Politique

Forsc : la loi sur la CNTB souffle sur les braises de la haine ethnique en faisant les yeux doux aux Hutu

Dans une conférence de presse de ce mardi 7 janvier, à Bujumbura, le Forsc a déclaré que la nouvelle loi sur la CNTB tend à raviver la haine ethnique.

Vital Nshimirimana, délégué général du Forsc ©Iwacu
Vital Nshimirimana, délégué général du Forsc ©Iwacu

« …. C’est une manière de dire : Voilà, vous, catégorie des rapatriés, catégorie des Hutu, pour la cause desquels nous avons toujours combattu, nous sommes les seuls à pouvoir résoudre toutes vos questions, même la dernière qui était devenue insoluble : celle de vous restituer vos terres », estime Vital Nshimirimana, délégué général du Forsc. Selon ce dernier, cette nouvelle loi est conçue dans le but de s’attirer la sympathie de l’électorat de 2015. Outre qu’elle distingue les sinistrés, poursuit-il, elle prévoit de fournir une aide diversifiée aux rapatriés tandis que l’idée de création d’un fonds d’indemnisation pour d’autres sinistrés et les acquéreurs de bonne foi est purement et simplement rejetée. La CNTB vient en aide essentiellement aux rapatriés tout en mettant de côté les sinistrés internes. Pour lui, cette nouvelle loi ne vise que l’introduction d’une cour spéciale en vue de pérenniser les décisions de la CNTB.

S’étonnant de la rapidité qu’a prise l’analyse et la promulgation de cette loi, M.Nshimirimana donne une alternative de la résolution pacifique de cette question foncière. Il ne comprend pas pourquoi la commission ne s’attaque pas aux terres domaniales devenues des propriétés privées. C’est le cas des terres exploitées par le président de la République dans plusieurs coins du pays, l’attribution  à des particuliers du terrain où était érigé le stade FFB depuis l’indépendance du Burundi, mais également une partie du parc national de la Rusizi attribuée à des individus. D’après lui, cela ne demande pas beaucoup d’investigations pour confirmer que ces acquisitions sont irrégulières.

Signalons que du 28 au 31 décembre 2013, cette loi est passée de l’Assemblée nationale au bureau du président de la République, via le Sénat, pour promulgation.

Forum des lecteurs d'Iwacu

21 réactions
  1. anonyme

    umva, ari nyishi, atari nyishi, nimuzidusubize rero ntakindi twebwe, Abahutu dushaka. Nimudusubize ivy’iwacu.

  2. Justice

    Vital, au plus vite remets ton tablier avant que tu n’embrases le Burundi et les burundais comme au temps de tes prédécesseurs, et, s’il te plaît, ne rechigne plus en parlant de haine ethnique là où elle n’a plus sa place. Les anciens régimes upronistes en ont assez semer qu’aucun burundais ne veut plus de cette marchandise, donc marché saturé. Raba ibindi uba uraduhenda mugabo ivyo ukure mu nzira mugenzi, car personne ne te crois, pas mêmes ceux-là pour qui tu prennes défense. Barazi ko gusubiza ivy’abandi pendant plus de 40 ans bitoroshe kubivamwo sans motif valable, nawe aho ubereye gito tu leur en inventes des plus douteux et intenables. Abahutu basohowe mu vyabo, amazu, amatongo, imiduga, commerces, ubuzi, familles directes et élargies également, batumva batabona, bamwe bagandagugwa abandi bahunga, et je ne pense pas que c’est un Vital ignorant de toute cette triste histoire qui voudrait repartir de tels scennarios dans la récupération et restitution de ces biens et terres indûs aux anciens et principaux propriétaires rescapés des massacres ethniques upronistes tutsis. N’oubliez pas que ces opprimés hutus ont investi plus que ce que ces spoliateurs tutsis ont dû indignement empocher de leurs supposés acquéreurs de bonne foi. Et ici, on ne parle pas des efforts, temps et argents que ces infortunés opprimés hutus ont dû dépenser pendant toute la période de la confiscation de leurs biens et terres.

