#FREE
EN

Société

Burundi/Médias : le CPJ réitère son appel à la libération des 4 journalistes d’Iwacu

22/09/2020 Abbas Mbazumutima Commentaires fermés sur Burundi/Médias : le CPJ réitère son appel à la libération des 4 journalistes d’Iwacu
Burundi/Médias : le CPJ réitère son appel à la libération des 4 journalistes d’Iwacu
Les 4 journalistes d’Iwacu avec le directeur des Publications devant la salle d’audience du TGI Bubanza.

Au moment où les journalistes Christine Kamikazi, Agnès Ndirubusa, Egide Harerimana et Térence Mpozenzi totalisent, ce mardi 22 septembre 2020, 11 mois d’emprisonnement, des voix s’élèvent pour leur libération.

Pour le  Comité pour la protection des journalistes, une ONG de défense de la liberté de la presse dans le monde, ’’leur condamnation à 2 ans et demi de prison et d’une amande de 1 millions de francs burundais, à la suite d’un procès vicié, a envoyé un message de peur à d’autres journalistes burundais’’.

D’après cette organisation, ’’ces journalistes avaient été arrêtés tout simplement pour avoir fait leur travail et le rejet de leur appel en juin a été dévastateur’’.

Ces derniers mois, souligne le CPJ, il est devenu clair pour nous que la détention continue de ces journalistes pose une double injustice : «Au milieu d’une pandémie mondiale, leur bien-être est en danger car les personnes derrière les barreaux sont plus vulnérables à l’infection par la Covid-19 ».

Cette organisation rappelle qu’elle écrit deux lettres ouvertes au gouvernement burundais, depuis avril, appelant à la libération de ces journalistes. « Le CPJ voudrait renouveler cet appel à la libération immédiate de Christine Kamikazi, Agnès Ndirubusa, Egide Harerimana et Térence Mpozenzi ».

 

Lors de l’investiture du président Evariste Ndayishimiye, rappelle encore une fois le CPJ, il a promis que son gouvernement respecterait la liberté d’opinion et garantirait la justice pour tous les Burundais. « Libérer ces journalistes Iwacu immédiatement et créer un environnement sûr pour les médias seraient des étapes importantes pour tenir à ces promesses ».

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

“La liberté est la règle, la détention l’exception”

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur “La liberté est la règle, la détention l’exception”

22 octobre 2019, un mardi noir, sombre. Un jour où la vie a été bouleversée pour Agnès, Christine, Térence et Egide. Un jour qui pourrait donner raison à Michel Delpech dans sa chanson : « Il y a des jours (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 251 users online