Après la décision de l’Union Européenne de prendre des sanctions contre certains Burundais, le parti Cndd-Fdd accuse, sans mettre des gants, l’UE de soutenir les putschistes, par une justice dirigée contre des Hutu. Restriction de déplacement et gel des avoirs. Telles sont les sanctions prises le 1er octobre par l’UE contre quatre Burundais pour (...) Lire la suite