Dimanche 07 mars 2021

Politique

Carnage à Kamanyola : Bujumbura veut des explications

20/09/2017 Abbas Mbazumutima 2

Par la voix de son porte-parole, le gouvernement burundais a appelé, ce lundi 18 septembre, Kinshasa, le HCR et la Monusco à fournir des explications sur les circonstances de la mort de plus d’une trentaine de réfugiés burundais, vendredi 15 septembre, à Kamanyola dans le Sud-Kivu (est de la RDC).

Philippe Nzobonariba : «Nos concitoyens ont droit à la sécurité»

«Par le biais du ministre des Relations extérieures et de la Coopération internationale, le Burundi a demandé à la RDC, à la Monusco et au HCR de lui fournir des éclaircissements sur les conditions dans lesquelles plus de trente réfugiés burundais ont été tués à Kamanyola vendredi dernier, nous attendons la réponse», a déclaré à la presse, Philippe Nzobonariba, Secrétaire général et porte-parole du gouvernement.

«Ce sont nos citoyens, nous voulons d’ailleurs qu’ils rentrent au pays, mais en attendant leur retour, ils ont droit à la sécurité», a-t-il encore indiqué.

Lambert Mende : «Il y a eu légitime défense»

Mais selon Lambert Mende, ministre congolais de la Communication et des Médias, en même temps porte-parole du gouvernement, il était question de ’’légitime défense’’, des ’’assaillants armés ont attaqué le bureau du maire, ils ont tué un officier et ils ont été repoussés’’. Il parle de 4 Congolais tués et de 20 morts, côté burundais.

Vendredi dernier, près de 40 réfugiés burundais ont été tués à Kamanyola dans des heurts avec des hommes en uniforme des FARDC. L’ONU demande qu’il y ait des enquêtes sur ces incidents malheureux. La cité de Kamanyola compte 2917 demandeurs d’asile burundais.

Forum des lecteurs d'Iwacu

2 réactions
  1. KAKUNZE Boas

    C’est quand-même louable de la part de Bujumbura d’avoir pensé à demander des explications de la part de Kinshasa sur le carnage de Kamanyola. Seulement, l’on sait que c’est pas pure hypocrisie. Pour preuve, le gouvernement de Buja réagit deux jours après l’acte ignoble. Why?

  2. Casimir

    Le persécuteur s’érige en défenseur de ses victimes! on aura tout vu avec les DD!!!!

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

A qui profite l’adhésion de la RDC à l’EAC ?

« Un seul peuple, une seule destinée ». C’est la devise de la Communauté d’Afrique de l’Est plus connue sous son acronyme anglais d’EAC (East African Community). Lors du 21ème Sommet par vidéoconférence samedi 27 février, les Chefs d’Etat de (…)

Online Users

Total 1 087 users online