Société

Les orphelins fêtent aussi Noël 

30/12/2015 Clarisse Shaka 0
Des enfants, tout joyeux, brandissent leurs cadeaux.
Des enfants, tout joyeux, brandissent leurs cadeaux.

L’Association Nationale de Soutien aux Séropositifs et aux malades du Sida (ANSS) a célébré, ce mardi 29 décembre, Noël pour une centaine d’orphelins et autres enfants vulnérables qu’elle encadre.

Tambours, danses traditionnels et modernes, poésie traditionnelle… tout ce qui peut divertir les enfants était au menu. Des discours ont été prononcés par les représentants de l’ANSS, SWAA-Burundi, Interpetrol (sponsor de cette fête) et le ministère de la Santé, pour souhaiter un joyeux Noël aux enfants et remercier les différents partenaires qui ont contribué à l’organisation de cette fête.

Un enfant d’une dizaine d’années est aux anges : « Je me sens très heureux, aujourd’hui. Nous ne sommes plus des orphelins. Même si je n’ai plus mes parents, je me rends compte que j’ai beaucoup de papas et mamans. »

Après avoir reçu chacun son cadeau, ces enfants ont bu et mangé à leur faim.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Un châtiment qui ne s’explique pas

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Un châtiment qui ne s’explique pas

Certains directeurs des écoles s’apprêteraient à « châtier » les lycéens coupables d’avoir déchiré leurs uniformes pour célébrer leur  joie de sortir du secondaire et d’accéder à l’enseignement supérieur. Iwacu et de nombreux lecteurs  se sont exprimés là-dessous. Parents, éducateurs, syndicalistes, autorités (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 153 users online