  3. Banziziki

    La condamnation à l’exil forcé n’a jamais été un cadeau pour personne et surtout lorsqu’on est rescapé d’un génocide ethnique barbare comme ceux qui ont eu lieu au Burundi, n’est-ce pas? C’est pourquoi je souhaite d’ailleurs que tous ces acquéreurs de bonne foi soient priorisés par la nouvelle Cour spéciale de la CNTB pour qu’ils puissent identifier au plus vite les véritables spoliateurs tutis en premier, s’ils doivent répondre de leurs actes et dédommager surtout dans la mesure du possible les acheteurs de bonne foi ainsi que les anciens propriétaires hutus qui ont été privés de leurs biens et terres pendant des décennies et des décennies. Vital et consorts peut donner un coup de main dans cette démarche d’identification des vrais spoliateurs s’ils parlent au nom des acquéreurs de bonne foi. Nimutunyarukirize iyo Cour spéciale de la CNTB, canke Reta irondere ubundi buryo rapide de les mater sans passer par cette Cour!

  4. Karorero

    @ «Cher Vital du Forsc, les Hutu et les Tutsi ont le devoir commun de se libérer du joug Nkurunziza»

    Mbega ko utuka Gouvernement ya Nkurunziza tu oublies qu’il est constituté aussi des membres et représentants de l’Uprona. Ces lois rejetées par les élus upronistes et qui finissent par avoir l’aval du Président Nkuruniza, dis-toi que c’est Sieur Busokoza Bernard, uproniste de première heure et No. 2 de l’Éxécutif qui veille à leur mise en application. None ko tutarumva, pour ce faire, Vital Nshimirimana canke les élus upronistes basaba démission immédiate de ce Busokoza? Jouer l’«hypocrite» devant leur communauté tutsi vyovyo barabishoboye mais ce que je n’idéalise pas ce sont ces sages et bashingantahe tutsis qui ne leur repproche pas cette attitude mesquine. Faut-il conclure que ces bahumure tutsis veulent se ralier encore à l’Élite tutsi burundais ou devraient-ils se rapprocher davavtage aux véritables banayagihugu tutsis qui ont le plus besoin de leur appui? En tout cas, on a encore de quoi décortiquer dans ce long cheminement d’affranchissage du Peuple murundi où l’Uprona a failli jusqu’à perdre le pouvoir, et le Frodebu étouffé dans ses rêves et ambitions. peut-être que le Cndd-Fdd fera mieux que ces prédecesseurs car à y voir près, il[Cndd-Fdd] semble cheminer tant bien que mal et à contre toutes attentes, là où nos anciens dirigeants n’ont pas du tout réussi. Laissez-le alors se réaliser, nihashika que ces autres formations politiques zivuga rumwe na Vital Nshimirimana et consorts zitwara Igihugu, baratwereka nabo le meilleur et non le pire qu’ils nous auront réservé kuko ntidutera dusubira inyuma. On avance toujours! Le Gouvernement Buyoya II et celui de Ndayizeye s’y ont prêté, pourquoi ne pas aussi donner cette chance à celui de Nkurunziza?…

  5. borntomakelovenotwar

    1. Vital, désolé pour toi. Comme Pacifique, tu dissipes le doute que certains avaient encore. C’est déplorable. C’est déplorable. Votre Société Civile est une Société Civile Extrémiste Tutsi, mieux un Parti Politique Extrémiste Tutsi, et, je plains la Communauté Internationale qui vous finance et c’est marrant : nous payons comme nous avons autrefois payé les impôts pour acheter les armes que le Gouvernement a utilisées pour nous massacrer.
    2. Une acquisition “de bonne foi” a toujours un vendeur “spoliateur” qui est responsable. Au lieu de le protéger et faire partisan de lui, vous devriez vous activer à ce qu’il réponde de ses actes, mieux, il devrait payer même le loyer des 4 décennies (+-40 ans !) qu’il a joui des biens qui n’étaient pas les siens.
    3. On devraient aider uniquement les acquéreurs de bonne foi qui ne peuvent plus retrouver leurs vendeurs spoliateurs. Pas les autres.
    4. Merci à Iwacu de livrer des avis divers sur ce sujet.

