Politique

L’Assemblée Nationale adopte son Règlement d’Ordre Intérieur

106 députés étaient présents à la plénière de ce mardi 28 juillet. 92 sur 81 députés requis ont voté favorablement pour le texte qui régira la chambre basse du Parlement pour la législature 2015-2020.

Les députés adoptent le nouveau ROI

Les députés adoptent le nouveau ROI

Des députés de la coalition Amizero y’Abarundi, dont Agathon Rwasa ont voté pour ce nouveau règlement d’ordre intérieur (ROI). 6 députés de cette coalition et un mutwa ont voté « non ». Il y a eu 7 abstentions.

Le nouveau texte ne comporte pas de grandes innovations. On retiendra quand même qu’un quart de députés (soit 31 sur les 121 qui composent l’Assemblée Nationale) peuvent désormais demander la modification de ce ROI. L’ancien texte parlait d’un tiers. Fort seulement de 30 députés, le groupe Amizero y’Abarundi s’est battu en vain pour que ce quorum soit ramené à un cinquième, soit 25 députés.

Une curieuse innovation : sur proposition de Pascal Nyabenda, président du parti au pouvoir, le point 2 de l’article 19 a été supprimé. Il stipule que la composition du Bureau doit respecter les équilibres ethniques et de genre. Cet amendement sera adopté par les seuls députés issus du parti Cndd-Fdd.

Des amendements rejetés d’Amizero y’Abarundi

Les députés d’Amizero y’Abarundi se sont battus en vain pour que le point 3 de l’article 15 soit supprimé. Il stipule que le mandat d’un député peut prendre fin quand il quitte volontairement le parti pour lequel il a été élu ou s’il est exclu.

Non plus, cette coalition n’a pas eu gain de cause avec sa proposition de création d’une commission parlementaire chargée des marchés publics et d’une autre qui s’occuperait des travaux publics.

Enfin, ces députés auraient aimé que tous les votes se fassent désormais à bulletin secret. Mais ils n’ont même pas présenté cette proposition dans la plénière.

A la sortie de l’hémicycle, Agathon Rwasa se dira satisfait de l’adoption de ce ROI. « S’il y a un ou deux articles qui n’ont pas fait objet de consensus, cela ne peut pas empêcher que je vote pour le texte pris dans sa globalité ». Noé Mbonigaba de la même coalition dira que l’exemple des députés de la coalition qui ont voté « Non » alors qu’Agathon Rwasa a voté « Oui » devrait inspirer tout député : « L’élu du peuple doit être indépendant vis-vis des directives de sa famille politique ».

Signalons que l’élection du Bureau est prévue dans l’avant-midi de ce jeudi.

  14   Vos commentaires
  1. Lupy

    Rwasa n’a et ne sera jamais un politicien comme d’alleurs ses amis DD. mais comme tous les sanguinaires de son genre je dis que l’homme peut quitter la jingle mais la jingle ne quitte pas l’homme…

    • Nderagakura

      @Lupy: «Rwasa n’a et ne sera jamais un politicien comme d’alleurs ses amis DD»

      Lupy, l’important n’est pas la mention que tu leur accoles mais leur position hiérarchique dans la gouvernance du Burundi, et n’oublie jamais ko mwamaze 4 décennies mutwarira ku mivyimba y’abahutu sous les pouvoirs sanguinaires et puchistes Upronistes pro-tutsi. C’ est vrai que vous n’avez jamais été au maquis mais avouez du moins que vous avez fait pire que vos adversaires politiques maquisards. Et puis, si le Cndd-Fdd & Cie n’avaient pas mis fin au massacres cycliques du Peuple hutu burundais par une lutte légitime, quel serait le portrait social du Burundi d’aujourd’hui au niveau national et international ??? Uburundi ni ubwa bose, hutu, tutsi/ganwa, twa. Ntabwo rero buzosubira gutwarwa n’ubwoko bumwe nkuko Nditije et Nininahazwe, leaders redoutables de l’aile dure tutsi babiziga, c’est finiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!

  2. SOS

    Nditije a choisi de poursuivre avec Ninahazwe dans l’Opposition de la rue contre Nkurunziza. Ntiyomusiga wenyene mw’ibarabara sans soutien d’au moins une aile politique avec lui. Toutes les grosses pointures de l’Opposition qui étaient avec lui à combattre le 3è mandat de Nkurunziza viennent tous de réintégrer Kigobe, notamment Ndizeye et Ntibantunganya. Ce n’est pas alors Rwasa qui allait refuser ce privilège et rester à militer dans l’impasse.

  3. Muveko Rwasa kuko yarabahinyuye ntazosubira kurwa muri urya mutego mwamuteze muri 2010. Toutes les cartes mwateguye kuva kera CNDD FDD yaraziteguye, ( Manifestations zaranse kuko abaziteguye batari credible ku Benegihugu, Putch yaranse kuko igihugu gicunzwe na l’Armee iri tres efficace, Rebellion nayo murabaza kakagwi kava i Rwanda ayo kabonye). Muri make nimutahe muze twubake Igihugu.

  4. Kandagaye

    Vyiza nuko Nditije yovavanura vuba na Rwasa surtout ko ata mugambwe basangiye. Bose ni aba indépendants qui ne sont soumis à aucune ligne de conduite partisane, bivuga ko ata numwe agomba gusunikwa n’impwemu z’uwundi mu Mizero y’abarundi. Nibareke rero izo nsaku, bagende mu Kigobe canke nyene barindire ko Cndd-Fdd ibirukana, et il y aura certainement d’autres pour les remplacer kurya vyagenze à la 1re vice-présidence, cédée contre toute attente à l’aile uproniste modérée de Concilie, kandi murabona ko bahejeje mandat yabo ata nkomanzi. C’est à Nditije de prendre des décisions qui s’imposent puisque la balle est présentement dans son camp. C’est en tout cas dommage que le duo Nditije-Rwasa ne puisse faire long feu ensemble alors que tout était bien parti, mais cela fait aussi partie du jeu!

