Dimanche 03 mars 2024

Politique

“30 ans après l’assassinat du héros de la démocratie, ses rêves n’ont pas été réalisés”, dixit Mgr Rugerinyange

21/10/2023 Commentaires fermés sur “30 ans après l’assassinat du héros de la démocratie, ses rêves n’ont pas été réalisés”, dixit Mgr Rugerinyange
“30 ans après l’assassinat du héros de la démocratie, ses rêves n’ont pas été réalisés”, dixit Mgr Rugerinyange
Dépôt de la gerbe de fleurs par le couple présidentielle

Au moment où le Burundi commémore ce samedi 21 octobre le 30ème anniversaire de l’assassinat du président Melchior Ndadaye, héros de la démocratie, l’Eglise catholique du Burundi déplore le fait que ses idéaux n’ont pas encore été mis en application.

Les cérémonies ont débuté par une messe à la Cathédrale Regina Mundi. La fille du président Ndadaye était présente aux côtés de sa mère Laurence Ndadaye. 

Le couple présidentiel et les hautes autorités du pays ont rendu hommage au héros de la démocratie, Melchior Ndadaye, le premier président démocratiquement élu.

C’est Mgr Anatole Rugerinyange, vicaire général de l’archidiocèse de Bujumbura qui a officié cette messe. « Renforcer l’unité et la fraternité chez les Burundais, mettre un terme aux divisions ethniques, détruire certaines prisons afin de lutter contre l’injustice, en finir avec un passé de violence, bâtir un Burundi nouveau caractérisé par la paix et la justice pour tous sans oublier le développement. Les assassins n’ont pas voulu que tous ces projets soient réalisés ».
Nous prions pour lui, ses proches collaborateurs et des milliers de Burundais morts. Que Dieu leur accorde une paix éternelle.

Nous prions pour les auteurs qui sont encore vivants afin qu’ils se ressaisissent et nous demandons pardon à ceux qui sont morts pour que Dieu leur accorde du pardon”.

Après la messe, c’était la traditionnelle cérémonie de dépôt de gerbes de fleurs sur la tombe du héros de la démocratie et ses proches collaborateurs assassiné. Et c’est le chef de l’Etat, Evariste Ndayishimiye et son épouse qui ont commencé. Après le couple présidentiel, c’était le tour de la famille de feu Ndadaye, son parti politique Frodebu, ainsi que le corps diplomatique et d’autres personnalités.

Au nom de la famille politique, Phénias Nigaba, vice-président du parti Frodebu réclame que tous les auteurs de l’assassinat du président Ndadaye soient traduits devant la justice. « Il faut que tous les auteurs et commanditaires soit jugés et punis exemplairement afin que la vérité, ’’grand V’’, éclate au grand jour ».

Le président Melchior Ndadaye avait été investi le 10 juillet 1993 juste après les élections qu’il avait remportées à 64,75%. 102 jours après, il a été assassiné par des militaires.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Écoute dans le vent… de Buringa… de Vugizo…

Combien de sanglots doit-on entendre lors des funérailles des nôtres emportés dans des tueries, avant que les pleurs n’emplissent toute la Nation, dans toutes ses sphères, et ne brisent toutes les murailles et autres tours d’ivoire ou palais ? Combien (…)

Online Users

Total 1 353 users online