Société

Droit de l’Homme/ Les journalistes appelés à vulgariser la DUDH

05/12/2018 Rénovat Ndabashinze Commentaires fermés sur Droit de l’Homme/ Les journalistes appelés à vulgariser la DUDH
Droit de l’Homme/ Les journalistes   appelés à vulgariser la DUDH
Lors de l’ouverture du débat.

« Je vous encourage à diffuser largement les traités internationaux des droits de l’Homme que le Burundi a ratifiés », a déclaré Garry Conille, coordonnateur résident du système des Nations unies au Burundi, mardi 4 décembre, à Bujumbura, lors d’une causerie-débat sur la déclaration universelle des droits de l’Homme (DUDH). « C’est en cela que vous maintiendrez vivant son esprit ».

Ce diplomate salue particulièrement le professionnalisme et l’efficacité des défenseurs des droits de l’homme et des journalistes burundais : « Grâce au cadre protecteur mis en place par l’Etat, vous pouvez librement promouvoir les droits de l’Homme partout dans le pays ».

« La question des droits de l’Homme est en effet devenue incontournable et horizontale », a souligné Wolfram Vetter, ambassadeur de l’UE au Burundi. C’est ainsi dans ce but que l’UE soutient des groupes et associations œuvrant pour le respect de la dignité humaine, la promotion et la défense des libertés fondamentales, la démocratie, de l’égalité et de l’Etat de droit.

Au nom du ministre de l’Intérieur, Nestor Bigirimana a déclaré que malgré certains défis, la question des droits de l’Homme reste une préoccupation du gouvernement.

Cette causerie-débat autour du thème « Défendez les droits de l’homme »,
a été organisée par le CIDEP (Centre d’appui aux initiatives locales de développement et d’assistance aux personnes vulnérables). Une activité qui entre dans le cadre de la semaine dédiée à célébration du 70ème anniversaire de la déclaration universelle des droits de l’Homme.

Etaient présent des juristes, des journalistes, des associations des personnes vivant avec handicap, etc.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Un châtiment qui ne s’explique pas

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Un châtiment qui ne s’explique pas

Certains directeurs des écoles s’apprêteraient à « châtier » les lycéens coupables d’avoir déchiré leurs uniformes pour célébrer leur  joie de sortir du secondaire et d’accéder à l’enseignement supérieur. Iwacu et de nombreux lecteurs  se sont exprimés là-dessous. Parents, éducateurs, syndicalistes, autorités (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 219 users online