Editorial

Qu’est-ce qui fait courir Bujumbura ?

30-06-2017

Ça bouge de partout. De un, il y a ce conclave du Conseil national de sécurité. De deux, ce « synode » de Kayanza où l’Ombudsman de la République réunira autour de lui une belle brochette des représentants de la classe politique burundaise.

Et de trois, cette sorte de bulle ou ’’résolution’’, sanctionnant un sanhédrin des leaders du Forum politique dominé par le parti au pouvoir et ses proches, avec comme grand officiant, le ministre de l’Intérieur, Pascal Barandagiye.
Ce n’est pas tout. Il y a eu à l’hémicycle de Kigobe, devant les députés, cette séance de questions orales au quatuor fait de ce ministre de l’Intérieur, celui des Relations extérieures, celui de la Justice et celui chargé des Droits de l’Homme.

Question à deux sous : quel est le dénominateur commun de ces rencontres tous azimuts ? Ce sont les questions qui y ont été abordées : rapatriement du dialogue inter-burundais extérieur, l’amendement de la Constitution, la préparation des élections de 2020, la plainte contre le Rwanda et le retour des réfugiés. Et le tout, sur fond d’appels de plus en plus pressants de mettre en application les conclusions de la CNDI (Commission nationale de dialogue inter-burundais).

De ce qui précède, il est légitime de se poser quelques questions : «Qu’est-ce qui fait courir Bujumbura ? Ne s’apprête-t-il pas à faire le grand saut vers l’amendement de la Constitution avec ses corollaires ? Une chose est sûre, Bujumbura avance, cahotant certes, mais il fonce balayant tout d’un revers de la main. Mais ne traînet- il pas beaucoup de casseroles où, disons-le, carrément un boulet au pied ? On s’interroge.

En fonçant, il faudrait regarder tout de même dans le rétroviseur. Il y a ces pourparlers interburundais d’Arusha au creux de la vague. Et pourtant, avec ce dialogue, une lueur d’espoir pointait. Il ne faut pas oublier les cris de ces milliers de Burundais réfugiés chez nos voisins. «Ils ne rentreront en masse que s’il y a des signaux positifs au pays», ont prophétisé deux anciens chefs d’Etat burundais, et anciens réfugiés.

L’un d’eux était à Kayanza lors de cet « Arusha » local. Certes, différents invités ont dit ce qu’ils avaient sur le coeur, mais, malheureusement, il n’y a pas eu de conclusions ou ’’résolution’’ comme celle tombée quelques jours après pour tout remettre en cause.

«La responsabilité des leaders politiques reste engagée pour conjurer par le dialogue le mauvais sort. Ce qui pourrait entraver la marche décisive vers l›horizon 2020», dira le Premier vice-président de la République à Kayanza. Je n’ajoute rien.

  25   Vos commentaires
  1. juju

    « Qu’est-ce qui fait courir Bujumbura? »

    Ma reponse: insaciabilite ou inda ngari.

  2. MUSHI

    Au fait, mwomenya ya jet présidentiel iguruka ? Ntawasubiye kuduha inkuru zayo.
    Bonne semaine

  3. raphaella

    Maria naho utabaza sinzi ko batubabaye…Naho har’Abana bashonje, barware ntibavugwe I gihugu gisub’inyuma k’umusi ku musi sinzi ko babibona!

    • Rurihose

      Cherr Gacece
      Revenons à notre Mutama,
      Qu’a-t-il d’extraordinaire pour devenir président à vie? Pour être irremplaçable
      Dear Gacece, you said I should improve my English?
      Why? How many mistakes did you find?
      Best Regards and Warm greetings from Mwumba.
      Nitwa Margarita🤣🤣😂

