Dimanche 20 juin 2021

Société

Ikiriho reprend du service pour bientôt

05/06/2021 0
Ikiriho reprend du service pour bientôt
Philippe Ngendakumana : « Merci à tous les acteurs dans le processus de réouverture effective d’Ikiriho »

C’est officiel, sur son compte Twitter, le directeur du journal en ligne Ikiriho, Philippe Ngendakumana, a annoncé dans l’après-midi de ce samedi 5 juin 2021 la « reprise imminente des activités du journal en ligne Ikiriho », suspendu le 12 octobre 2018 par une mesure du Procureur général de la République.

Il ne cache pas sa satisfaction : « Tout est bien qui finit bien, la première étape est déjà franchie », a tweeté sur son compte personnel cet ancien reporter du Journal Iwacu, de l’Aube de la Démocratie et correspondant de la radio Bonesha FM à Ngozi.

Il ne tarit pas d’éloges pour ceux qui ont contribué d’une manière ou d’une autre à faire avancer ce dossier en rapport avec la suspension de ce journal en ligne, proche du pouvoir.

«Cette affaire n’est jamais allée devant les juridictions », dira un jour Philippe Ngendakumana. Pour le moment, l’heure est aux remerciements : « Je ne peux m’empêcher de dire anticipativement merci à tous les acteurs dans le processus de réouverture effective», a conclu le directeur du journal en ligne Ikiriho.

Après l’appel du 28 janvier 2021 lancé par président de la République au CNC (Conseil National de la Communication) demandant à ses membres de s’asseoir avec les représentants des médias suspendus afin qu’ils reprennent leurs activités, cet organe de régulation a rencontré le 1 février 2021 certains responsables de ces organes. Le directeur d’Ikiriho était présent.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19. Lever l’équivoque

En vue de faire face à la propagation de la Covid-19 par des gens en provenance de l’extérieur, le gouvernement avait fermé des frontières terrestres et maritimes, même si certaines sont restées poreuses. Une quarantaine obligatoire de quatre jours pour (…)

Online Users

Total 1 154 users online