Vendredi 23 février 2024

Politique

Anschaire Nikoyagize : « La Ligue Iteka doit revenir à la première place »

01/05/2014 5

« Notre association n’a plus la plus la place de choix dans les organisations de la société civile. Nous devons revenir à la première place comme mère de toutes les autres », souligne M. Nikoyagize, le nouveau président de la ligue Iteka.

Anschaire Nikoyagize : « Nous devons revenir à la première place comme mère de toutes les autres » ©Iwacu
Anschaire Nikoyagize : « Nous devons revenir à la première place comme mère de toutes les autres » ©Iwacu

Chimiste de formation à l’Institut de Pédagogie Appliqué, ce natif de la commune et province de Rutana indique que « dans l’immédiat, il faut combattre l’intolérance politique, la corruption généralisée et militer pour la liberté d’expression des hommes politiques. » Étant élu à l’approche des élections générales de 2015, le nouveau président de la ligue Iteka, créée en 1991, indique que l’association dépêchera beaucoup d’observateurs sur terrain avant, pendant et après ces scrutins.

De 2010 à 2013, il a déjà conçu 14 projets au sein de la Ligue Iteka. A 37 ans, ce père de 5 enfants a été tour à tour contributeur, coordinateur ou point focal dans différents projets.

Ses proches disent de lui qu’il est un grand travailleur qui n’a de cesse d’atteindre ses objectifs. Il est directeur exécutif et cofondateur de l’association Warubizi œuvrant dans 5 communes de Rutana. La population regroupée en coopératives cultive le tournesol dont la récolte est vendue à l’association qui leur procure des semences. Warubizi vient d’installer une raffinerie d’huile de tournesol dans la même province.

Forum des lecteurs d'Iwacu

5 réactions
  1. Sahwanya

    Il sera jugé sur ses actes. Courage monsieur. L’ethnie importe peu, actuellement il ya des Tutsi qui défendent des Hutu devant la violence ou l’injuste des Hutu DD (ex: dernièrement Bamvuginyumvira) comme aussi par ex Mbonimpa de l’APRODH défend des Tutsi fauchés par des Tutsi!
    Nous avons besoin de telles personnes: Pacifique, Mbonimpa, Rufyiri, Frère Ntakarutima, etc qui ne défendent que la vérité, rien que la vérité et la justice pour tous les ethnis confondus!

  2. Félicitations Anschaire. Bravo et courage.

  3. Jean

    hahahahah, wewe urabaza ico uzi nkamwigisha! Ligue ITEKA ntubiziko ari icibara c’abatutsi. guhera kumu Planton gushika kuri president de la Ligue ntawubavangiye. Par ailleur ce n’est pas seulement la Ligue ITEKA, c’est toutes les associations de la (societe civile)plutot de l’opposition politique. Ntawubavangira nico gituma bama bariko bararondera guteja akajagari mugihugu.

  4. burka

    Mbega ko Arusha idusaba kuvuga ico turi , mwomenyera Anschaire ari umuhutu, umutsi, umutwa, umuganwa canke umuhutsi? kuko ivyo biradufasha mugusorongora invugo z’abaduserukira.

    Gira amahoro

    • BERNARD

      Mes chers amis, il faut plutot encourager les bonnes initiatives comme le fait souvent Son Excellence Monsieur le President de la Republique. Monsieur Anschaire a recu un cadeau hier au Stade de Gitega de la part du President NKURUNZIZA, nibaza ko baravye ivyo yakoze atarinze kuraba ubwoko bwiwe.
      Muzohava musanga mwasigaye inyuma murindiriye ko ubwoko buzoza kubakura mubukene murimwo.
      Tera imbere sha Anschaire, tu es un vrai exemple pour la jeunesse.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Démocratiser le débat sur le marché public

Brouille entre le gouvernement du Burundi et la société Sogea Satom autour des travaux de réhabilitation de la route nationale 3, tronçon Rumonge-Gitaza. Le ministre en charge des infrastructures a pris la décision de suspendre le paiement des frais additionnels (…)

Online Users

Total 1 248 users online