Culture

Six millions de Fbu pour remplacer le buste détruit du prince Rwagasore à Gitega

20-08-2014

Certains habitants de la ville de Gitega trouvent inadmissible que le buste du héros de l’Indépendance ne soit toujours pas remplacé. Le conseiller principal du gouverneur indique que la statue coûte très cher et demande l’aide du gouvernement en commençant par le président de la République.

Le monument attend toujours son buste ©Iwacu

Le monument attend toujours son buste ©Iwacu

«Plus de trois semaines viennent de s’écouler. Le prince Rwagasore n’est pas n’importe qui », martèle une dame rencontrée tout près du monument du prince Louis Rwagasore dans la ville de Gitega. D’après elle, c’est inacceptable que la province Gitega ne remplace pas son buste. «C’est la moindre des choses vu ce qu’il a fait pour notre pays.», indique-t-elle. « Qu’ils nous demandent au moins de contribuer », renchérit un septuagénaire du quartier Nyamugari. Les autorités provinciales ne peuvent pas rester les bras croisés car, selon lui, ceux qui sont au pouvoir pour le moment le sont grâce au héros de l’Indépendance. Tous demandent au gouverneur de la province Gitega de faire une commande d’un autre buste dans les plus brefs délais.

« Ça sera une honte pour la province, une fois arrivé la commémoration de sa mort le 13 octobre sans le buste du prince à son monument », reconnaît Gérard Nibigira, conseiller principal du gouverneur de la province Gitega. Selon lui, ils se sont réunis avec leurs collaborateurs et ont déjà soumis la question au ministère habilité.

Mais il y a un hic

«Ces bustes coûtent beaucoup d’argent. De plus, la province n’avait pas encore terminé de rembourser le buste détruit », confie le conseiller principal. Et de souligner qu’il avait coûté 6 millions de Fbu. « Les artistes que nous avons déjà consulté indiquent qu’ils ne peuvent pas le faire en deçà de cette somme.» Il fait savoir que la province ne peut pas payer seule ce montant. Il demande le soutien de la population et du gouvernement, en l’occurrence le chef de l’Etat. « Nous espérons que notre cri d’alarme sera entendu.»

Toutefois, une question reste posée. La protection du monument pour éviter que d’autres « malades mentaux » s’en prennent encore une fois au buste du prince. «Nous allons tout d’abord éclairer le monument et, après, construire une clôture pour éviter les va-et-vient à l’intérieur.» Rappelons que ce buste a été détruit le 24 juillet 2014 par un dénommé Pascal Bizoza. Dans la foulée, il a été arrêté par la police. Mais, il a été relâché, par la suite, car il présentait des signes de démence.

  10   Vos commentaires
  1. Niyoyankunze Sandrine

    I wonder whether it is of great need to rebuild the statue of the hero of the independance. It is just a statue. What matters is his actions, his legacy, his loyality, his words, his insights to the country for the common good of the people. All these are written in the books. Songs were composed and named after him and many people know them even children. For what do we need again that statue which cost much knowing that our country is even poor? This amount of money can serve to feed more than ten people who are hungry for more than a week. I would like to ask the authorities to think about it deeply and critically.

  2. A qui profite la destruction des bustes du Héros National??? Il y a lieu de suspecter ces artistes qui y trouvent une source intarissable de revenus. Pour mettre fin à cette spéculation, il faudrait élever le monument suffisamment haut de sorte que la statue de Rwagasore soit placée au sommet du monument par des grues de sorte qu’une personne malveillante ne puisse parvenir à la statue sans recourir à une grue. Il faudrait aussi faire une statue en bronze.

    • Nkurunziz Alias Kigwe

      Ce sont des gens bamwanka ko ari Umututsi, canke asa nabo en general. A part ce cas isole d’un malade. Mbe ntuzi ko na buste ya Bikira Mariya nayo ihora ihura n’ivyo bibazo. Mais on peut aussi mettre tout ce monde dans la categories des malades.

  3. KAZIRI

    Nous sommes tous des fous : à voir les destructions successives depuis 1962 même avant peut-être !!!!!

    • Itonde

      Kaziri,
      « Tous des fous » vraiment?, quelle globalisation! n’importe quoi ton commentaire.

    • Karorero

      Tous fous? Même ton père et ta mère?

  4. Rupande

    C,est grave quand le gouverneur de Kayanza se permet de détruire l,orphelinat de Zebiya qui équivaut a 100 Millions de francs bu,au moment ou la province de Gitega est incapable d,avoir 6 millions de Frans bu pour reconstruire le buste du héros de l,indépendance.

    • KAZIRI

      Nous sommes tous des fous ? Regardez les destructions successives que nous avons commises ! Cherchons les sorciers , psychiatres,…pour nous soigner avant de reconstruire car il y aurait risque de detruire à nouveau si nous sommes encore malades.

    • borntomakelovenotwar

      J’appuie très fort. On doit positivement capitaliser les acquis et pas les détruire, quels que soient leurs auteurs.

      • uwubizi

        S´ils arrivent à faire faire un autre buste´il faudra ,après , qu´ils s´assurent que le gouverneur de Kayanza ne passe par là 🙂

Publicité