  4. Jean Habonimana

    “It’s the economy stupid” selon la célèbre formule du président Clinton. Il vient aussi de déclarer une autre citation digne d’anthologie lors des funérailles de grand allemand Helmut Kohl. « La seule victoire qui vaille c’est la paix ». Le triomphe des DD est total grâce à la trahison diabolique de l’UPRONA qui était au gouvernement selon les accords d’Arusha pour empêcher justement le retour à la barbarie du génocide. Le régime DD règnera jusqu’au retour du Christ, prétend-il. Mais à quoi cela servira-t-il de régner sur un océan de misère ? Avec en prime la décomposition sociale qui sera suivie par les famines, les épidémies de toutes sortes… jusqu’à Ebola. Le régime DD joue inconsciemment avec le feu. Je suis conscient qu’après 10 ans de préparation stratégique, militaire, policière et milicienne, aucune force ne peut l’abattre mais le prix en ruine économique sera terrible et pire que l’assouvissement de la haine ethnique qui ne peut pas être assouvie. Autant choisi la concorde nationale par réalisme politique et impératif banalement économique.

  5. Rurihose

    Nkurunziza a en tête d’amender la constitution pour être candidat unique en 2020 comme ses compères de la sous région.
    Qui peut l’empêcher?
    Je ne vois personne.
    Il y a des gens puissants ayant des intérêts colossaux qui se défendront comme des fauves pour sauvegarder leur butin de guerre.
    Il ne faut pas les sousestimer.
    Le chef d’Etat a dit dans un discours officiel:
    L uganda, le Cameroun, le Zimbabwe,le Congo ont changé la constitution pour abolir la limitation des mandats, pourquoi le Burundi ne le ferait il pas aussi?
    Argument massue; qu avez vous à rétorquer?
    Un élève intelligent ne copie pas sur des cancres😁😁

    • Gacece

      @Rurihose
      Faites attention avec le choix de mots que vous utiliser pour qualifier des personnes respectables!

      Si votre raisonnement est vrai, il s’appliquerait à tous ceux qui ont changé la constitution de leur pays pour pouvoir se (re)présenter en élections. Si Kagame a changé la constitution pour la même raison, je doute fort que vous voudriez appliquer le même qualificatif à son cas.

      Et si tu es un homme, va le leur dire face à face! On peut ne pas aimer quelqu’un, mais le manque de respect est d’une telle bassesse!

      • Rurihose

        Si vous voulez copier Kagame,
        Copiez là où il est smart, Allez voir comment il a fait du Rwanda(Un pays de la même dimension que le Bdi) l’un des pays les moins corrompus d’Afrique.
        Je suis un homme ,jewe Margarita🤣🤣.
        Ne pas pouvoir leur cracher cette vérité en pleine figure ne change rien au fait.
        D’ailleurs ton raisonnement est hallucinant.
        Pour mou Idi Amin, Mobutu ou Bokassa étaient des cancres qui ont détruit leur pays.
        Le dire n’est pas un manque de respect.

        Tout le monde n’est pas courtisan mon cher Gacece

        • Gacece

          Si vous allez lire la biographie de Robert Mugabe du Zimbabwe, vous allez vous rendre compte qu’il était considéré comme l’un des Africains les plus intelligents et visionnaires de sa génération… Je passe pour les autres, mais votre qualificatif « cancre » ne tient que quand on l’applique sur un seul domaine et dans le temps.

          Un élève peut être doué en maths et ne fien piger en physique, des matières pourtant semblables et interdépendantes.

          Kagame a aussi ses côtés moins admirables. Comme vous le dites, il est smart là où vous l’admirez, mais aurait aussi besoin de s’améliorer dans d’autres domaines… à moins qu’il fasse exprès! Ce qui serait beaucoup plus grave que si c’était une faiblesse!

          Mais je ne lui manquerai pas de respect pour autant.

          Et toi aussi, tu aurais besoin de quelques « lessons » pour parfaire ton anglais…

      • Rurihose

        Dear Gacece , respect has nothing to do with what I wrote about dictaros stealung and destroying the country.
        But the fact is that such leaders don’t deserve any respect at all. Unless you don’t know what means respect
        Those leaders are a shame for Africa and the world.
        Tell me honestly , are you proud of such leaders?
        If a country is corrupt, who do you blame first?
        In other continents, leaders are accountable when exercising the power.
        Is it the same for the dictators,I mentionned?

