Publireportages

L’Ifadem, un appui pour une éducation de qualité au Burundi

28/08/2013 Pôle Annonces Commentaires fermés sur L’Ifadem, un appui pour une éducation de qualité au Burundi

Le ministère de l’Enseignement de Base et Secondaire, de l’Enseignement des Métiers, de la Formation Professionnelle et de l’Alphabétisation, a organisé un atelier de formation pour le renforcement de capacités des formateurs des sections pédagogiques et normales. Une stratégie pour l’amélioration des pratiques pédagogiques des enseignants.

Dotation de livres ©Iwacu
Dotation de livres ©Iwacu

Du 20 au 23 août, 227 enseignants des écoles normales et sections pédagogiques de tout le pays ont participé à un atelier de formation organisé par le ministère de l’Enseignement de Base et Secondaire, de l’Enseignement des Métiers, de la Formation Professionnelle et de l’Alphabétisation (MEBSEMFPA) en partenariat avec l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) dans le cadre de l’IFADEM (Initiative Francophone pour la Formation à Distance des Maîtres).

Une nouvelle approche

Mises en œuvre au Burundi depuis 2008, les principales actions d’IFADEM ont visé essentiellement les enseignants du cycle primaire ainsi que le personnel d’encadrement et de supervision pédagogique (inspecteurs et conseillers pédagogiques) pour améliorer les compétences des instituteurs en pédagogie, dans l’enseignement du français et des disciplines non linguistiques. Sept livrets de contenus de formation ont été produits dans ce cadre.

Pour pérenniser les acquis, ces contenus de formation ont été revus et regroupés en deux livrets adaptés à la formation initiale des enseignants: « Renforcer les compétences linguistiques à l’oral et à l’écrit » et « l’Enseignement /Apprentissage du français par et pour les disciplines non linguistiques »
Ces derniers ont été multipliés et distribués dans les écoles normales et lycées à section pédagogique de tout le pays.

Une formation saluée par les bénéficiaires

Participants à la formation ©Iwacu
Participants à la formation ©Iwacu

En organisant cet atelier, le ministère de l’Enseignement de Base et Secondaire, de l’Enseignement des Métiers, de la Formation Professionnelle et de l’Alphabétisation (MEBSEMFPA) et les partenaires de l’initiative (OIF et AUF) souhaitent renforcer les compétences des formateurs et les sensibiliser aux nouvelles approches méthodologiques d’enseignement des langues et autres disciplines dans un contexte multilingue afin que les futurs enseignants qu’ils sont appelés à encadrer terminent plus outillés.

Elie Hagerimana, professeur au Lycée des amis de Kwibuka en province scolaire de Gitega, témoigne de sa satisfaction : « Cette formation m’a été très bénéfique. En tant qu’enseignant de langue, je découvre de bonnes pratiques pour remédier aux difficultés phonétiques récurrentes que je constate non seulement chez des apprenants de l’école primaire, mais aussi chez les élèves maîtres, des stratégies d’enseignement du vocabulaire et même de la grammaire en situation de communication et même dans des séances d’enseignement des autres disciplines.»

Ladislas Muyuku, Inspecteur Principal de l’enseignement public et privé, qui a représenté le Secrétaire du MEBSEMFPA pour la clôturé des travaux de cet atelier a saisi cette occasion pour rappeler les principales actions réalisées dans le cadre Ifadem. Il a remercié les partenaires de ce projet, l’organisation Internationale de la Francophonie (OIF), l’Agence universitaire de la francophonie (AUF) et l’Agence française de développement (AFD) pour le soutien qu’ils ne cessent d’apporter au gouvernement burundais pour soutenir sa politique d’accès à une éducation de qualité pour tous. Il a exhorté tous les participants et chacun individuellement à tout mettre en œuvre pour que les compétences acquises servent à l’amélioration de leurs pratiques pédagogiques et des résultats scolaires.

Les cérémonies de clôture se sont achevées par une remise de dotation pédagogique : des livrets de formation initiale des enseignants, des manuels de grammaire ainsi que des dictionnaires à certaines écoles sélectionnées par le ministère sur base des besoins préalablement identifiés.

AUF

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Guerre des nerfs

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Guerre des nerfs

La guerre « froide » risque-t-elle de devenir « chaude » ? La question hante obstinément l’opinion qui craint une guerre ouverte entre le Burundi et le Rwanda, deux pays voisins. Depuis la crise burundaise de 2015, une brouille s’observe (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

523 utilisateurs en ligne