Jeudi 25 février 2021

Société

Comibu : l’administration ne reconnaît pas le Mufti élu

18/02/2021 Dorine Niyungeko 0
Comibu : l’administration ne reconnaît pas le Mufti élu
Gervais Ndirakobuca, ministre de l’Intérieur, du Développement communautaire et de la Sécurité publique, invite la Comibu à organiser d’urgence une nouvelle assemblée générale.

Sheikh Hassan Nyamwero a été élu représentant légal de la Communauté islamique du Burundi, le 6 février dernier par l’assemblée générale de la Comibu. Selon le ministère de l’Intérieur, les élections n’ont pas été inclusives et neutres. Il ordonne à la Comibu de réorganiser les élections et pas plus tard le 24 février.

« Il a été remarqué que les résultats de l’assemblée générale envoyés parvenir au ministère ne font pas l’unanimité au sein de la COMIBU du fait de la plainte de certains de votre communauté », peut-on lire dans une correspondance du ministre de l’Intérieur, du Développement communautaire et de la Sécurité publique adressée au représentant légal a.i de la Communauté islamique du Burundi. Elle date de ce lundi, 15 février.

Selon Gervais Ndirakobuca, ministre de l’Intérieur, du Développement communautaire et de la Sécurité publique, les élections tenues le 6 février dernier ne sont pas considérées.

Plutôt, il invite la Comibu à organiser d’urgence une nouvelle assemblée générale qui d’après lui, n’exclurait personne afin d’élire un nouveau Mufti (représentant légale de la Comibu) et au plus tard ce 24 février prochain.

Sheikh Hassan Nyamwero a été élu Mufti à 119 voix sur 141 voix par l’assemblée générale après six mois d’intérim assuré par Sheikh Jacques Ya’aquub Nahayo, c’est d’après son porte-parole, Dr Ibrahim Hamis Dusabe.

« C’est étonnant de voir que le ministre ne prend pas acte des élections. Les 2/3 des électeurs étaient présents. Durant le processus électoral, 9 sur 12 Sheikhs du Conseil des Sheikhs se sont retirés et le ministère avait été informé. Et le Conseil supérieur des Sheikhs fait partie des 4 organes qui ont le droit d’élire le représentant légal de la Comibu », s’exclame Dr Ibrahim Hamis Dusabe, porte-parole du Mufti élu et non reconnu par le ministère.

Pour organiser les élections, la Comibu avait mis en place une commission électorale. La représentation élue se dit que quelque chose se cacherait derrière ce refus des résultats des élections.

« Apparemment, le ministre considère plus le Conseil supérieur des Sheikhs alors que c’est un des 4 organes qui font l’assemblée générale de la Comibu », s’étonne-t-il.

Selon lui, il y a le président de l’assemblée générale, le comité exécutif, le comité de surveillance et le Conseil supérieur des Sheikhs. « Et pour ce dernier, il n’envoie que 5 personnes pour élire le mufti », indique Dr Ibrahim Hamis Dusabe.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19. Attention à la transmission locale

Un rapport de situation sur la réponse à la pandémie du coronavirus a été publié ce 14 février, un mois après la reprise d’une deuxième campagne de dépistage de masse. Une décision intervenue suite à la recrudescence des cas de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 503 users online