  6. Kayondi

    Monsieur anonyme muri Rohero amazu y,abahutu ntiyari mensi,plutôt ngagara,donc avant yo gutwarira hejuru mbaza uze urabaza buke buke,kuko nanje niko nabivuga muga nsanga nariko ntwarira hejuru,ntikoreshwe n,ukutamenya,inzu zanyurujwe mwi Rohero sinyinshi nkuko tuvyibaza

  7. nwari

    Umuhutu wo 1993 siwe wubu aba DD muriko murihenda twarabamenye ‘ntamututsi ntamuhutu twese tugowe amwe. Nayo vital ariko akebura abantu ngo nihagire uwusubira kutubesha kuko umu (hutu ‘tutsi)bakundanye aba DD ntibasubita gutwara ubwenge bwabo ?:!nokugabura abarundi’ ahasigaye0% mumitwe

  8. Ntigahera Vital. Ndibazako atarukundo ufise. Mugabo Imana ikugirire neza maze umutima w’urutare ufise uhinduke uworoshe.

  9. Uwakera

    Jewe mbabajwe n’abamuha amahera akoresha mu gushikiriza ayo mahopa yiwe atagira umutwe n’amaguru hamwe n’abamenyeshamakuru baca bayashira ahabona (babivuga canke bavyandika). Uwomurekera ivyo vyiyumviro bishaje vyiwe ntiyobigumana atawiriwe arabimenya?

  10. Mushikiwabo

    Par grace tu es ne dans une propriete x au Burundi. Prenez cet example, je me souviens de ma colline natale que j’ai quite a 17 ans mes predateurs sont toujours la. J’ai 4 enfants aujourd’hui ne a l’etranger. Peuvent-ils reclamer la nationalite au moins? Ve mu matongo y’abandi so akuraze ikinyoma sico ugenderako. Ukuri ahabonaaaaaa!!!!!!!!!!

  11. rumuri

    karabaye numvise ngo uprone yabaye umuvugizi wabahutu aho niyoyankana yavuze ko 85% babahutu aribo ariko aravugira ewe Mana nikijuju atigeze aja habe atazi na A ntayobewe akahise ka Uprona kubijanye namatongo.ayomasentare basaka guhadikiririzamwo izo manza avyobizehe biyatwara nibobene kuyanyaga bamwe biswe abamenja.amatongo yareta nayo nibobonyene bayafise umurundi mumwita ikijuju ariko turaBONA KANDI KAHISE TURAKAZI.. NIBA ARUKO PETER NKURUNZIZA yitoze ahubwo tumwongere kuko abadashigikiye ridyategeko bose bose ni abashaka gusubira kwangaza abantu babuze aho baba kandi bari bafise ivyabo. emama ngo ntasentare itagira iyungururizo biboneka ko mushaka ko imanza zikomeza kunguruzwa uwahungutse abona utwiwe yicwe nigutoragura iyarara ngo ari mumanza.BIRABABAJE.ndateye aamo umuntu wese ashima ko umuntu yubahwa ari muvyiwe kwiyamiriza abobagabo bagize ico bita urugamba rwo kudusubiza muvyo twahoramwo kera.ko bobereka ko uburindi atari ubwa kera uburundi ni ubwubu 2014

