaines jusqu’au 29 mars. Il a motivé cette mesure par la nécessité d’assurer la sécurité  et l’occupation de  tous les stands vides au marché de Jabe.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Écoute dans le vent… de Buringa… de Vugizo…

Combien de sanglots doit-on entendre lors des funérailles des nôtres emportés dans des tueries, avant que les pleurs n’emplissent toute la Nation, dans toutes ses sphères, et ne brisent toutes les murailles et autres tours d’ivoire ou palais ? Combien (…)

Online Users

Total 1 388 users online