Économie

Cibitoke : l’interdiction d’écouler les produits vivriers au Rwanda via Ruhwa levée

05/04/2016 Abbas Mbazumutima 8

Au poste frontalier de Ruhwa
Au poste frontalier de Ruhwa

Cette mesure mise en vigueur au début de la semaine dernière avait été mal accueillie par les petits commerçants de Rugombo et des environs.

Elle n’a duré qu’une semaine, ces vendeurs de tomates, d’aubergines et d’oignions saluent la décision de revoir cette interdiction de vendre les produits au Rwanda.

Ces commerçants se bousculaient ce lundi 4 avril au poste frontière de Ruhwa pour passer la frontière les premiers. «Une semaine d’inactivité est une grande perte pour nous, le manque à gagner était énorme», a lancé un des vendeurs.

Selon des sources contactées, ces commerçants burundais croisent désormais leurs collègues rwandais venus s’approvisionner aux marchés des communes Mugina, Mabayi et Rugombo.

Les autorités administratives n’ont pas voulu s’exprimer sur la levée de cette mesure d’interdiction à tous les commerçants d’écouler leurs marchandises au Rwanda. Une chose est sûre, cette décision en faveur du commerce transfrontalier a été saluée de part et d’autre de la frontière burundo rwandaise.

Forum des lecteurs d'Iwacu

8 réactions
  1. ntahitangiye

    Kindros, iyo mvugo yawe n’iyo guteranya abantu gusa. Simenya inyungu wobikuramwo. En plus n’oublie pas la réalité qui nous côtoie tous les jours: Vouloir ou pas les autorités actuelles ( Burundaises ou Rwandaises) partiront un jour ,car nul n’est immortel. Et après ??????? Les plus forts parmi nous vont jusqu’à 90 ans. Et si tu es parmi les plus forts il te reste (90- ton âge). Fais du bien pendant le reste de votre temps; c’est mieux pour votre santé.

  2. Kindros

    Emwe ba DD ntimukaduteranye n`abaturage bene wacu, kandi na Kagame nta nabi abashakira abahanura ngo mureke kwica abo mwokingiye namwe ngo “muzomumesa”, “muzomumesa” … ariiiiiko mubona koko mwomushobora???

  3. Kissinger

    Hahahaha! Na négociations avec “les putchistes” bazozijamwo vuba !!!

  4. Muhima Mweru

    Non seulement il y avait un manque à gagner pour la population, mais aussi un manque à gagner( taxes) pour le pouvoir !!

  5. ntahitangiye

    ” Une chose est sûre, cette décision en faveur du commerce transfrontalier a été saluée de part et d’autre de la frontière burundo rwandaise.”
    A quelque chose malheur est bon.
    C’est une grande leçon à tirer et nos politiciens (Burundais et Rwandais) devraient se rendre compte que les problèmes ne sont pas entre les deux peuples mais entre les politiciens. Comme on le voit ces peuples ont besoins des politiciens qui renforcent leur fraternité et leur coopération.

  6. ntahitangiye

    En plus une voiture garée ne peut pas faire un accident . L’administration DD n’est pas une voiture garée. Si tu ne peux pas ou si tu ne veux pas changer d’avis, ne prends aucune décision.

  7. Bakari

    @meurisaut
    Il n y a que les sots qui ne changent pas d’avis!

  8. Meurlsaut

    C’est pathétique quand on évalue certaines décisions de l’administration DD.Un pouvoir qui réfléchit après coup n’en finira pas de faire des gaffes et des maladresses.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Au-delà de Nyarugusu…

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Au-delà de Nyarugusu…

Lorsque l’on évoque les pays limitrophes qui hébergent les réfugiés burundais, la tendance est  de ne citer que la  Tanzanie  et  le Rwanda. Les camps de Nduta, Nyarugusu, Mtendeli et Mahama viennent directement à l’esprit. Rares sont ceux qui mentionnent (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 178 users online