      • Knz

        Kagame n’ est pas nkurunziza en tout point de vue. Le premier est visionnaire , le second est… (Censuré car mot peut être considéré comme une insulte)

        • Bakari

          @Knz
          N’y a t-il pas moyen de vous exprimer sans user d’insultes? Vous avez un souci quelque part!

    • Niyomugisha

      @ Rurihose

      Oui, et oui, vous le dites honorablement:  » Un élève intelligent ne copie pas sur des cancres  » !! Et moi, j’ajouterais que même copier, ça prend une certaine « intelligence » (Leadership, devrais-je écrire !) de base que l’on n’a toujours pas ; malheureusement !

      • Gacece

        @Niyomugisha
        C’est ça justement! Vous ne pouviez pas mieux le dire. Mais moi aussi j’ajouterait ceci : puisque un cancre copie mal quand il copie, il ne devrait pas du tout copier. Et un cancre qui a une « certaine intelligence » n’est plus un cancre! Il ne reste plus que les intelligents qui eux, n’ont aucun besoin de copier.

        Votre logique ne tient pas débout! Même pas une seconde! Parce que ceux que vous appelez des cancres ont copié et ça a fonctionné! Autant que pour ceux que vous appelez des intelligents! En tout cas pour ce qui est des changements de constitutions.

        Nkurunziza n’a pas encore changé la Constitution. D’ailleurs ce n’est pas lui qui va la changer. La population va voter pour ou contrer le changement!

        Attendez il le fasse « ET » qu’il échoue pour dire qu’il est cancre alors. Par contre et les siens auront le loisir et le plaisir de vous dire qu’un cancre a réussi à convaincre la population de le suivre là où vous avez échoué! C’est cela le leadership.

        • mayugi

          Gacece, marionette et courtisan comme toi, on en meurt! Un cancre défend l’autre.

          • Gacece

            @mayugi
            Merci! Et je ne m’abaisserai pas à ce niveau.

          • Rurihose

            Cher Mayugi,
            Ça me fait rire comment on peut être si cancre et perséverer dans la cancreté (Les français vont me tuer,Walah😂).
            Ce Gacece me tue😁

            • Gacece

              Me no speak english! Moi pas comprendre franglais! Ça vous plus amuse? C’est assez cancre pour vous?

  6. juju

    Il faut ajouter a cela, le concert qu’animera Kofi Olomide a Buja.
    C’est un enchainement d’evenements endiables.

    • Mafero

      Juju, au lieu d’aller dancer « Indépendance chacha » chex eux à Kinshasa (Le 29 Juin), ces Congolais préfèrent le faire à Bujumbura où ils ont un premier vice-président. Le Burundi n’est indépendant que dans les slogans de ceux qui le dirigent!

      • Mafero

        Excusez, je voulais dire le 30 Juin.

    • Jupi

      Si un businessman met ses moyens pour faire venir un artiste étranger pour se produire au Burundi, où est le problème avec ça? Vous voulez que tout s’arrête? Et pour quel intérêt ?

      Je pense qu’on doit commencer à savoir distinguer les choses.

  7. ls

    «Ils ne rentreront en masse que s’il y a des signaux positifs au pays»

    Signaux positifs = Gouvernement de transition!

    Vous pouvez toujours courir!

  8. Maria

    Jewe nashaka kuvuga gusa ko naho ca bouge

    turamerewe nabi kubera kubura amazi muri Nord

    de bujumbura. Tuzohava turwara abatagira ama reserves.

    Dutabarize iwacu we.
    Nitwa Maria

    • raphaella

      Maria mbe u bari rira ngo baratubabaye? Inzara Irish mu bana abatavugwa ubutunzi bw’igihugu busubir’inyuma ku musi ku musi mbe hari abagabo (kugira si ndabikeneye abashingantahe) babibona?

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité