http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/Mail-Room-VA-7dec.pdf
Opinion

La stratégie du péché communautaire du président Kagame

22-07-2013

En marge du 21ème sommet de l’UA qui s’est ouvert le 26 mai dernier, à Addis- Abeba en Éthiopie, devant Ban Ki-Moon et une demi-douzaine de chefs d’Etat réunis à Huis clos, le président tanzanien Jakaya Kikwete a exhorté ses homologues ougandais et rwandais à négocier avec leur rébellion respective. Car, selon lui, « pas de paix durable, sans négociation globale. »

L’homme fort de Kigali n’a alors pas bronché.
Sept semaines plus tard, au cours d’une rencontre avec la jeunesse rwandaise post-génocide lors de l’événement « Youth Connekt Dialogue », le président Kagame a tenu ces propos incendiaires : « Même si tu n’as pas tué, lève-toi pour demander pardon pour ceux qui ont tué en ton nom. Ne pas demander pardon pour un génocide commis en ton nom, c’est l’approuver », a-t-il lancé aux jeunes venus l’écouter (voir l’intégralité de son discours dans la vidéo ci-contre).
Dans son discours, le président Kagame comparé le génocide rwandais à l’holocauste, et a soutenu que les Allemands dans leur ensemble n’avaient pas trempé dans l’holocauste alors que dans le cas du Rwanda, « il semble que c’est cela qui s’est passé. » Et d’insister : « Même parmi les quelques peu qui ont eu le courage de cacher les victimes, il y en a qui finissaient par les livrer. »

Ces propos du président rwandais constituent la réponse du berger à la bergère. La stratégie politique adoptée par le numéro un rwandais, pour pérenniser l’hégémonie des Tutsi dans son pays, semble consister en la création du péché communautaire – un tel concept par son analogie avec le péché originel est très prégnant sur une population fortement christianisée – dont le sceau d’infamie marquerait tous les Hutu.

Par ces propos renaît le stéréotype du Tutsi fier, arrogant et dominateur. Et il apporte de l’eau au moulin de ceux qui prétendent que les Tutsi ont un plan d’hégémonie régionale visant à l’instauration d’un empire hima dans la sous-région à l’instar des Juifs avec les Protocoles des Sages de Sion (programme prétendument mis au point par un conseil de sages juifs afin d’anéantir la chrétienté et de dominer le monde).

De tels propos ne peuvent qu’exacerber la méfiance et la haine ethniques en incitant bon nombre de jeunes à céder aux chantx des sirènes de la machine de propagande des rébellions hutu qui sévissent dans l’est de la RDC.
Comme il semble considérer que la meilleure prédiction d’un comportement futur est le comportement passé, veut-il une soumission, une infantilisation des Hutu qui, par sentiment de culpabilité collectif, renonceraient ad vitam aeternam à la conquête du pouvoir ? En ce cas, toute idée de négociation avec des membres de cette communauté deviendrait un non-sens.

  86   Vos commentaires
  1. Sim Ba

    Bonjour Billy Klington Gates. « Les jeunes ont le droit d’être ambitieux. Mais ce n’est pas nécessaire qu’ils soient idiots », a écrit le Professeur mathématicien G.H. Hardy. Et pour vous jeune trop crédule : Un exercice Théologique d’un Jean Bwejeri, descendant de la Reine de Saba-Salomon et des Ménélik kushitiques. Extrait :
    « Je me présente : Professeur Yochanan Bwejeri. Ma titulature princière abrégée est Seruhinda Wa Semukara, Prince de Nkoronko. Je suis le dernier Patriarche, Légiste, Archiviste et Théologien, dans la longue succession de la Dynastie Zagwe, cette lignée salomonique qui détient une place bien connue dans l’histoire spécifique de la Région du Sud Abyssin (Voir notamment le Tracé des Cartes de l’Afrique en1617, ainsi que quelques repères des Royaumes des Benengwe chez le savant Dominicain, Historien, Anthropologue, Linguiste et Théologien, le Père Bernardin Muzungu). Il faut développer la largesse de vue des peuples montagnards établis dans le « Triangle (BTA) » où ils exercent une transhumance réglementée depuis des millénaires de domestication des bovins.
    La Dynastie de Ntare Rushatsi à laquelle s’accrochent trop facilement les historiens actuels n’est pas née de la légende. C’est la légende qui est née de l’incapacité des générations d’après la rupture de 1567 de reconstituer les faits et gestes de leurs ancêtres. La dynastie Ntare Rushatsi et ses descendances sont une branche des nombreux descendants Zagwe, en ligne directe, sur des générations qui remontent au moins à la Reine de Saba. Seuls les clans qui ont gardé les codes peuvent reconstituer cette majestueuse épopée.
    Notre Dynastie ancienne est connue localement dans les manuels d’histoire coloniale simplifiée, sous le nom de « Jabwe ». « Jabwe » n’est rien d’autre que « Zagwe », le frère de Ménélik I, fils du Roi Salomon et de la Reine de Saba, appelé à être le premier souverain masculin du Royaume de Saba, désormais réunifié avec Israël. Il n’y a donc aucune surprise que les traditions dynastiques et théologiques de nos ancêtres soient en tous points hébraïques, conformément à la Loi de Moise. Sur les images ci-dessus, je porte la Kipah juive, le Keter Kushitique, et le Shevet patriarcal. Je discute méticuleusement des points de rituel et de doctrine pour Pesach-Kurya Umwaka, avec des rabbins et des ‘parnassim’ responsables de communautés Juives en Diaspora. Ces attributs se retrouvent tels quels sur nombre d’images des anciens, que l’Institut a méticuleusement annotées et archivées. ». http://www.arib.info/index.php?option=com_content&task=view&id=930&Itemid=86

  2. Keza

    Pour ceux qui veulent savoir l’autre face de cette histoire!
    http://www.independent.co.ug/the-last-word/the-last-word/8064-rwandas-intriguing-experience

  3. Sim Ba

    Monsieur Guilbert Mbonimpa,

    « La stratégie du péché communautaire du président Kagame » !? Non ! cher compatriote Guilbert. C’est La Stratégie du Péché originel d’Adam et Eve. La négation de l’authenticité des « Protocoles des Sages de Sion » ne mène nulle part.
    Eric Conan, Damien Cottier, Pierre-André Taguieff, et autres éminents écrivains peuvent bien se grouiller, mais ils n’y peuvent rien montrant qu’il s’agit d’un faux dont le faussaire serait un certain informateur de la Police secrète tzariste, à Paris, un prénommé Mattheus V. Golovinski (1865-1920).
    « Les Protocoles des Sages de Sion » EST un procès verbal de quelque 100 pages, procès verbal de 24 réunions-séances de Juifs conspirateurs secrets, chacune desquelles dénommée « Protocole ».

    En ce qui concerne la similitude de « Les Protocoles des Sages d’Israël » avec le « Plan de l’Empire Hima-Tutsi » (Plan de la Dynastie Tutsi, Parti Démocratique Ugandais) est surprenante ! Et de ce dernier à la théorie judaïsant les origines des Tutsi par l’Institut judaïque de Havila des Yohann Bwejeri et autres Kirombo est un jeu de bébés.
    Nota bene !
    Je ne suis pas en droit de commenter une petite citation d’une phrase d’un président de la République, Son Excellence le Général Paul Kagame. Je ne suis pas non plus en droit d’écouter tout son trop beau discours sur l’avenir de son peuple et Son Peuple. J’en ai savouré quelques extraits tirés d’ici et là avec grande admiration mêlée de stupéfactions.

    • billy

      Vos hypotheses sont farfelues, genetiquement les Tutsis sont d’origine africaine (ouest du lac Victoria, probablement des Himas) et non juive ou , des etudes ont etes faites sur leurs marqueurs genetique, je vous invite a lire cette article scientifique.
      « The Levant versus the Horn of Africa: Evidence for Bidirectional Corridors of Human Migrations »
      http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1182266/

  4. None mushaka ko Africa ija imbere gute mu gihe n,abategeka bigisha amacakubiri imbere yabo barongoye?Menya aho isi igeze , mu gihe mumitima ari amacakubiri gusa simbona iyo turiko turaja, birababaje.

  5. Gatogato

    Aficains insensés, allez-vous rester toujours dans vos divisions infinies.
    Au lieu de penser à construire pour une liberté de mieux vivre , vos vaines pensées restent attachés à la nature de nos visages qu’on ne choisit même pas.
    Réveillez-vous bandes d’inconscients pour une Afrique meilleure, pardonnez-vous mutuellement, personne n’est responsable d’un tueur, le meurtre n’engage que le tueur et n’a pas d’ ethnie.
    Si tous les hutu tuaient il n’y aurait plus de tutsi et réciproquement.
    Seulement ceux qui incitent au meurtre devraient réfléchir, le péché use plus celui qui le fait parce que le mort lui, il est exempt des remords.
    Respectez le seigneur et la vie et ainsi vous vivrez dans le bonheur.

  6. anthony

    Ivyo bintu birateye ubwoba. Naherutse abakristu n’abaruka ubu bavuga ngo ko ivyaha vyabo vyishe Yezu Kristu. Barakenyeye n’umuhutu acaruka agume yiyagiriza ko yishe abatutsi. Aho ni ukurenga akarimbi basi.

  7. BIBI1er

    Au risque de me faire incendier par l’ensemble de la communauté Congolaise (que j’apprécie énormément et qui joue un rôle primordial à Kigali d’ailleurs), le « Tutsi land » va devenir une réalité .

    L’ONU et autres organismes mondiaux réfléchissent actuellement à la mise en place de ce territoire qui devrait occuper une partie de l’Est du Congo.

    J’aimerai profondément me tromper, mais l’actualité de ces dernières années semble pencher en la faveur du Président Rwandais (qui toutefois a sa marge de manœuvre limitée et son temps est compté à la tête de l’entreprise « Rwanda Incorporation »)

    ce raisonnement ne s’appuie pas sur de l’intuition ou un souhait, des preuves tangibles existent et valables pour le commun des mortels. Le plus difficile reste à emballer l’annonce et la transition pour ne pas choquer les Congolais et la communauté internationale.

    Au final certains Banyamulenge Burundais pourraient en profiter également… RDV dans 3 ans pour vérifier ces faits.

    qui en fait le pari?

    • lala

      « L’ONU et autres organismes mondiaux réfléchissent actuellement à la mise en place de ce territoire qui devrait occuper une partie de l’Est du Congo. »
      Si vous ne donnez pas vos sources, on ne va pas vous prendre au serieux. Je doute qu’il y’aura un Tutsi land, tout simplement parceque les populations rwandophones et burundophones hutus comme tutsis sont minotaires au Nord et Sud Kivu. C’est une idee dont on a parle au Burundi durant la guerre civile, qu’est ce qui est arrive? Un president hutu, et une assembleee nationale hutu en majorite qui gouverne tout le Burundi. C’est ce qui va passer au Rwanda bientot (je parle en annees), et sans guerre civile. C’est la nature des choses. Les Rwandophones du Congo vont bientot cesser de combattre leur gouvernement et vivre avec leurs compatriotes, bientot, tres bientot.

    • Federation

      Bien qu’étant pour la liberté d’expression, je pense que ce commentaire n’aurait dû pas être publié. Savez-vous cher @BIBI1er combien de personnes sont mortes à cause de cette idée farfelue et sans fondement de Tutsiland ? De grâce arrêtez de divulguer ces rumeurs que certains esprits fragiles prennent pour argent comptant et utilisent pour massacrer leurs frères et soeurs humains!

    • Ndabona

      Qui veut brûler son AKAZU, il faut lui prêter le feu.

  8. lala

    @Kamitatu
    « L’empire Hima ou empire Tutsi? Heureusement que vous le dites au Burundi peut être pour plaire à la dysnastie des Bashubi qui gouverne. »
    Ca na pas de sens de parler d’empire Tutsi: l’origine de la Royaute Rwandais est Hinda, Burundaise du Buha dirige par les Hindas, Ankole:Hindas, Toro: Hindas, Karagwe:Hindas/Sambo Buhaya:Hinda… La plupart des eleveurs de la region des Grands Lacs son Himas, meme au Rwanda: Tutsi: 60%, Hima: 40%. Burundi: Tutsi:40%, Hima:60%. C’est clair que les Tutsis sont sous representes parmi les eleveurs des Grands Lacs, la question est de savoir qui sont les Tutsis? Des Hima d’origine ou autre chose?

  9. Murundi

    Sigaho sigaho kwambika ibara umuntu ariko arumvikanisha abo ategeka, erega mbona mwasaze…en tout cas iyo mubanza mukaraba neza iyi video kuko mbona ahubwo ariko arigisha kabisa, nabantu bakemera bagasaba ibigongwe

  10. Mahano

    Je crois que beaucoup de commentateurs n’ont pas pris le temps visionner la video inctiminee. Kagame confesse le crime des crimes qu’il a commis contre ses frères de race. Il le dit plusieurs fois, en utilisant des tournures a la fois indirectes et directes. C’est le cas quand il recommande a son public de « jeunes-urubyiruko » de soutenir « aya mateka mabi cyane, atagira n’ukwasa, … aya mateka twashyizeho mabi cyane… » il dit cela en pointant son pouce par derriere, dans un geste de degout et de mepris prnonce para rapport a ce qu’il a fait contre ses frères Tutsi, et au souvenir de la trahison qu’il a commise contre les petit garcon qui lui avait crache son desespoir a la figure, et a qui il avait demande pardon, lui Kagame Paul, President du Rwanda.

    Kagame n’a pas non plus cache a plusieurs reprises qu’il avait mis en place le seul et unique systeme politique qui puisse convener a des gens qui ont commis un genocide. Il ajoutait qu’il est impossible qu’un tel systeme puisse se retrouver dans un pays existant sur cette planete en ce siècle de justice internationale. Il a insiste plusiieurs fois que le « systeme rwandais » de gestion de la transition post-genocidaire avait franchi « la ligne rouge » en matiere d’accomodation des genocidaires.

    J’invite les lecteurs et les commentateurs a faire preuve, pour leur proper gouverne, d’attention et d’ecoute avant les commentaires, et d’une honnetete minimale dans leurs commentaires.

  11. kayebe

    Je trouve toute une contradiction dans les ècrits de kamitatu qui introduit que Kagame est the best leader in Africa et que le Deveveloppement tire sur tout le front..et enfin il met en garde le narrateur de ce texte en lui disant tout de meme que Heureusement qu’il le fait au Burundi…Cela montre tout simplement que Kagame et ses freres Tutsi ne sont pas à la tète du Rwanda pour des raisons du developpement mais plutot parcequ’ils sont Tutsis..Ils savent eux-memes qu’ils gouvernent un pays Où ils ne sont pas aimès…Attendez voir…Vous me contredirez si jamais Kagame ne se fait pas èlire pour un autre mandat en attendant que son fils grandisse.

  12. Anonyme

    Évoquer une question liée à l’histoire ethnique dans nos pays soulever des polémiques eu égard aux différentes tragédies que nous avons connu.
    Concernant la vision évoquée par l’auteur de cet article , personnellement je pense que c’est une opinion que pourrait avoir pas mal de personnes dans nos deux pays. Cependant j’ai bien écouter le discours de Kagame , ce qu’il a dit est réel. peut être il fallait qu’il insiste sur les règlements de compte ou les actes de vengeance qui ont eu lieu après. Je ne vois pas en quoi aujourd’hui par exemple au Burundi parler qu’ en 1972 nous déplorons les massacres commis soit disant au nom des Tutsi ou des hutu en 1993 …… Ne sommes nous pas tous coupables de manière collectifs, si c’est pas nous ne s’agisse t il pas de gens qui prétendaient agir au nom des Tutsi ou des Hutu. Tenter d’ échapper à ces réalités c’est effacer l’histoire. Demain dans la vérité réconcilation , n’attendons nous pas que l’UPRONA , le FRODEBU , le CNDD FDD , le FNL demandent pardon aux burundais sur leurs responsabilités historiques même s’ils seront diriger par des personnes qui n’ont jamais trempé dans ces tragédies qui ne connaissaient les événements passés que par l’histoire. Toutefois il faut nommer les responsables de ces tragédies individuellement sans toutefois nier la part jouer par nous tous. tout simplement se taire , observer l’injustice ou le meurtre ou le génocide n’est pas un crime ? Malheureusement nous avons hérité de cette histoire lourde de sang malgré nous.Nous devons dépasser ces spéculations politiciennes et agir pour notre futur. Pour guérir nous devons passé par là même ci cela gêner pas mal de gens à voir l’article et les commentaires. Aujourd’hui il est claire que le Rwanda et Kagame doivent évoluer vers plus de démocratie et éviter la globalisation (sans toutefois désapprouvé les propos tenus ) autant ces détracteurs doivent accepter la réalité historique dénoncer le génocide et ses racines. Envisager des négociations avec le FDLR sans qu’ il renonce au génocide et accepter de demander pardon aux Rwandais pour les actes commises au nom de mouvent et enfin envisager sa dissolution pur et simple entant que mouvement constitué sera impensable et illogique pour les Rwandais et surtout pour tout un chacun de nous si nous étions à leur place.
    La solution est qu’il faut pousser Kagame qui a des résultats économiques époustouflant vers une ouverture démocratique et surtout vers son départ du pouvoir. il faut que cette pression soit simultanément exercé sur le Burundi , l’Ouganda et le Congo. Car le problème dans tous ces pays est d’ordre démocratique . la dictature dans notre région mène vers les divisions ethniques.

    • Désiré

      parle pour toi même! moi en tant que hutu, JE NE DEMANDERAI JAMAIS PARDON POUR UN CRIME QUE JE N’AI PAS COMMIS! POINT

      • Muhirwa Alain

        Le chancelier (Premier ministre) allemand Willy Brandt, lors de son voyage à Varsovie s’est agenouillé devant la stèle commémorant la révolte du ghetto juif de Varsovie pour demander pardon au non des Allemands.

        Pour ceux qui connaissent l’histoire personnelle du chancelier, il a été parmi les résistants allemands contre Hitler et donc n’a rien à voir avec le génocide des juifs auquel il n’a jamais participé.

        D’ailleurs, à ce propos, il était pas prévu qu’il s’agenouille dans le protocole et les Polonais comme les Allemands de sa délégation présents ont été totalement surpris de le voir faire mais ce simple fait a permis de faire comprendre aux peuples qui avaient souffert de la barbarie nazie que la République fédérale d’Allemagne était une nation qui avait accepté ses erreurs, sa barbarie nazie et les assumer en demandant Pardon.

        Le Premier ministre belge Guy Verhofstadt, né le 11 avril 1953, lui qui avait 9 ans au moment de l’indépendance du Rwanda a demandé pardon au Rwandais pour les erreurs coloniales passés de la Belgique qui ont générées les fondements scientifiques de l’idéologie ethnique et donc le génocide qui devait suivre en 1994 (sans oublier les massacres antérieurs à 1994 soit 1959-1994)

        Ici, le plus important ce n’est pas de demander pardon pour des actes que nous n’avons pas commis mais de dire, QUE L ON SOIT TUTSI, HUTU, TWA ,GANWA…ou BURUNDAIS simplement,  » PLUS JAMAIS CA » ou « PAS EN MON NOM » (NOT IN MY NAME).

        C’est une question qui concerne chacun d’entre nous et non pas la communauté ou la famille auquelle on n’appartient, c’est une question qui relève de notre conscience propre, de nos actes que nous posons chaque jour car voir le mal, ici la haine de l’autre et les idées génocidaires, et ne pas les dénoncer, même dans un murmure, fait de vous un complice d’une certaine manière…non pas au niveau de la loi mais au niveau moral….

    • Yeboyeboh

      En tant que Tutsi attentif a ce qui se dit et s’ecrit ici et la sur mon peuple, j’ai trouve l’intervention de Paul Kagame totalement plonge dans le negationnisme de type affairiste et criminel, et cela ne fait honneur a personne parmi ses concitoyens et ses partisans.
      1) D’abord, il a transforme malicieusement et intentionnellement les propos du jeune garcon a qui il aurait demande « comment il vit? (mubaho mute ?) » et qui lui aurait retorque qu’il ne vit pas, puisque lui, Kagame a relache les tueurs de ses parents, avec qui le jeunot croise toujours, a ses risques et perils. Kagame a conclu que le jeunot avait pardonne les tueurs, ce qui est tout le contraire
      2) Il demande aux jeunes Hutu de se lever pour demander pardon pour les actes de leurs parents et des membres de leur race ; et en meme temps, il veut que tout le monde se revendique RWANDAIS. Des jeunes HUTU demandant pardon a des frères RWANDAIS, pour un genocide commis contre les TUTSIS (voir Amendement a la Constitution du Rwanda en 2008),… allez-y comprendre quelque chose !
      3) Lui-meme Kagame, avoue qu’il demande pardon quand il est a l’etranger, au nom des RWANDAIS, qui ont commis l’innommable, et don’t il fait partie. Puet-il nous citer un seul TUTSI qui a jamais pose le geste de demander pardon pour le genocide commis contre les homes et les femmes de sa race ?
      4) Il compare a juste titre le genocide des TUTSI d’Afrique Centrale au genocide des JUIFS en Europe Occidentale. Peut-il nous aider a predire ce qu’il obtiendrait comme reponse, le jour ou il demanderait a Simon Wiesenthal, ou a Elie Weisel, ou a Ephraim Zurof de demander pardon pour le genocide commis en Allemagne ou en Pologne?Russie contre les homes et les femmes de leur race ? Au bas mot, ce donneur de lecons RWANDAIS recevrait une balle dans la tete dans la demi-heure qui suit; dans tous les cas, il se retrouverait, dans les 3 mois qui suivent l’entretien, devant un tribunal militaire (genre Nuremberg ou Eichman) et finirait tranquillement ses jours devant un peloton d’execution, ou un gibet de potence !

      • Federation

        A part quelques passages ça et là que je ne partage pas ou que j’écrirais autrement si j’étais à votre place, je trouve votre propos très intéressant ! C’est un point de vue intéressant qui n’a pas été souligné jusque là en effet! I enjoyed reading this! Amahoro, Shalom!

  13. patriote burundais

    Muzogeza ryari kwandika ama articles ahimiriza amacakubiri hagati yabavukana? Uyu muntu yanditse iyi article akwiye kwiga gutanga inkuru uko iri akareka kwandika indoto ziri mu mutwe wiwe. Singomvye kuvuga ko Kagame yera, ariko ibikorwa vyiterambere ariko akorera Urwanda ni vyinshi kuruta ayo mabwa muriko mumwagiriza. Mukwiye kuraba neza ko amajambo mwandika ari ayazanira amahoro n’ubumwe akarere kacu kasinzikajwe n’amacakubiri. Il n’y a pas, il n’y a été et il n’y aura jamais d’hégémonie d’un ou d’un autre peuple ( ou ethnie), mais il y a tout simplement une guerre d’intérets entre politiciens. Arretez de tromper le peuple!

  14. Kamitatu

    Kagame is the best leader in Africa.
    Rwanda iriko aratera imbere sur tous les fronts sauf peut le droit de dire du n’importe quoi en ce qui à trait au Génocide. L’article est bidon, prétentieux,…. Le journal IWACU a fait un virage de 180°, on est loin du journal Iwacu qui consacré un Magazine pour vanter la discipline et l’organisation militaire du M23. Pour le moment on dirait un journal de Kinshasa et Pro Kabila qui s’attaque à tout ce qui est Tutsi, qui stigmatise Kagame et parle de débandade du M23. Quand vous parlez que « le Tutsi est fier, arrogant et dominateur » et que « les Tutsi ont un plan d’hégémonie régionale visant à l’instauration d’un empire hima dans la sous-région à l’instar des Juifs avec les Protocoles des Sages de Sion (programme prétendument mis au point par un conseil de sages juifs afin d’anéantir la chrétienté et de dominer le monde) », votre journal dépasse les limites et devient un Nyabusorongo ou Kangura Bis. L’empire Hima ou empire Tutsi? Heureusement que vous le dites au Burundi peut être pour plaire à la dysnastie des Bashubi qui gouverne.

    • Federation

      Excellent! Rien à ajouter! J’aurai pu écrire les mêmes lignes pcq j’approuve à 100% ce que vous dites!

    • Umurundi

      Excellent

    • JP-K

      @ Kamitatu

      Nyabusorongo – du moins ses pamphlétaires – est déjà sur ce forum. Tu crois qu’anonymous c’est qui?

      • Federation

        J’adore!

  15. mututsi

    Il a sa conception de voir les choses : liberté d’expression, mais qu’il ne doit pas imposer à tous les Rwandais. Il y a de nombreux Rwandais dont beaucoup de ses anciens compagnons de lutte qui l’accusent d’avoir déclenché le génocide en abattant l’avion qui transportait deux Présidents. Les crimes de guerre, les atrocités en RDCongo qu’il continue à commander, la dictature au Rwanda, les assassinats ciblés qu’il commande au Rwanda et ailleurs sur ses anciens compagnons de lutte, mais c’est lui le grand assassin du Rwanda, de la RDC et de la Région des Grands Lacs même. Lui, qui est coupable, ne demande pas PARDON, mais exige aux autres, INNOCENTS, de demander Pardon pour les crimes qu’ils n’ont pas commis. C’est déplacé.

  16. Rupande

    Quoi qu’ il en soit, que vous soyez pro-ou anti-KAGAME, que vous soyez pour ou contre ses idéologies, la vérité est unique: Même si le Rwanda de Kagame donne l’impression qu’ il progresse en regardant le facteur économie, en réalité, ce pays va vers le gouffre et s’enfonce d’ avantage dans le fossé.

  17. Stan Siyomana

    Et voici ce qu’en dit le journal kenyan The East African:
    1. Article d’Ignatus SSuuna, correspondant special:
    Genocide: debate rages on over call for apology.
    (www.theeastafrican.co.ke, Saturday 20 July 2013 at 13:59).
    2. Apology: singling out a community over the genocide is not right.
    (www.theeastafrican.co.ke, Friday 19 July 2013 at 15:26).
    Merci.

  18. P.K

    C’est rare d’avoir un president en afrique d’une telle franchise et vision , c’est qui est sur c »est un grand travailleur visionneur , detromper vous , On peut juger facilement quelqu’un mais n’est pas admettre qu’il travaille pour developper son pays economiquement serait malhonnete. Socialement , il fait le mieux qu’il peut et les Rwandais en sont fier à part une diaspora Française et Belge hostile nostalgiquement.

  19. JP-K

    Chers amis,
    Je tenais à écouter le discours de Kagame avant de faire mon commentaire. Je comprends que Guilbert Mbonimpa donne son opinion. C’est son droit. Mais qu’une opinion aussi mensongère, aussi abjecte, aussi nauséabonde, raciste même soit publiée sur le site IWACU c’est vraiment étonnant. On sait bien que Guilbert Mbonimpa l’écrit pour la consommation des occidentaux.

    Kagame parle à sa jeunesse. À cœur ouvert. Tel aurait dû être le titre d’un article intelligent.

    • Anonymous

      Shame on you!! you deserve hell !! This site is not for the extermists (H or T)like you JP-K!!!! Go to Bujumbra news and make your contribution there!!!

      • JP-K

        Anonymous,

        None ga sha ko ataho nimiriwe kwandika ! Reka mvuge c’est mon droit naho mbona IWACU inyankira. Nawe urafise Nyabusorongo, donc turi match nul ! Niwaba ubabajwe nuko nandika, ntako ndi bugire ! Uzotinda uruhuke.

        • Federation

          @JP-K :
          J’avais loupé vos posts ! Urumugabo pe! Ndakunze inyushe wahaye uyo mu Anonymous wo kwa Nyabusrongo 🙂 !

  20. Anonymous

    mem « Ibuka » les victimes directes du genocide se sont eloignes de ces propos de « Kagabo », alors je ne comprend pas ce que certaian burundais ici essayent de defendre de cette connerie!!!

    • Umurundi

      Garde ta propre connerie mon chers, toi qui ose dire des choses, etant loin du terrain pour voir sa realite

    • abruzi

      « mem « Ibuka » les victimes directes du genocide se sont eloignes de ces propos de « Kagabo » »
      As-tu des référence ?Un lien ou autre chose?

  21. Terimbere

    NON et NON!
    En tant que Tutsi, je demande pardon !!??!!!
    Cela est une insulte notoire a tous les chefs d’Etats, a tous les Tutsis du monde, a tous les Rwandais, tous les Africains et une honte pour l’humanité!
    Cet homme n’a plus de conseillers! Tous ceux qui l’ont fait ce qu’il est aujourd’hui nous ont soit quitte, soit fui leur pays, soit en prison, soit se sont eclipses a l’interieur du pays pour pouvoir attendre indignement la fin de leur vie!
    A Londres, il a dit que; UMUGABO NTAHUNGA!! Pour parler de ses dissidents qui lui ont fui! Et tout le monde a applaudit, comme toujours!
    Il avait oublie a ce moment que lui même et sa famille avait fui le pays! None nawe ntiyiyita Umugabo canke?!
    Et comment interpreter ces recits, c’est tout simplement un acte de desespoir, d’un homme, qui devient chaque jour, plus faible et qui voit la communaute Tutsi du Rwanda le lâcher progressivement!
    J’ai tout de meme une dent contre Museveni, qui a pris une personne pareille et l’a mis a la tete d’une armee libre!

  22. Gervais H.

    A lire les commentaires sur l’article, on dirait que la question de l’insecurité dans la Region des Grands Lacs et le role qu’a joué le Front Patriotique Rwandais est une nouveauté. La culpabilsation collective et communautaire dans le cas du Rwanda est un fait – simplement! J’ai suivi de près imanza za GACACA, c’est là que j’ai compris qu’au Rwanda l’histoire se repetait. De Kagitumba, à Kigali en passant par Bukavu et Tingi Tingi, Kagamé et ses hommes ont fait plus ou moins 5 millions de victimes. 5 millions! (Suffit de lire entre autres les rapports de l’ONU).

    Au font, Kagamé n’a jamais caché ses intentions de transformer une partie de la population en citoyens de seconde classe – abitangaza ngaha kuri uru rubuga nibo bantangaza. Et dire que abatwara ngaha mu Burundi bita uwomugabo ngo ni COPAIN, c’est une honte.

    Ewe jewe naragowe. Komera

    • Umurundi

      mbe ni 5 millions canke 6 millions, mperuka Rwasa avuga ngo ni 3 millions

    • Federation

      Comme mon cher Murundi, nahora nsoma kuri KongoTimes (site internet raciste au plus haut point!) canke ku ma pancartes y’abiyita « combattants » (des racistes primaires également) ko pres. Kagame yishe tant tôt 8 millions ,tant tôt 10millions .

      Soyons sérieux et analysons son discours d’1h07 et limittons nous à cela!

  23. Gateretse Jean Marie

    Sha nasomye inkuru nyinshi zanyu nkazikunda ariko iyi yo ntibaho, ayo macakubiri mwambiyse Kagame kandi nabonye ariko arigisha ugwaruka gwabo kugira bazobeho neza, mwabikuye he? Karashizingani mwandike ukuraho twahora tubemera? Canke votre journaliste afitaniye ikibazo na Kagame…..

  24. Kubwimana Alphonse

    Mana yanje, erega nibara mwamurengereye Kagame, en tout cas nayiravye video ntaho ihuriye nivyo mwanditse, essayer de ne pas mettre des sentiments pour rester dans la ligne du professionalisme sinpn votre engouement et cridibilite disparaitron. Kagame ahubwo c’est un grand leader, nabonye ukuntu yigishije abantu ndanyurwa, kandinukuru kabisa, icoduha abantu nkabo bakunda igihugu natwe twova mukajagari ka politique kadahera. Rega ngaha mbona duta umwanya tuvuga gusa nayo kwa Kagame mbona bavuga banakora

  25. Stan Siyomana

    1. Un medecin rwandais Dr Eugene Rwamucyo a ecrit:
    « Accepter de supporter indefinitivement le poids d’un crime qu’on n’a pas commis, porter injustement le qualitative de « criminal de genocide » sans clamer son innocence est une entorse a la recherché de la verite »
    (voir http://www.rwamucyo.com).
    2. @Federation 22-07-2013 @ 12:33:24
    « Il (le President Paul Kagame) ne fait qu’expliquer ce que les specialists ont appele le genocide de proximite. Il n’est donc pas le premier: « N’epargnez pas les enfants! Memoire d’un genocide de proximite »
    -Le livre dit (tout simplement?): « Le genocide des Tutsi etait un genocide de proximite. Ou etait votre voisin, votre collegue, votre ami… » et le site http://www.larousse.fr definit « memoire » comme « souvenir qu’on a d’une personne disparue, d’un evenement passé… »
    Je comprends que l’un des auteurs, le rwandais Dr Placide Kalisa (President honoraire d’Ibuka-Memoire et justice) puisse ecrire une memoire sur ce qu’il aurait vu ou vecu au Rwanda, mais quel est le role des autres co-auteurs, Edouard Jakhian (decede le 21 mai 2013, fondateur(?) d’une association regroupant les avocats et juristes Armeniens de Belgique) et Radouane Bouhlal (ancien president de MRAX (=organisation qui lutte contre le racisme et l’anti-semitisme en Belgique).
    Sur les sites de vente amazon.com et amazon.fr il n’y a toujours pas un seul commentaire de client sur ce livre, pourtant ecrit par des « specialists du genocide de proximite ».
    Merci.

    • Umurundi

      Permet moi de te rappeler que ce Docteur Rwamucyo que tu viens de citer un genocidaire.

  26. Jereve

    Questions à Kagame : pourrait-il nous affirmer que lui et le FPR sous ses ordres ont arrêté le génocide et conquis le Rwanda en distribuant des bonbons et des fleurs aux populations hutu? S’il y a eu quelques victimes collatérales peut-il en estimer l’ampleur? On parle de trois, quatre et même plus de millions de victimes lors des opérations du FPR en RDC. Il n’en parle jamais. De ces massacres, Kabila père a dit que c’est « un petit problème », c’est peut-être rien du tout pour Kagame. Ces jeunes ont besoin de savoir tout cela pour exorciser les démons du passé.

  27. Ndagijimana Gerard

    Eh amis burundais, vous vous trompez sur ce monsieur Kagame, moi j’ai pris mon temps de bien visionner ce viideo. C’est tres interessant, son message est claire. En tout cas il est patriote, intelligent, et il aussi visionnaire. Au fait les gens ne prennent pas assez de temps pour analyser son discouts, mais il dit la verite, comme quelqu,un qui prepare la jeunesse a affronter le futur dans un climat serein. Si possible cespratiques devrait plutot etre rependues meme ici chez nous, abantu tukavugisha ukuri, abatwiciye 72, bagasaba ikigongwe….Sha jewe kiriya gihugu nagihungiyemwo 72, nigayo nkorayo, ariko il faut voir, nasubiyeyo dernierement naratangaye tout a change completement….emwe natwe tubanze twirabe…..

    • Federation

      Commentaire intéressant et constructif aux antipodes de bien d’autres qu’on peut lire ça et là. Merci.

    • Et toi Gerard, comment peut tu dire a quelqu’ un qui n’ etais pa nee dans ce period qu’ il a commus un genocide alors qu’ il etais meme pas dans ce monde??? Peut tu justifier, les erreur des nazi, au Allemand naient dans la 21eme siecle?!? certainment pas. A propos du development, tu n’ es rien dit parce que un develpoment sans partage ne singifie rien. A qui ce development est fais?? Au Rwandais??? Allez faire biend to devoir a domicile est tu apprandra que la masse populaire, les owner du pay n’ a rien!!! un jour ou l’ autre ce pays se soulevera parce que au partage inequitable des biens du pay. Uburundi bwaraciye mungorane tugomba kuzibaza abazikoze, mugabo ntituzibaze abana babo?!?!

    • mututsi

      Mr Ndagijimana Gerard
      C’est bien de constater les avancés du Rwanda au Rwanda même.
      Mais il faut constater aussi les millions de morts en R.D.Congo.
      Patriote ne signifie pas qu’on doit massacrer les voisins d’un autre pays.
      Il faut aussi se poser la question : Combien d’anciens collègues de Kagamé sont morts ou sont exil ?
      Pourquoi ? Kagamé a réussi à maquiller le Développement grace aux richesses pillées de la RDC. Et cela ne doit pas distraire la Communauté Internationale.

  28. Kigabo

    Federation,
    T’irriter pour un commentaire d’un journaliste ou un édito de Kaburahe, nous montre que ton niveau intellectuel laisse à désirer, décidément. Ubwambere wararyosha ikiyago, none ubu utanga inkevya, ndake!

    • Federation

      Merci pour vos conseils, ô combien très sages! A mon tour de vous recommander ce passage des Saintes écritures : Matthieu 7, 1-5. Sans rancune cher Kigabo!

    • Umurundi

      wewe niveau intellectuel yawe n’iyahe???

  29. Marcos

    Iwacu, ndibaza ko uri ngaho kugira ufashe abantu kubana neza canke kwumvikana. None nkiri jambo waryanditse wiyumviriye inkurikizi rifise?  » Par ces propos renaît le stéréotype du Tutsi fier, arrogant et dominateur. » Nagomba ndabasabe nshimitse muze murandika mwongera mwiyumvira impact yivyo mwandika. Kuko kwandika si gutondesha indome gusa. Ndaneguye nivuye inyuma iro ryungane.

    • Hahahahahaahha….vyagushavuje, canke yavuze ibitarivyo?? which one my brother MARCO???
      Erega ukuri guca muziko ntigushe?! Isigure neza twumve???

      • Anonymous

        nous ls tutsi nous somme terrible!!! Si qulequ un dit la verite a haute voix ( le stéréotype du Tutsi fier, arrogant et dominateur,…) nous sommes les premiers a nier publiquement ,alors que dans nos foyers nous disons la meme chose a haute voix!! come on!!! Je peut meme ajouter d’autres!!!!

        • Federation

          On appelle cela la haine de soi (kubera ndizeyeko muzi ukuntu benshi bazize ivyo muvuga!) et on a déjà vu ce comportement sous d’autres cieux. Mwovuga ivyubaka vyoba vyiza mon cher Anonymous (shirako izina!).
          PS : Ibuka abantu baciwe amaguru,, bakicwa nabi, ngobarehe n’ababica parce qu’ils trouvaient que leur haute stature leur donnait de la prestance et fierté,…
          Je vous recmmande ce rapport de 2008 : »Words That Kill » au cas où vous auriez quelques minutes :
          http://www.international-alert.org/sites/default/files/publications/WordsthatKill.pdf

        • Umurundi

          wobishingira intahe ivyo uvuze>>>

    • Terimbere

      Marcos, bareke abo bana biyandikire ivyo bashaka!
      Peut-etre que dans le context actuel burundais, ce mot ne vexe personne!
      Iyari ingwe yabaye akayabu!
      Dans l’histoire, cela a une autre signification!
      Et il ne faut pas eprouver ni aucune peur ou honte! Et vous etes invites tous a l’accepter ou le refuter dans une culture de maturite, tolerance et moderation!

  30. Nzigamasabo Claudine

    Hahahha, sha kagame mwamwumvise nabi erega, en tout cas iyi reconciliation niyo , abana batakoze ihonya bwoko bariko baraganira kugirango bamenye ivyabaye comme ca bo ntibazobisubiremwo. ce pas un pardon general comme tel nabnye ari ukwemera ivyakozwe hanyuma hakabaho iyindi generation ikabaho neza atakanganano ifise kumutima….

  31. Barumwete Jeremie

    Mes chers amis , Kagame est très intelligent et très patriote. En tout cas il fait ce qui est pour son peuple. C’est plutôt encouragent de voir les gens Hutus demander pardon, car ce crime est grave. Il fallait aussi que les autres d’ici emboîtent le pas….Pour juger Kagame il se rendre dan son pays, au lieu de passer des heures a critiquer sans donnes tengibles. Moi je respecte son leadership, il transformee son pays, qui raflle tous les prix afrinains et internationaux ( securite, corruption, sante, proprete, environnement….), Aller sur youtube et voir meme combien ce debat etait tres bien, en voyany les gens qui demandent pardon, qui acceptent et regrettent de ce q’u;ils ont fait……c’est inimaginable, la reconcilitation vraiment est partie d’une base solide….moi j’ai vecu dans ce pays avant le fpr comme refugie burundais , je suis retourne dans ce pays 2012, j’etait comme un etranger, tout a change….villes, campagnes…..les gens cohabitent, pas de hutu ou tutsi….ils sont occupes a bosser ……et meme en regardant les visages, les hutus sont nombreux,……coup de chapeau pour Kagame

    • Federation

      Merci pour ce témoignage édifiant et digne!

  32. jenefaisqueprévenir

    Cher Monsieur Kagame, retenez bien ceci : « QUI SEME LE VENT RECOLTE LA TEMPETE » .

  33. Muhirwa Alain

    M. Guido Mbonimpa

    Nous souffrons tous d’un grand problème, un grand défaut que je qualifierai d’universel : « NE PAS SAVOIR ECOUTER », « NE PAS SAVOIR ENTENDRE »….que cela soit dans la sphère familiale, dans la sphère professionnelle et surtout dans la sphère des débats d’idées.