  5. Il s’en vient avec force pour construire. Les reveurs comme Nditije sont tombes dans l’eau.

  6. hat

    Rwasa devrait prendre sa carte au cndd fdd. Il accompagne ce parti dans le fossoyement du Burundi pour des intérêts purement personnels. Si tu ne peux changer aucune loi,si même le F O I est du cndd alors Rwasa et les siens ne feront qu user leurs culottes dur les bans de l assemblée. Est ce que Uprona et le reste des opposants iront à la soupe dans les mêmes conditions ?

    • Idéal

      Rwasa est à Kigobe pour jouer un franc jeu et non s’opposer pour s’opposer. Toujours égale à lui-même, il devrait du moins se garantir une première session moins houleuse… Kuki mushaka indyane za tout le temps mu barundi ??? …

  7. Jean-Pierre Ayuhu

    Chers tous,
    Je pense que Rwasa peut être un modèle dans son souci de maintenir la cohésion nationale. L’histoire aura montré que durant cette crise, l’amour pour la patrie a été relégué aux oubliettes …car, lorsque une manifestation, qui au départ pacifique, dérape dans la violence, les organisateurs doivent revoir leur mot d’ordre. Cela n’a pas été le cas. Au contraire, ils ont continué à attiser le feu.
    Par la suite, on a vu et entendu une volonté délibéré de nuire à l’autre dans des termes et propos durs. Ainsi, les organisateurs et leurs amis ont cherché à endosser au parti au pouvoir , un plan de génocide. Pour qui connait le Burundi, je ne pense pas qu’aujourd’hui , il y ait un citoyen burundais qui reverrait l’extermination de l’autre parce qu’il est de l’autre ethnie. Nous avons entendu de tels insinuations lors d’un colloque organisé à Bruxelles, nous l’avons entendu sur Gahuza etc..

    Face à l’impasse, on ne fonce pas. Et là, le parti au pouvoir a failli en refusant d’écouter l’adversaire et même les conseils de ses propos amis.

    Bravo Rwasa qui vote un ROI malgré le manque de souplesse des députés du CNDD-FDD…

    • Niyukuri

      Je peux me tromper car je suis humain!
      RWASA comme UPRONA en 2010, y va beaucoup plus pour recevoir son salaire et accompagner le DD. C’est son choix et je le respecte. Mais comme l’Uprona de 2010, il y va aussi pour se separer lentement de sa base politique! Pendant que lui siege a Kigobe, qu’est-ce qui se passe a Buja rural? On matte ses supporteurs, et ca ce n’est pas patriotique comme le veut expliquer Ayubu. Bon utema urwie bamutiza umuhoro, et je comprends merci!

      • Karikurubu

        @Niyukuri: «RWASA comme UPRONA en 2010, y va beaucoup plus pour recevoir son salaire »

        None washaka akore bénévolat à Kigobe kandi abashingamateka bakorerayo bose bahembwa! Et tu parles aussi d’une éventuelle base politique de Rwasa alors que Rwasa n’a pas de parti politique connu du moins officiel. C’est un député indépendant sans base politique, juste un son collège électorat formés par ses supporters. On dirait que vous ne comprenez pas ce que sait un député indépendant sans parti d’attache. Amizero y’abarundi est une base politique fictif et non effectif, kuko ses députés sont tous des députés indépendants derrière un candidat indépendant mais déchu aux présidentielles, ici Rwasa. Alors, faute de gagner les présidentielles, Rwasa et son équipe des indépendants, ont pu gagner des sièges à Kigobe grâce toujours à leurs supporters sans base politique connu, n’est-ce pas? None yokwiyonkora gute kuri base politique inexistant ??? Quant aux exactions dans son fief de Bujà rural, je me dis que ses supporters ne meurent pas parce qu’il a intégré Kigobe mais parce que ça a toujours été comme ça au Burundi entre adversaires politiques, kandi si vyiza, il faut éradiquer cet acte ignoble!

  8. cleanPP

    Les memes causes produisent les memes effets: A Rwasa devrait cesser d’infantiliser le people et surtout ses adeptes. Il est incapable de s’opposer au desormais parti unique CNDD-FDD

    • abdoul

      Je vous avais toujours dit que Rwasa n’est pas un politicien, et vous ne m’avez pas cru!
      Voilà que certains payent cher leur erreur d’appréciation(ils ne sont pas les premiers!)

      • Mkubwa

        @abdoul : «Je vous avais toujours dit que Rwasa n’est pas un politicien, et vous ne m’avez pas cru!»

        Et s’il n’est pas politicien que fout-il à Kigobe sur le véritable terrain de jeu politique burundais ??? No mw’ishure haraba uwa mbere n’uwa nyuma mugabo bose baguma bitwa «abanyeshure», mu Kigobe naho nuko. Et n’oublie surtout pas qu’il vient en deuxième lieu sur la liste des résultats électoraux sans avoir même fait sa campagne électorale. Genda urabe abayitabiriye du début à la fin comme l’Uprona Concilie, COPA et Jacques Bigirimana, comment ils ont tous mordu la poussière! Ahubwo Rwasa yarakwiye mention «ÉLITE» en politique namba arivyo uvuga !!!

Publicité