  12. Kazehe

    Moi je ne comprends ces genres de penser de la société civile, None iyo bavuga ngo kugarukana inzankano ou ngo contre la réconciliation et autres propos, barate babireke kuko abarundi twese turazi notre histoire, kireka uwavutse aprés 2000 an. Ivyo navyo bivugisha ngo bon accuielleur!! nibabireke et concort. Mbe mubuzima bwawe ga Vital muranyagwa itongo,inzu canke ikindi kintu? ubwo niho womenya utwo wivugisha ngo réconciliation et autre. Kandi akaba ari noco gituma abarundi benshi batemera iyo société civile yanyu nivyo ikora. Ahubwo nimwebwe muzohava mugarura amacakubiri mu barundi, Njewe iyo nza kuba ntwara no kubafuta nobikora. Ahubwo Nkurunziza aratekereza. Mbe mwibagira ko umundi yise umwana wiwe TUBANYEMBAZI? turahinyuye inyifato nkiyo yanyu. Murakoze

  13. Mukunzi

    Mwaramenyereye ko Umuhutu yibwa, yicwa nk’isazi none abajije utwiwe twibwe, muvuga aya muhe: haine ethnique. Iyo haine ethnique plutôt iri muri mwebwe niyo izobatwara.

  14. Barekebavuge

    C’est de la poudre aux yeux pour aveugler les Hutu et marchander leurs voix aux urnes. Où est-ce qu’il va trouver ces terres à leur distribuer? Cher Vital du Forsc, les Hutu et les Tutsi ont le devoir commun de se libérer du joug Nkurunziza. Nous n’avons plus le droit à l’erreur de fonder la campagne électorale sur les sentiments ethniques. Le CNDD-FDD, avec son conseil des sages au sommet, est tout le mal dont le peuple burundais souffre dans son entièreté. Ce que font les tutsi membres de ce parti n’honorent pas les tutsi de l’Uprona, du Fnl, du Frodebu, ….Désillusionnons-nous d’abord, nous “intellectuels”, avant d’aller éclairer ou guider l’électorat du monde rural, hutu et tutsi confondus.

  15. kito

    Arrete tes histoires bidons, Vital… Tu plaides une cause que soit tu maitrises pas ou toi même tu fais partie des spoliateurs acquereurs malhônnete (de bonne foi)… mais pkoi tu ne mentionne pas qu’il ya beaucoup de gens qui rendent les biens et terre
    s sans faire d’histoire?Je trouve que tu es malhônnette et qu’au contraire c’est toi et tes potes qui veulent raviver la haine ethnique. garuka mutarashika kure!!!

  16. Carthage

    Franchement, donc selon vous, il faudrait encore
    nous alourdir avec d’autres impôts pour financer
    un fonds destiné a mettre a l’abri des spoliateurs?
    Non franchement, comme société civile, il y a moyen
    de faire mieux. Appelez les choses comme ils se nomment,
    les biens doivent être restitués. Je comprends d’ailleurs
    pourquoi pas il n’y a pas des intérêts compensatoires exigés
    à ces occupants quand on sait que ca fait plus de 4 décennies
    qu’ils se la coulent douce dans des maisons d’autrui.

  17. Datus

    Moi je pense que cette question qui est en train de devenir difficile ne devrait pas l’être. Tenez, lors des négociations d’Arusha, ils ont dit qu’on doit restituer les biens à leurs anciens propriétaires. Mais ils se sont posés des questions sur les personnes qui se trouvent dans ces biens . Il y a plusieurs catégories: – des gens qui ont été installés par le gvt,
    – des gens qui ont acheté aux autres,
    – des gens qui ont occupé les biens d’autrui d’une manière frondeuse,
    Les accords d’arusha, ont prévu un traitement sur chaque cas, allez consulter cela et faîtes cela sinon, les gens vont déraper!!