    Pour preuve, vous avez écouté le discours de KAGAME et moi, j’y ai pas vu un homme tutsi qui méprisait les hutus à la différence de vous. J’y ai vu un homme qui tentait d’expliquer le mal rwandais profond et qui est d’ailleurs le mal burundais que les Belges nous ont laissés en nous conditionnant avec leurs cartes ethniques et que nous avons pris à notre compte avec les résultats que nous connaissons « l’idéologie ethnique » avec comme conséquence une volonté d’exterminer l’autre ethnie pour résoudre les problèmes du pays : génocides, massacres inter éthniques, etc.
    En demandant à chacun, pas uniquement aux hutu mais aussi aux tutsi de refuser qu’on tue au nom de son ethnie et de le dire à haute voix  » NOT IN MY NAME » le célèbre slogan des manifestants contre la guerre en Irak montre bien que c’est cette idéologie dont il parlait et non une quelconque volonté d’humilier l’ethnie hutu ou de rendre tous les hutu coupable du crime de génocide.

    Après la deuxième guerre mondiale, suite au génocide des juifs, des tziganes, etc, l’idéologie nazi a été combattu avec force à tel point que le livre de Hitler, « son combat », a été censuré dans un soucis de prévention pour éviter que ses idées puissent se diffuser en Europe et créer de nouveau des génocides. Malheureusement avec la guerre en ex-Yougoslavie, cela n’a pas réussi tout à fait. Combattre les génocidaires sans combattre l’idéologie qui justifient leurs actes seraient peine perdu et les génocidaires n’ont pas d’ethnies, ni de couleur de peau, ni de classes sociale…ce sont des hommes et des femmes qui sont pétris de la haine de l’autre au point de vouloir leur extermination de la surface de la terre.

    Pour en revenir au discours de Kagame, mon sentiment personnel était que son but derrière est de combattre non pas les hutu, tel que vous l’avez compris, mais bien l’idéologie génocidaire de tous les Rwandais car dans toutes les ethnies, comme il a dit, il existe des bons et des mauvais au sens que ce n’est pas uniquement les hutu à qui est adressé ce message mais à tous les Rwandais, y compris aux tutsi qui auraient la même idéologie.

    Pour en finir, « savoir écouter » est l’une des choses que nous les êtres humains savons pas très bien faire car nous nous concentrons sur la personne, ce qu’on pense de lui, ce qu’on entendu parlé de lui et bizarrement pas sur ce qu’elle dit et c’est le début des incompréhensions…un peu comme Taric ramadan en France lors d’un débat avec Sarkozy qui a eu le malheur de dire une seule phrase : » Il faut demander au pays qui pratiquent la lapidation d’y surseoir pour faire une pédagogie par le dialogue pour qu’ils comprennent, eux qui se basent sur le coran, à terme sa suspension définitive »…Sarkozy n’a retenu qu’un mot « surseoir » lui qui voulait que Taric ramadan condamne la lapidation uniquement, ce qu’il avait fait au début…

    Incompréhension, quand tu nous tiens…

    • abruzi

      Lisez plutôt cela:

      « Dans son discours, le président Kagame comparé le génocide rwandais à l’holocauste, et a soutenu que les Allemands dans leur ensemble n’avaient pas trempé dans l’holocauste alors que dans le cas du Rwanda, « il semble que c’est cela qui s’est passé. » Et d’insister : « Même parmi les quelques peu qui ont eu le courage de cacher les victimes, il y en a qui finissaient par les livrer. » »

      Je n’ai malheureusement pas pu écouter par moi-même ce qu’a dit le président Kagame.
      Si réellement il a dit cela, je ne vois pas en quoi le journaliste a tord!

      • muhirwa Alain

        Abruzi
        Visionnez d’abord la vidéo et faites vous votre propre jugement. M. Mbonimpa n’a fait qu’exprimer son propre jugement tel qu’il a perçu et réagir sans l’avoir vu, vous risquez de passer à coté de l’essentiel, le fond de l’intervention de Kagame.
        En résumé, Kagame n’a fait que dire ce que des hommes dans le passé avaient constaté….Les êtres humains nourrient à la haine, au rejet de l’autre deviendront des bêtes féroces..mais nourrient à la fraternité, ils deviennent des frères malgré leurs différences (langues, culturelles, etc).
        L’enjeu d’une nation est donc l’éducation et ce qu’on y met…

    • Terimbere

      Cher Alain, je vous invite a revoir votre position!
      Ce qui s’est passé au Rwanda est une chose tres grave! Le genocide rwandais n’etait pas le resultat d’une haine entre communautes mais d’une politique d’un regime en detresse, qui a mobilise une ethnie contre une autre pour tenter de se maintenir au pouvoir!
      Les peuples en general, et les Rwandais en particulier, ce sont des gens qui obeissent a l’autorite! Ils feront n’importe quoi, comme ils le disent eux-memes, les Rwandais, ils vous donneront leur mains, gratuitement si vous voulez mais leur tete, oubliez! Ils la gardent pour eux!
      Ces gens qu’on demande aujourd’hui, de confesser des crimes qu’ils n’ont pas commises, ils vont le faire! Mais cela ne veut rien dire pour eux!!
      Et bcp ont eprouves des regrets au moment ou ces crimes etaient en train d’etre commises et ont assistes impuissamment a ces crimes odieuses!!

      Cela est absurde, inutile, contreproductif, irreflechi et mediocre de la part d’un leader!
      Pardon, ca fait 21 ans que ces crimes ont ete commises, et on a eu un seul gouvernement au Rwanda!
      Qu’est-ce qu’il a fait pour reconcilier sa population?
      Et que deviendront ces Hutus Rwandais qui ont ete tues au Rwanda après le genocide et plus tard en RDC? Qui va demander pardon pour eux? Est-ce lui ou …? Et Quand?
      Acceptez, ce President n’a pas de maturite politique, n’a pas de vision pour son pays, autre que se maintenir au pouvoir!
      Quand au developpement economique qu’il se reclame, a part qu’il ne reflete pas la realite dans la plus part des cas, lorsqu’on transforme des etres humains en machines, ils produisent des biens!
      Mais est-ce ca le developpement humain?
      Starline, Kadhaffi, Assad, … ont tous developpe economiquement leurs pays, ont-ils aide leur peuples reellement?
      Nous les humains, nous sommes nes pour etre libres, nous priver de la liberte, c’est une atteinte a notre dignite humaine!
      Amicalement

      • muhirwa Alain

        « Ce qui s’est passé au Rwanda est une chose tres grave! Le genocide rwandais n’etait pas le resultat d’une haine entre communautes mais d’une politique d’un regime en detresse, qui a mobilise une ethnie contre une autre pour tenter de se maintenir au pouvoir! » en reprenant vos propres mots, c’est exactement ce que Kagame a dit avec ses propres mots et je répète il n’a jamais incriminé la communauté hutu dans son ensemble en la rendant coupable du crime de génocide mais il s’est attaché à déconstruire l’idéologie génocidaire utilisée par un régime en détresse, celui de Havyarimana, comme vous dites, afin que les Rwandais ensemble comprennent qu’il n’y a pas une ethnie coupable, que les jeunes rwandais dont les parents ont participé au génocide ne porte pas cette culpabilité mais aussi tous les Rwandais tutsi, hutu, twa confondu se lèvent et rejettent en bloc l’idéologie génocidaire car c’est elle et uniquement elle qu’il faut extirper et combattre du coeur de tout Rwandais.
        A la fin de la 2 ième guerre mondiale, les Nations qui ont vaincu l’Allemagne nazi se sont attelées à extirpé l’idéologie nazi, génocidaire en soit, des Allemands pendant toute la période d’occupation, en évitant de stigmatiser tous les Allemands (Tous coupables, tous responsables) mais en les invitant à affronter la réalité de cet idéologie et ses conséquences….Les jeunes allemands d’aujourd’hui ne sentent nullement coupable des actions de leurs arrières grand parents ou grand parents dont certains faisaient partie des SS. C’est leur histoire et elle est étudiée dans les écoles mais sans aucune espèce de culpabilité collective qui n’a d’ailleurs pas lieu d’être.

        La responsabilité juridique et morale est individuelle et je ne vois pas comment peut on culpabiliser toute une communauté et cela pendant des années et des années en rendant un jeune rwandais ou un jeune burundais responsable des crimes commis par ses parents ou l’un de ses parents. Le fils ou le petit fils ne sera jamais coupable des crimes de son père ou de son grand père sauf dans le langage courant (autour d’un verre ou au sein des familles) dont les Burundais ou les Rwandais adorent culpabiliser et cela injustement toute une famille, une région ou une communauté des crimes de l’un des membres de cette famille, de cette région ou de cette communauté mais au niveau légal, c’est nulle et non avenue..
        De plus, je me contente de réagir à cette vidéo et aux propos de Kagame tels que je les ai perçues et non sur la politique de Kagame en général. Je ne vois pas pourquoi je devrai revoir ma position car M. Terimbere, vous mélangez la perception que vous avez de la politique de Kagame( c’est votre droit) et le sujet de l’article. Ce sont deux choses différentes de mon point de vue.