    Kubera nk’ubu si je suis né à x terre, j’ai grandi dans cette propriété, uyu musi ugaca uza ukavuga ngo naho waguze urya muntu waguriye rata yamuhaye aho hantu ntabubasha yari ifise! Mwico gihe leta itegerezwa guca iraba ahantu uwo muntu imushira kubera ntiyivye ni leta yagize amakosa!!!! Kandi tubikuremwo ivy’amoko kube biriko biradusubiza mu nzigo z’akazikira!!! Erega leta umuntu wese w’umurundi iramujejwe, nta n’umwe itajejwe sinon hagize uwumva ko ari umwana w’intabwa uwo muntu arahava agacika inyamaswa!!! C’est très dangereux, il faut approcher les psychologues cliniques bazobabwira!!! Acika quelqu’un qui n’a rien à perdre, un suicidaire, ntaco aba agikunda , mbe se arashobora kuba un tueur ateye ubwoba!! Kuko yumva isi imushisha!!!! Cette question, n’ukuyifata n’ubwenge bw’umutima!!!!
    Murakoze

  18. Sawasawa

    @ «Forsc : la loi sur la CNTB souffle sur les braises de la haine ethnique en faisant les yeux doux aux Hutu»/par IWACU

    Vital Nshimirimana, essayez du moins de nous nous décrire brièvement cette haine ethnique dont vous ne cessez d’évoquer depuis que la CNTB a commencé à porter ses fruits. Pensez-vous que cette haine s’apparenterait à ce que les hutus ont déjà subi sous/par les pouvoirs upronistes tutsi, s’il faut qu’on reste dans le cadre des affaires gouvernementales, ici «CNTB» et «Massacres des hutus par les régimes Upronistes tutsi»? Et si c’est oui, combien de morts ou réfugiés tutsi que la CNTB a déjà fait à date suite à la restitution des biens mal acquis des opprimés hutus? Si vous n’en dénombrez aucun, c’est que ivyo uvuga atarivyo tout simplement. Ces acquéreurs de bonne foi qui se sentent lésés, au lieu de continuer à bouder, qu’ils portent plainte contre ceux-là mêmes qui leur ont vendu et revendu des biens et terres usurpés jusqu’à remonter au véritable spoliateur qui devra cependant répondre de ses actes.

  19. saleh

    Au lieu de critiquer il faut donner des solutions!
    Si non ne prétend pas qu’au nom de la réconciliation, je vais abandonner mon bien pour toi, acquéreur de bonne fois ou pas.

    Moi, je pense plutôt que celui qui veux rallumer la haine ethnique est celui qui est contre le principe de la restitution des biens d’autrui

    Cette idée est nettement contre la réconciliation. Celui qui veux la réconciliation demande pardon, répare ce qui peux l’être et s’engage à ne plus refaire la même chose.

    Alors laisse-nous tranquille avec vos dangereuses déclarations !

  20. anonyme

    Mon cher Vital, laisse moi te dire que tu es encore pire que ton pote Pacifique. Ecoute, avec ou sans la CNTB, les Hutu vont rester au pouvoir. Vous avez eu votre chance elle est passée, point barre. Quant à votre société civile, elle prouve encore une fois que c’est un “parti” qui défend les intérêts des Tutsi et rien d’autre. Donc quand vous parlez, précisez bien que vous parlez au nom des Tutsi et personne d’autre, d’ailleurs je me m’étais tjrs demandé pourquoi c’est tjrs représenté par un Tutsi.
    Et la CNTB : elle fait bien son boulot. Je suis désolé si ce sont les Tutsi qui sont souvent expulsés mais les voleurs sont toujours punis, ou presque. Quand on sait que dans le temps les quartiers Ngagara et Rohero étaient remplis de maisons de Hutu et que maintenant il est rare d’en trouver, on se demande vraiment pourquoi!!!!
    Bonne journée

  21. moi

    Vital sha reka ku gufyina !

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Sauver Nyabiraba du feu

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Sauver Nyabiraba du feu

Dans le Cid, Don Diegue disait: « Œuvre de tant de jours en un jour écartée! » C’est ce que répète, c’est ce que ressent François Habonimana, le malheureux propriétaire de la maison, qui allait abriter la permanence du parti Congrès national (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 215 users online