        • Terimbere

          Malheureusement Mr Alain, cela n’est pas un simple article! je pense que le sujet de l’article reflete la politique generale de Kagame de ces deux decenies! Il traite l’ideologie de genocide et la facon de la combattre, selon Kagame! Vous pouvez traiter cet article comme vous voulez, mais pour moi, ici, c’est la politique de Kagame qui est en jeu!
          J’ai reagi face a ce que cet homme preconise comme solution d’un probleme tres grave!
          Et contrairement a ce que vous dites, le message est clair! Il s’adresse a une ethnie, incrimine toute l’ethnie et non deux! Et invite une ethnie a demander pardon! (Ne tirez pas un mot d’un discours qui a dure une heure et demie pour prouver qu’il parle de tous les Rwandais!)
          C’est clair, pour lui, le Hutu doit demander pardon!
          En tant que chef d’Etat, cela n’est pas acceptable!
          N’est-ce pas vous qui invitez les autres a ne pas seulement ecouter mais entendre?

  34. Theus Nahaga

    Si on peut être d’accord avec Kagame quand il refuse de négocier avec les FDLR, on ne peut pas accepter qu’il tienne des propos aussi dangereux et accuse les Hutu d’être des assassins. Un criminel ne tue jamais au nnom d’une éthenie ni d’une idéologie, il tue parce qu’il choisit de tuer. Au Rwanda des gens on été tués parce qu’il étaient Tutsi mais personne n’a tué parce qu’il était Hutu. Les Hutu n’ont jamais donné le moindre mandat aux assassins qui se font représenter aujuord’hui par le FDLR. L’idée que le génocide a été fait au nom des Hutu est un amalgame dangereux et inacceptable.

  35. katihabwa

    « Demander pardon pour un génocidaire qui a tué en ton nom »??? Là, frnachement, Kagame va trop loin et il doit se resaisir s’il veut sauver sa face. Que croit-il obtenir en culpabilisant tout un peuple sans dégager les responsabilités? Je suis certain qu’il n’aura mème pas l’appui de tous les tutsi rwandais. Nous, les Burundais, sommes sans ignorer que les globalisations telles que « les hutu sont mauvais, génocidaires, assaillants,… avec qui on ne doit jamais négocier » ou « les tutsi, ibinywamaraso, assassins, génocidaires,… » nous ont couté trop cher et que la vérité continue a éclater au grand jour sous nos yeux: « ntihica ubwoko hica intwaro mbi » et exigeons que les assassins aient un nom et un prénom. On ne peut pas évoquer l’holocauste juif pour nos haines ethniques, c’est tout simplement différent. Un pouvoir nazi qui organise une épuration d’un très petit peuple d’immigrants qui ne revendique rien en politique et dans la société n’a rien à voir avec un pouvoir hutu qui décide d’en découdre avec une ethnie tutsi qui est son opposant politique de toujours en l’éliminant physiquement. Le premier s’appellerait l’holaucauste juif, le second, la guerre civile devenue genocide contre l’ethnie tutsi. Bien entedndu, tous les deux sont toujours des horreurs, mais, contrairement au premier, le second peut se résoudre par une vraie politique de réconciliation socio-politique, puisque les protagonistes forment depuis toujours une mème nation (mème si dans des contextes toujours conflictuels). Le cas du Burundi, mème si encore fragile, de dialogue et de partage, peut positivement inspirer le Rwanda. Culpabiliser tout le peuple hutu du Rwanda veut faire convaincre qu’aucune nation rwandaise formée par les hutu et les tutsi égaux en droit et en dignité, avec libertés politiques et individuelles égales, n’est possible. La conséquence n’est autre que tous les hutu, coupables éternels des péchés de leurs grand-pères, devront accepter d’ètre subordonnés pour toujours à tous les tutsi du Rwanda (éternels victimes du genocide commis à l’encontre de leurs encètres). Qui ne voit pas que cela est une erreur monumentale? Qui croirait aujourd’hui à l’axiome simpliste: le hutu est l’ennemi du tutsi et vice-versa? Comme le montre le cas burundais (et rwandais d’ailleurs), c’est la politique et l’élite de toutes les ethnies qui ont toujours failli et pas le simple citoyen lambda hutu/tutsi: au lieu de présenter un programme politique crédible en matière de développement et de l’indépendance économique, nos politiques hutu/tutsi, incompétents et soucieux de chercher l’aide internationale à boufer pour leurs propres comptes, ont cherché l’alibi ethnique pour justifier cette incapacité.
    Un petit mot à Mr Federation pour conclure. Tu me sembles de plus en plus énervé contre Kaburahe et Iwacu. Tu devrais savoir que n’est/n’a pas la vérité toute faite et irrévocable, personne ne l’a d’ailleurs ici. Ce n’est pas parce que tu n’es pas d’accord avec certains articles d’Iwacu que ce dernier devient mauvais ou que ce qu’il écrit est automatiquement mauvais. ça c’est un péché d’auto-référence, qui est toujours contraire à l’esprit démocratique. Admets tout au moins que la pluralité d’opinion est le pilier de la démocratie.

    • Federation

      « On ne peut pas évoquer l’holocauste juif pour nos haines ethniques, c’est tout simplement différent. Un pouvoir nazi qui organise une épuration d’un très petit peuple d’immigrants qui ne revendique rien en politique et dans la société n’a rien à voir avec un pouvoir hutu qui décide d’en découdre avec une ethnie tutsi qui est son opposant politique de toujours en l’éliminant physiquement. Le premier s’appellerait l’holaucauste juif, le second, la guerre civile devenue genocide contre l’ethnie tutsi. »
      Face à de tels propos, je me sens démuni et incapable de vous répondre Maître Katihabwa !
      Si vous daignez penser qu’il existe des gens qui puissent en savoir plus ou au moins autant que vous, je vous prie de jeter un œil sur ces quelques liens, qui ne sont que des exemples de travaux comparatifs des génocides :
      http://www.memorialdelashoah.org/attachments/article/2/A1_seltextes_177_ternon.pdf
      http://www.cclj.be/article/3/831
      http://www.memorialdelashoah.org/index.php/fr/decouvrir-le-memorial/2013-01-25-10-59-45/actualites-new/21-les-actualites-du-memorial/364-a-yad-vashem-tutsi-et-juifs-confrontent-deux-genocides
      http://aircrigeweb.free.fr/ressources/rwanda/Rwanda_A.KaliskyRHS.html

      Et je ne peux m’empêcher de mentionner l’excellent ouvrage de Jacques Semelin : « Purifier et détruire : Usages politiques des massacres et génocides ».

      Quant à vos généralités dans la critique que vous formulez à l’égard de mes commentaires, j’aurais préféré que vous pointiez exactement mon erreur…le reste n’est que verbiage.

      • mututsi

        Fédération, la remarque de Katihabwa mérite ton attention, positivement. Sinon, tu dérives.

        • Federation

          C’est votre affaire si vous cautionnez ses propos révionniste et négationniste : trouvez-vous digne qu’il puisse qualifier le génocide de 1994 au Rwanda de guerre civile ? Ces propos sont inslultants, pour les victimes, les rescapés, …les scientifiques qui travaillent sur ces thématiques même l’ONU qui a reconnu ce Génocide.

    • Jean-Pierre

      Je me joins à Katihabwa pour dire avec force que son analyse reflète bien la réalité de nos pays. Ntihica ubwoko hica intwaro mbi. Est-ce que les corps trouvés flottant sur la Ruvubu est le fait de qui? Dans Bujumbura rural, qui tue au jour d’aujourd’hui les FNL en majorité sinon en totalité hutu ? Avec certitude, ce n’est pas l’armée monoethinque tutsi… Je n’ai pas pu visionner le discours de Kagame, mais tel qu’on le connaît, ce n’est pas un homme à déconner à tout bout de champ. Aujourd’hui nous assistons au Burundi au retour à l’instillation de la haine ethnique par le truchement de la CNTB probablement pour des raisons electoralistes à venir. Parallèlement, (ici je vais m’adresser à ceux qui se déchênent contre Kagame) vous savez comment il a résolu le problème foncier après la victoire du FPR? Aucun tutsi n’a intégré la propriété qu’il avait laissé derrière lui en 1959 pour ne pas ajouter un drame social à celui du génocide. En plus, tous les tutsi qui s’étaient approprés des propriétés des hutu en fuite en 1994 (kubohoza) ont dû les évacuer au profit, soit des propriétaires, soit de leurs ayant-droits(même si le pêre a participé dans le génocide). Pour quelqu’un qui prépare un empire hima comme certains tentent de le faire croire au monde, je ne vois pas pourquoi il aurait agit de la sorte. Cela étant, qu’il ait commis des erreurs politiques, il n’est pas le seul. Qu’il veuille rester éternellement au pouvoir comme Museveni et Nkurunziza(ça se confirme de plus en plus) il ne sera pas le seul. Sauf que là, il sera entrain de préparer la déstruction de la structure économique qu’il a mis en place. Mais jusqu’à preuve du contraire, il a dit qu’il ne briguera pas un autre mandat. Attendons donc de le juger sur ses propres mots au lieu de lui prêter nos intentions.

  36. NIZIGIYIMANA DIEUDONNE

    Hari abana benshi bavutse inyuma y’ihonyabwoko none ngo nibapfukame basabe ikigongwe!
    Igicumuro c’inyanduruko tuzi nica Adam na Eva gusa, ivyo bindi n’ubwibone bw’abantu!
    Uwakoze ihonyabwoka birakamuhama wenyene ariko ntibigahorwe umwana wiwe!

  37. PCE

    Je ne pense pas que Kagame parle au nom de la communauté ethnique tutsi du Rwanda , il n’ est que chef d’ Etat du Rwanda et non chef d’ Etat des rwandais , la différence est de taille . De plus , il serait malsain de la part de Kagame ( s’ il a fait)d’ affirmer que tous les hutus du Rwanda sont coupables , il devrait donc évoquer que beaucoup de hutus rwandais sont morts pour s’être opposés à l’ idéologie génocidaire du régime de Habyarimana, l’ ex premier ministre Agathe Uwilingiyimana l’a payé de sa vie en compagnie des 10 paras belges. Il est vrai que beaucoup de hutus rwandais n’ont pas osé s’ opposer à ce qui se tramait , comme en Allemagne d’ ailleurs . Je pense personnellement que le pouvoir de Kigali dérive ,à certains moments . Il y a des hutus innocents au Rwanda , celui qui ne le comprend pas creuse la tombe de ce beau petit pays .

  38. Federation

    Kagame a tenu ces propos incendiaires : « Même si tu n’as pas tué, lève-toi pour demander pardon pour ceux qui ont tué en ton nom. Ne pas demander pardon pour un génocide commis en ton nom, c’est l’approuver »
    Bega basha n’ibiki vyafashe Iwacu, ese ingene jewe nayikunda, êtes vous infilitré ?
    Qu’est-ce qui est incendiaire dans cela ?
    Sous d’autres cieux : en Allemagne, en France, une pareille demande (à l’égard des rescapés de la Shoah) nous suscite aucune polémique parce que le Génocide est un crime extra-ordinaire.
    Pourquoi choisissez-vous de ne pas évoquer l’ignominie dont le président Kagame parle quand il évoque l’histoire de sa grande sœur qu’on exhibait comme un animal au Zoo (environ 40ème min).
    Et vers la 30 ème min, où il parle du devoir de mémoire il ne fait qu’expliquer ce que les spécialistes ont appelé le GENOCIDE DE PROXIMITE … il n’est donc pas le premier: « N’épargnez pas les enfants ! : Mémoire d’un génocide de proximité » :
    http://www.amazon.fr/livres/dp/2805900235
    Ou voulez-vous titrer comme l’autre journal haineux Ijambonews qui travestissait ses propos en titrant « tous-les-hutus-sont-des-genocidaires » !
    http://www.jambonews.net/actualites/20130711-rwanda-tous-les-hutus-sont-des-genocidaires-selon-paul-kagame/
    Et pourtant, comme je l’écrivais en réaction ces déformations, en aucun moment il a prononcé le mot Hutu !
    Vous osez également écrire : « Par ces propos renaît le stéréotype du Tutsi fier, arrogant et dominateur ». Un copier-coller des propos antisémites d’un autre âge que de Gaulle avait tenus en 1967 à l’égard du Peuple Juif en disant qu’ils étaient « un peuple d’élite, sûr de lui-même et dominateur ».
    http://www.youtube.com/watch?v=JA9nFQyRTdw

    C’est tout simplement Indigne. Je souhaiterais retrouver le vrai IWACU qui prônait l’entente, la compréhension et l’union ! et non la division et la haine !

    • Umurundi

      ahubwo ni basubire kuyugara, c’est honteux qu’un journal, tel qu’Iwacu laisse paraitre un tel article, que cherchez-vous a faire avec des phrases tel que  » Par ces propos renaît le stéréotype du Tutsi fier, arrogant et dominateur.  » ??? HONTE A VOUS

      • Federation

        Merci cher Murundi ! Je suis content de voir que je ne pas seul à être indigné par ces propos nauséabonds. Espérons que d’autres suivont et lanceront un cri d’alarme pour que ce journal se resaisisse! Nibareke basi ivy’i Rwanda bandike k’uvyi wacu!

        • Uwubizi

          Federation ndagushigikiye. Kaburahe sinzi ivyamufashe.

    • Cambarantama c'Urwanda

      Mr. Fédération, je veux pas être insolent mais je t’ai lu entre les lignes ces dernières temps et je pourrai dire que tes commentaires sont déplorables.
      Sur le plan intellectuelles, ça devrait être instructives d’une manières remarquables au lieu d’être négatif. Je te rappelle qu’au Burundi les médias n’ont pas peur de s’exprimer, c’est qui est le cas contraire du Rwanda. Si tu n’es ps d’accord avec moi, c’est ton droit mais je te donne quand même un exemple (RPA) Radio Publique Africaine émet depuis Bujumbura. Si il y avait une radio pareil à Kigali à l’heure qu’on est le pouvoir de Kigali le mettre à la porte comme tant d’autres médias privés. S.V.P, essayez de réexaminer tes analyses sinon ça devient du grand n’importe quoi dans le monde démocratique.

      • Federation

        @ Cambarantama c’Urwanda
        Je vous réponds parce que votre commentaire est symptomatique de ce que j’observe sur ce site. Pour quoi parlez-vous de la liberté des médias sur un article pareil ? On dirait que nous avons un esprit tordu nous autres. Vous avez un discours du président Kagame (je salue au passage Iwacu de nous l’avoir fourni en entier: on peut de la sorte l’écouter et le juger par nous-mêmes ; ceci les honore !) et un journaliste qui en extrait un article et on nous demande de commenter. Eh bien, certains observateurs (moi-même inclus), trouvons que l’auteur de l’article est à côté de la plaque parce qu’il ethnicise ce qui ne l’est pas. Point. J’ai par ailleurs (et je ne suis pas le seul !) relevé un passage que j’ai trouvé choquant, infâme et divisionniste. Si vous trouvez qu’il rend justice au propos du Prés Kagame , ceci n’engage que vous et je le respecte, mais daignez accepter que je puisse avoir un avis contraire !
        Si vous voulez parler de la liberté des médias, rédigez vos propres articles, livres ou que sais-je et nous les commenterons ; mais pitié, cessez de vous éloigner du sujet et de faire des commentaires généralistes !
        Voulez-vous que je vous livre ma pensée profonde : nos journalistes ont vraiment de la chance. Croyez-moi si cet article (signé Guibert Mbonimpa que je ne connais pas !) sortait dans des pays structurés, organisés comme la France, tous les mouvements antiracistes (SOS Racisme, Licra, MRAP, FDIH, …) se seraient levés et portés plainte.
        Si vous avez écouté, comme moi, les 1h07 du discours du président Kagame et que vous y avez trouvé ou entendu ce qu’a osé écrire le journaliste, eh bien nos points de vue sont diamétralement opposés et c’est plutôt ceci qui est déplorable ! A bon entendeur salut!

  39. alexis misago

    kagame devrait cesser de semer la haine au sein de sa population car cela n’apportera rien aux rwandais que de guerres fratercides meme si aujourd’hui tout semble sous controle.il devrait plutot s’occuper de la reconciliation de son peuple et laisser la CPI s’occuper des criminels et auteurs du génocide rwandais.en plus et les hutu et les tutsi ont le même droit politique

    • Je n’ai pas beaucoup à dire par rapport au comportement du Président Rwandais, seulement rappeler que chaque chose a son temps et que Kagame est tout simplement sur une pente qui ne va pas le alisser en vien.

Publicité